Comment créer un véritable business avec moins de 1000 visiteurs par mois

par Jeremy Goldyn

Note : Cet article est un article invité rédigé par Jeremy Goldyn, blogueur Entrepreneur. Il est l’auteur du blog Road to Entrepreneur dont le but est d’aider tous ceux qui veulent réussir à Entreprendre.

 

Dans cet article, je vais vous expliquer comment j’ai fait pour créer un vrai business grâce à Internet et plus particulièrement grâce au blogging. Avant de commencer, je tiens à remercier Olivier pour la publication de cet article, qui j’espère en inspirera plus d’un.

Petite histoire : comment je suis devenu blogueur ?

En réalité, je blogue depuis 2004. A cette époque, j’avais créé un blog sur les énergies nouvelles et l’environnement car c’était ma passion. Je n’avais aucune intention de monétiser ce blog et d’ailleurs je n’ai rien gagné comme argent. Enfin presque… mais j’expliquerais cela plus tard. Au départ, le but était de partager des conseils pratiques pour aider les gens à économiser de l’argent en investissant dans les énergies nouvelles.

Le blog était à la fois :

  • un bon moyen de me faire connaître dans ce secteur afin d’affirmer mon expertise,
  • de me forcer à rester à jour avec les nouveautés du marché.

Finalement, grâce à ce blog, j’ai pu entrer dans les médias et devenir journaliste. Ce qui m’a permis de gagner de l’argent et un titre intéressant.

En été 2011, grâce au blog Des Livres Pour Changer de Vie d’Olivier, j’ai découvert qu’il était possible de devenir blogueur professionnel. Paradoxalement, cette découverte s’est faite lorsque j’avais décidé de me former afin de comprendre quels étaient tous les facteurs qui faisaient la différence entre ceux qui réussissent et ceux qui échouent. Pendant les mois qui ont suivi, j’ai décidé de me former à cette nouvelle discipline en cherchant les meilleures sources d’informations disponibles à ce sujet. C’est ici que toute l’histoire commence…

Créer un blog…

Après avoir ingurgité énormément d’information pendant 3 mois, que ce soit sur le blog d’Olivier ou sur des blogs anglais comme celui de Steeve Pavlina, Tim Ferriss, ou encore de nombreuses formations business depuis l’étranger, etc. Il était temps de passer à l’action et de mettre en pratique tout ce que j’avais appris et tout ce que je connaissais déjà.

Note : le problème avec l’information intéressante que vous trouvez sur les autres sites Internet est que vous avez tendance à en consommer de plus en plus sans réellement agir. C’est ce qu’on appelle la procrastination. J’en ai été victime pendant une courte période lors de mon apprentissage et la seule solution pour en sortir est d’arrêter de consommer. Au lieu de consommer de l’information, utilisez ce temps et cette énergie pour produire des résultats par rapport à vos propres projets.

Pour démarrer mon premier blog WordPress professionnel, je n’ai fait que suivre les conseils donnés par Olivier dans la série de vidéos sur le blog www.blogueur-pro.com. L’installation de mon blog n’a pris que 20 minutes. Ca y est, je pouvais démarrer mon projet.

Démarrer son projet

C’est ici que la majorité des blogueurs Entrepreneurs débutants font la même erreur. Ils considèrent leur blog comme un blog et pas comme un projet (comme un business). Or, avant même de commencer votre blog, vous devez avoir une idée assez claire de ce que vous voulez en faire, comment vous allez faire et surtout quels sont les résultats que vous souhaitez atteindre. En résumé, vous devez avoir une VISION.

Pour ma part, je démarre tous mes projets avec cette méthode. C’est ce qu’on appelle le développement agile, c’est-à-dire que vous développez votre projet au fil de l’eau mais avec une VISION plus ou moins claire dès le départ.

Laissez-moi vous donner l’exemple de mon cas. Je voulais créer un blog de niche sur la thématique des énergies renouvelables et solutions pour économiser l’énergie. Ma vision était d’aider les autres à faire des économies d’énergie. A ce stade, je ne savais pas encore comment faire et ce n’était pas important, je savais au moins ce que je voulais faire. L’idée était de créer un business plus ou moins automatique afin de ne pas échanger mon temps contre de l’argent mais de construire un système qui travaillait pour moi.

Avoir une vision de votre projet est sûrement l’une des étapes les plus importantes de votre projet.

Petit conseil : ne changez pas votre VISION !

Vous pouvez changer la manière dont vous allez faire les choses pour atteindre votre but mais votre VISION doit rester la même. Trop souvent, les gens arrêtent leur projet trop tôt.

Gardez à l’esprit que les difficultés et les problèmes font partie de votre projet. C’est en trouvant des solutions aux problèmes qu’on avance, pas en renonçant !

Comment savoir si vous êtes dans la bonne direction ou s’il est peut-être nécessaire d’arrêter votre projet ?

Pour commencer, construisez des statistiques de progression concernant votre projet. Pour cela, définissez des critères qui mesurent l’évolution de votre projet afin d’atteindre votre objectif final.

Par exemple, si vous voulez créer un site de vente de service en ligne, le taux de conversion de votre site est certainement l’indicateur de progression le plus important. Trouvez tous les indicateurs pertinents pour votre site Internet : le trafic, le taux de rebond, le nombre de visites sur telle page, le nombre d’achats, le nombre de vues d’une vidéo, etc.

Faites un tableau Excel reprenant ses indicateurs. Chaque semaine, faites un état des lieux en observant les progressions de vos différents indicateurs et essayez de faire une corrélation logique entre les résultats que avez obtenus et les actions que vous avez menées. Pour avoir une vue sur cela, répertoriez vos activités dans Google Agenda par exemple.

Après 3 à 6 mois, si vous ne voyez aucune progression significative, c’est à dire des résultats conséquents qui vous rapprochent fondamentalement de votre but, vous pouvez arrêter ou mener une grande réflexion quant au développement de votre projet. Mais pas avant. J’ai remarqué que la majorité des projets commencent à prendre de l’ampleur après le 3ème mois (c’est une observation personnelle ;)).

L’avantage de cette méthode est que vous ne perdez pas de temps à faire des choses inutiles. Vous analysez constamment comment évolue votre projet et vous savez ce que vous avez à faire pour le rendre plus efficient.

Si vous êtes intéressé par cette méthode, je vous invite à lire la chronique du livre ‘’ The Lean Startup ‘’. Il s’agit d’un livre qui fait partie du PMBA qui a pour but de vous aider à créer au plus vite un business viable. C’est la méthodologie qu’utilisent des Entreprises comme Facebook, Groupon, Salesforce, etc. Autant dire que c’est efficace 🙂

C’est la méthode que j’ai utilisée pour créer mon projet de blogging. À ce stade-ci, j’avais l’idée de mon projet, j’avais l’expertise dans le secteur, j’avais une VISION mais… le moyen que j’avais utilisé pour communiquer le projet ne me semblait pas le plus efficace… je pensais que j’aurais dû opter pour une autre approche mais je ne voulais pas tout recommencer bien que ça aurait peut-être été une meilleure solution.

Quand l’innovation est de rigueur

En effet, même si ce n’était pas le meilleur des canaux de communication, le blog était le canal que j’avais choisi pour développer mon projet car c’était un moyen peu coûteux, qui demandait très peu de compétences techniques (je n’en avais aucune à ce moment-là) et rapide à mettre en place. Par contre, je n’avais pas pris en compte les autres paramètres…

 

Pour créer un blog avec du trafic ciblé, il est nécessaire de créer du contenu. Ce n’était pas un problème, j’avais beaucoup d’idées d’articles en réserve. Le problème c’était que ce contenu devait être lu et que le meilleur moyen de développer le trafic de votre blog est de parler de votre thématique sur d’autres blogs ou sites qui ont un rapport similaire ou complémentaire avec le vôtre. Autant dire que j’étais un peu trop seul dans ma niche. Toutes les recherchent que j’avais faites montraient des sites qui n’étaient plus à jour ou des sites qui n’avaient pas de rapport commun au mien. Pas évident de développer le trafic…

Après 6 mois, je me suis retrouvé avec un faible trafic, presque aucun commentaire et peu d’inscrits à ma liste (moins de 10 inscrits). Pour ce dernier élément j’avais proposé un livre gratuit qui donnait des conseils pour économiser l’énergie.

 

 

 

Statistique du projet en Octobre 2011

 

Voici les statistiques après le 3ème mois. Je venais de réaliser mon premier partenariat avec un événement offline. Presque 70% des visiteurs se sont inscrits à ma mailing list.

Modification USP

Après avoir répondu à toutes les demandes pertinentes (en suivant la loi de Pareto :)), j’ai arrêté de développer mon projet en novembre car j’avais appris suffisamment de choses. Cependant, en février, je souhaitais tester une nouvelle technique de marketing. Ce projet était le meilleur support pour le faire. En résumé j’ai juste modifié ma USP (Unique Selling Proposition). Votre USP permet d’expliquer en quelques mots la force de votre projet et pourquoi les gens devraient investir en vous. Et là, malgré les très mauvais chiffres que vous pouvez voir. Je n’ai jamais eu autant de personnes qui ont signé pour le projet. D’ailleurs cela a été un problème car je ne pouvais tout simplement pas répondre à la demande. C’est à ce moment que j’ai réalisé le chiffre le plus important du projet. Comme quoi, les statistiques ne veulent pas toujours tout dire ! 😉

Après maintes et maintes réflexions, j’en suis arrivé à la conclusion que le système automatique que je voulais construire allait être difficile à mettre en place. Cependant, j’étais sûr qu’il y avait une solution. J’ai donc eu une autre idée sur comment le blog allait pouvoir devenir un tremplin pour être monétisé et créer un business automatique.

L’idée était de vendre des prestations de conseils énergétiques avec le gros avantage de proposer aux gens des conseils rentables par rapport à leur investissement financier. Le problème, c’est que ce business modèle était loin d’être automatique. Je devais me rendre chez les gens, faire une expertise de leur habitat, trouver des partenaires avec qui travailler pour concrétiser les travaux, etc. En résumé, je venais de créer un blog par lequel je donnais un service et pour lequel j’étais un apporteur d’affaire dans le secteur des énergies renouvelables.

La seule manière d’automatiser mon business était de créer un système sous forme de franchise. Mais je savais que cette option risquait de me prendre du temps. Comme je ne voulais pas passer des années à développer le projet, j’ai juste développé la base afin de montrer que le business était viable. Mon idée était de le revendre rapidement.

Comment est-ce que j’ai réussi à créer la demande de mon service grâce au blogging ? C’est simple. Je me suis dit que comme le marché des énergies était en pleine explosion et qu’il n’y avait pas d’acteurs vraiment présents sur le web qui pouvaient m’aider, j’ai cherché des acteurs externes hors ligne (des évènements, des foires, etc.) dans le secteur des énergies afin de leur proposer un partenariat à travers le blog. Certains évènements ont refusé mais la majorité a accepté. Ils ont envoyé un e-mail à leur liste et dans cet e-mail, j’offrais… mon livre gratuit. Et à chaque fois que quelqu’un le téléchargeait, il était inscrit à ma liste e-mail de mon blog ! Au final, après avoir participé à un événement, une centaine de personnes l’avaient téléchargé. La manœuvre était donc un succès !

Presentation Reduction of Energy Impact

Maintenant que j’avais une liste avec plus de 100 personnes très très ciblées, j’allais pouvoir démarrer mon service et tester diverses propositions afin de trouver par quelle offre mes clients, allaient être le plus intéressés. Après avoir fait quelques tests, j’ai démarré ma campagne de promotion officielle et mon taux de conversion final était presque de 50%. C’est énorme par rapport au taux de conversion classique du webmarketing qui n’est que de 1 à 5%.

Ça y est, je venais de créer un business et mon service tournait. Désormais, je savais que les foires et évènements hors ligne étaient incontournables. C’est le genre d’observation très importante pour développer votre business. Trouvez les canaux qui fonctionnent le mieux.

Tiens, saviez-vous que Groupon avait également commencé leur business avec un blog WordPress ? 🙂

Le fin mot de l’histoire…

Malgré ce beau projet, je n’ai pas pu maintenir le développement de celui-ci pour la simple et bonne raison qu’au départ, ce projet n’avait que le rôle de test pour développer mes autres projets. C’est une histoire un peu longue que je vous invite à découvrir sur le blog.

Que vais-je faire avec ce projet ?

Au début, je dois bien avouer que j’ai essayé de le démarrer. C’est normal, il rapporte de l’argent. C’est un peu bête de s’en séparer comme cela. Mais le temps a joué contre moi et je n’avais plus la possibilité de le faire. J’ai essayé de créer des associations mais ça n’a pas fonctionné. Aujourd’hui, je ne veux plus perdre de temps car je veux me consacrer à des choses que j’aime vraiment faire et vous le savez sûrement, c’est le plus important. Gagnez de l’argent et faire quelque chose qu’on n’aime pas n’a vraiment aucun sens. Même sur du court terme. Vous ne savez jamais ce qui peut arriver demain et vous pouvez rester avec des regrets pour toujours. Alors faites ce que vous voulez réellement faire.

Finalement, ce projet, j’ai décidé de…vous le donner !

Prochainement, je vais écrire un article sur mon blog qui expliquera comment développer ce projet afin d’en tirer le maximum de profit. Plus intéressant encore, si vous souhaitez démarrer une activité en tant qu’apporteur d’affaires, le modèle que je vais expliquer vous permettra de développer n’importe quel type de business qui y ressemble.

Sur base des calculs que j’avais faits, sans vraiment trop développer la stratégie et en fonction des besoins du marché et en réalisant 3 projets moyens (j’ai fait la moyenne des marges que vous pouvez gagner au maximum et au minimum) par mois (ce n’est vraiment pas grand-chose), vous pouvez espérer avoir un chiffre d’affaires de minimum (au grand minimum) de 40.000 euros par an. Pour un indépendant qui ne fait que l’intermédiaire entre deux acteurs et qui se déplace trois fois chez le client, je pense que c’est très bien ! 🙂

Mais comment automatiser le processus ?

Simple, vous avez suffisamment de demandes et d’argent ? Engagez quelqu’un. Ca y est vous êtes libre, vous n’avez plus qu’à gérer votre business et le développer ou le revendre à la concurrence.

Pour les curieux, voici l’url du site actuel de ce projet mais il sera bientôt hors ligne ou une autre page sera rédigée (je compte bien essayer d’en faire quelque chose): www.energie-maison.be

N’hésitez pas à laisser un commentaire pour poser une question ou simplement réagir. Je vous souhaite bonne chance dans la création de votre business 🙂

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

comment faire du business sur internet,petit business qui rapporte,comment creer un business,faire du business sur internet,créer un business,comment developper une idée avec de maigre moyens,comment entreprendre sur internet,technique et idee de creatuon de bisnesse avec peu d argens,comment créé une entreprise avec peu dargent et avoir plus de profit,business pour faire sur internet
Related Posts
Showing 30 comments
  • Chrissand

    Très intéressant comme étude de cas. Je note une chose primordiale dans ce projet , c’est qu’il faut toujours avoir un but bien précis et jamais l’oublier! Toujours aller de l’avant!

  • Jeremy Goldyn

    Tout d’abord, je tiens à remercier Olivier pour la publication de cet article. A travers celui-ci, j’espère pouvoir aider de nombreuses personnes à créer un business et particulièrement celles qui souhaitent utiliser le blogging comme je l’ai fait pour ce projet.

    Ce que je voulais surtout démontrer c’est que même avec peu de visites, pour autant que vous faites quelques chose de vraiment ciblé, vous pouvez réussir à créer un business qui peut vous apporter des revenus confortables. Bien entendu, il vous faudra des compétences entrepreneuriales et une bonne stratégie, etc. mais si vous ne faites rien, il y a peu de chances que vous réussissiez quelque chose 😉

    Tout est possible, ce n’est qu’un question de moyen.
    Je vous souhaite à tous un grand succès.

    Jérémy Goldyn

  • Walid

    Félicitation pour cet article et merci pour tes excellents conseils, j’ai moi aussi quelques idées concernant la création d’un blog mais je me suis heurté a un des problèmes que tu énonce, la procrastination car chaque fois que je décide de me lancer, je découvre de nouveaux éléments, de nouvelles stratégies qui me font penser que j’ai encore beaucoup a apprendre. Cependant je viens de terminer la semaine de 4h et le chapitre traitant de l’ignorance sélective a été une véritable révélation, je vois également que tu te sert de certains concept dont il parle pour faire tourner ton business (Pareto).
    Encore une fois, félicitation et un grand merci pour cet article de grande qualité.
    Walid

  • Jos

    Encore une fois, l’article de Jeremy fait mouche! Ton projet énergie-maison est vraiment intéressant. Étant justement en plein dans les travaux afin d’isoler mon habitation, cela me parle encore plus! Ayant été à de nombreuses foires et salons, ça ne m’étonne pas du tout que tu aies trouvé autant de personnes intéressées par ton offre!

    Par ailleurs, je pense que lancer un blog pour développer son business est maintenant primordial car il s’agit d’un moyen de communication privilégié!

  • Thierry

    Bonjour Jeremy,

    J’ai une petite question pour toi :

    Pourquoi ne fais tu pas ce que tu préconises, avec ton blog « maison énergie » ?
    A savoir :
    Simple, vous avez suffisamment de demandes et d’argent ? Engagez quelqu’un. Ca y est vous êtes libre, vous n’avez plus qu’à gérer votre business et le développer ou le revendre à la concurrence.

    Le faire toi-même serait la meilleur preuve que cela fonctionne et te donnerais une belle crédibilité pour prétendre expliquer aux autres comment on crée une activité qui rapporte.
    Pour le coup, je suis sûr que tu obtiendrais un capital confiance pour ta nouvelle activité de conseil . Une « trésorerie » de leads en quelque sorte !

    Parce que là je reste sur ma faim ; la première phrase de ton article est :

    « Dans cet article, je vais vous expliquer comment j’ai fait pour créer un vrai business grâce à Internet et plus particulièrement grâce au blogging. »

    Pour finir par :

    « vous pouvez espérer avoir un chiffre d’affaires de minimum (au grand minimum) de 40.000 euros par an. »

    « Espérer » veut dire que tu n’y es pas arrivé toi même sinon tu aurais avancé les chiffres.

    Du coup j’ai téléchargé le livre gratuit dont tu parles.
    Pour être honnête, l’Ademe et les Points Infos Energie donnent bien plus d’infos que ton ebook dans les leurs, et avec une expertise réelle.

    Si je prends quelques extraits de ton livre qui, je le rappelle, donne des conseils pour les économies d’énergie, je trouve entre autres :

     » si vous avez un peu froid, mettez un pull. L’investissement sera largement rentabilisé. »

    Et avec 2 pulls, on coupe le chauffage ?

    « Notez que le chauffage par le sol a l’avantage d’avoir une température plus importante à 19°C qu’un chauffage classique. »

    Tiens tiens … Un kg de plumes serait donc plus léger qu’un kilo de plomb ?..

    « Avec des radiateurs, la chaleur circule de haut en bas. »

    Heuu … Va falloir que je revois la théorie de la convection moi !!!

    • Jeremy Goldyn

      Bonjour Thierry,

      Je me doutais bien que quelqu’un réagirait sous cet angle.
      Toutefois, merci pour avoir pris le temps d’écrire ce commentaire.

      Pour répondre à votre première question. Je n’ai pas engagé quelqu’un pour faire ce que je faisais car le projet n’a pas pu arriver à maturité financière, par choix. Et comme je l’explique dans mon article, ce projet était un test. Du moment où j’ai eu fini de tester tout ce que je souhaitais, j’ai pu occuper mon temps à autre chose. Ce que je voulais vraiment faire.

      Par contre, je suis totalement d’accord avec vous sur le point de la crédibilité. C’est pour cela qu’à la fin de l’article, je dis que je vais essayer de modifier les paramètres de ce business pour en faire quelque chose. Mais j’ai besoin de temps pour définir la stratégie.

      Oui, je ne suis pas arrivé au chiffre. C’est normal étant donné que j’ai arrêté le projet… Mais le chiffre généré et la charge de travail m’aurait permis d’atteindre cet objectif.

      Pour le livre d’énergie Maison. Mon but n’est pas de démontrer que je fais mieux que l’Ademe. Loin de là. Si vous savez ce que veux dire les partenaires stratégiques, l’Ademe en ferait sans doute partie. Pourquoi perdre du temps à essayer de faire des choses que tes partenaires font mieux que nous ? Utilisez leurs compétences comme levier au lieu d’essayer de les concurrencer. Créer un business, c’est avant tout créer de la valeur et trouver des partenaires qui peuvent s’entre aider.

      Merci de citer quelques exemples de mon ebook ici ! J’espère que ça va aider les gens 🙂

      Non mais sérieusement…

      1. vous reprenez des phrases isolées de leur contexte dont je n’ai même pas envie de relever. Sauf pour le pull ! Je m’explique. Je trouve le conseil génial, vous ne trouvez pas ! 🙂 Je pars du principe que les gens ne pensent pas à tout. Je prends les bases. Et ce que je souligne ici et dans l’ebook est le fait que si vous avez froid, avant de mettre 4°C de plus, pensez à mettre un pull car 1°C = 7% de consommation d’énergie en plus.

      Et comme vous reprenez tous les éléments de l’ebook isolés, la manière dont vous présentez les choses ne sont pas à l’avantage du travail que j’ai fourni.

      2. Le but d’un ebook nest pas de donner une encyclopédie. De plus si vous lisez le titres. Il est mis 8 conseils. il ne fallait pas le télécharger si ça ne vous suffisait pas. Finalement, l’ebook respecte sa promesse. Ou est le problème ?

      Dans ce monde, il y a des personnes qui critiquent les autres et leur travail sans fondements. De l’autre côté, on a des gens qui disent merci. J’ai reçu quelques emails de personnes me disant merci et je les remercie également pour leurs feedbacks vraiment intéressants.

      Jérémy,

    • David

      Je suis d’accord avec Jérémy au niveau du PULL, désolé mais trop de gens ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur nez quand il s’agit d’environnement !

      Plus con encore (rien avoir avec la perte d’énergie mais toujours en rapport avec l’écologie !)

      Mettre un seau d’eau vide a ses pieds quand on prend une douche et réutiliser le seau plein pour remplacer une chasse d’eau … mais non c’est plus facile d’appuyer sur un bouton hein 😉 – bon c’est un exemple parmi tant d’autres et peu être limite … mais laisser sa baignoire remplie et utiliser l’eau pour nettoyer c’est déjà plus « abordable » pour les fainéants 😉

      Moi je m’habille plus chaudement à la maison quand il fait froid avant d’augmenter le chauffage et si tout le monde faisait pareil ce serai déjà pas mal !

  • walo

    Merci à toi pour la rédaction de cet article et à Olivier pour sa publication.

    J’ai relevé la pertinence d’une remarque concernant l’augmentation du flux après le 3e mois :

    « J’ai remarqué que la majorité des projets commencent à prendre de l’ampleur après le 3ème mois (c’est une observation personnelle ). »

    Dis autrement l’ampleur d’un projet se mesure au quatrième mois.

    Beaucoup de personnes ignorent la règle des Quatre Niveaux d’organisation ou énoncé également comme « 3 niveaux d’organisation +1 ». C’est une loi systémique connu de tous les Initiés de la connaissance Sacré et observé également par les scientifiques en biologie par exemple où une protéïne n’existe qu’àprès le processus ADN—> ARN—> Acides Aminés—-> Protéïne.

    J’ai pris conscience de cette constante universelle grâce à mes lectures d’un auteur hors norme à savoir Dominique AUBIER qui a donné une explication d’une précision rare sur les lois universelles qui gouvernent tous les systèmes dans son livre La face cachée du cerveau.

    J’ai remarqué par exemple que les Quatre Niveaux d’organisation étaient la base structurelle du rythme « narratif » dans la stratégie marketing du Lancements Orchestré.

    Je te remercie infiniment car tu fais valoir par l’expérience qu’il faut apporter une attention particulière à « l’après troisième mois ». Bien que ma maîtrise du système des systèmes -Le Modèle absolu- ne soit pas celle d’un expert, tu n’imagines pas à quel point ta remarque est une mine d’or pour moi (en l’occurrence).

    D’autre part, en tant que Praticien en PNL (certification de maître-praticien en cours), j’appuie davantage l’idée que plus un objectif est formulé avec une précision verbale et mentale appropriées, plus on augmente les possibilités d’atteindre son objectif. Après, attention à ne pas confondre Objectif et Résultat, car l’échec tient parfois à ce que l’on se concentre sur le Résultat et non sur l’Objectif.

    Cordialement. Walo.

  • Stéphane

    Eh beh, ça fait vraiment plaisir de lire un article aussi long et détaillé. Merci pour le retour d’expérience !
    C’est vrai que les stats n’ont pas l’air exceptionnelles, mais mieux vaut 100 visiteurs avec un taux de conversion à 100% que 10000 visiteurs avec un taux de conversion à 1% : c’est moins lourd à gérer et ça coûte moins cher en serveurs ! Finalement l’important ce n’est pas tant la quantité mais plutôt la qualité 😉
    Encore merci pour cet article !

  • Geoffroy

    Bonjour Jérémy,

    Ton article m’a beaucoup plus pour 2 raisons :

    – la première c’est comment tu as fais pour débuter dans une niche où tu n’avais pas de concurrent sur le web et pas de partenaire.
    Très astucieux le fait d’aller chercher tes partenaires hors web.

    – la seconde c’est que ton projet est très proche de ce que je souhaite faire également et qu’au lieu de le laisser tomber, il pourrait bien m’intéresser.

    Comme tu es en Belgique (je suppose), tu as donc dû t’adresser à des partenaires auditeurs énergétiques pour faire tes études énergétiques à moins que tu le sois également. Je suis personnellement auditeur et je travaille depuis quelques temps dans le domaine.

    Mon projet de blog est en train de naître. Mais comme tu le soulignes très bien, il faut avoir une vision à plus long terme et aussi le temps de le faire.

    Je suis donc éventuellement intéressé par ce que tu souhaites « abandonner ». Nous pouvons en discuter en privé.

    A bientôt

    Geoffroy

    • Jeremy Goldyn

      Bonjour Geoffroy,

      Merci pour ton commentaire.

      Je dois faire une petite précision. Je ne laisse pas vraiment tomber le projet mais sa structure actuelle. Cela me demande énormément d’énergie et de temps comme je l’explique (aller chez les clients, faire l’audit oui, les documents préparatifs, etc.). Une grande quantité de ses procédures peuvent être automatisées sans nécessairement outsourcer 🙂

      Comme je l’ai annoncé, je publierai un article sur mon blog prochainement qui explique tout le business model. J’aimerai que tout le monde en profite car ce business est possible à répliquer dans d’autres secteurs.

      Je t’invite à prendre contact avec moi en privé (via mon blog : contact) pour qu’on discute car j’ai quelque chose à propose pour ceux qui voudraient récupérer Energie Maison 🙂

  • Guillaume

    Bonjour,

    Un grand merci pour cet article et pour tout le reste du blog qui me donne envie de me lancer pleinement dans le blogging, je lis vos conseils avec attention et je compte les mettre en application rapidement! Plus je consulte les articles sur ce blog plus ça me donne envie de commencer !
    Merci encore pour cet étude de cas qui ma permis de mieux comprendre certain aspect qu’Olivier développait dans son livre !

  • Thierry

    Bonjour Jéremy,

    Oui j’ai pris des phrases en exemples mais même remises dans le contexte du livre, leurs sens ne change pas.
    Quand vous dites que la chaleur circule de haut en bas, vous enoncez une vérité, la vôtre.
    Malheureusement elle n’est pas la bonne.
    Il n’y a pas besoin d’avoir fait d’études pour avoir entendu dire que la chaleur monte.

    « Dans ce monde, il y a des personnes qui critiquent les autres et leur travail sans fondements. »

    Et dans ce monde il y a des gens qui voudraient bien avoir une crédibilité, une aura, une autorité en faisant croire qu’ils savent, sans jamais avoir prit la peine de travailler leur sujet.

    Et puis, faire un article sur la place publique, c’est aussi accepter la critique et la contradiction…

    • Jeremy Goldyn

      Re bonjour Thierry,

      Je vais aller vérifier ce que vous dites avec la chaleur descendante. Dans tous les cas vous avez raison. La chaleur monte 🙂 Peut-etre ai-je commis une erreur. Faire des erreurs fait partie de la vie. Il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne prennent pas le risque de faire des erreurs.

      Maintenant, je ne pense pas que l’erreur porte préjudice aux gens qui ce sont inscrits. D’ailleurs personne n’a dit quelque chose car ce ne faisait pas fondamentalement partie du conseil.

      Vous avez raison, il y a des gens qui disent des choses sans savoir (au-delà de l’erreur) mais c’est un autre sujet.

      J’accepte la critique avec plaisir, c’est un moyen d’avancer pour autant qu’elle soit établie de manière constructive 😉

      Jérémy,

  • Antoine

    Salut Jeremy,

    Ton article est long et captivant, je n’ai eu aucun mal à le lire d’un trait !

    Tu donne suffisamment de détails pour comprendre le principe du nouveau marketing sur internet basé sur les blogs et l’automatisation.

    Mais je n’ai pas bien compris, que vas-tu faire de ton blog sur l’énergie ? Vu le potentiel qu’il représente, ne préfères-tu pas prendre un assistant pour automatiser ce business ?

    En tout cas, tu iras loin 🙂

    • Jeremy Goldyn

      Bonjour Antoine,

      Merci pour ton feedback sur mon article et tes commentaires positifs. Ca fait plaisir. j’en profite d’ailleurs pour remercier tous les autres lecteurs sympathiques ! 🙂

      Pour le projet Energie Maison, je vais publier prochainement sur mon blog toute la stratégie pour créer ce genre de business. En effet, les techniques et méthodologies que j’ai utilisé pour développer ce business peuvent s’adapter pour beaucoup d’autres domaines que celui de l’énergie. Pourquoi est-ce que je le donne ? Parce que j’en ai juste envie ! Voir autant de personnes motivées à créer leur business me donne vraiment envie de me dépasser et de les aider à leur tour.

      Ce monde a besoin d’entrepreneur !!! Mais la majorité des entrepreneurs qui veulent se lancer font des erreurs vraiment basiques et n’arrivent pas à démarrer correctement leur business. C’est ce qui m’est arrivé il y a trois ans et je veux faire en sorte que cela n’arrive pas aux nouveaux entrepreneurs.

      C’est vrai, je pourrais prendre un assistant, engager quelqu’un pour faire les audits, etc. mais ça me demande énormément de temps même en gestion et surtout, comme je l’explique dans l’article, je n’en n’ai juste pas envie car je veux faire d’autres choses 🙂

      Je n’exclu pas le fait de re démarrer un business dans ce secteur mais pas de cette manière là et pas maintenant.

  • Venant Noudofinin

    Je trouve vraiment intéressant cet exposée qui enseigne aux milliers d' internautes, diplômés sans emploie, qu'il est désormais possible de prendre la reine de sa vie en réalisant une vision via l'internet et gagner pleinement sa vie, au lieu d'attendre qu'après de longues années d'études, que l’État leur crée des emplois. On peut en créer autant que possible et générer des revenus satisfaisants. Alors courage et persévérance, si ça marche pour les uns, ça peut marcher pour les autres.
    A votre succès.

    • Road to entrepreneur

      Je ne peux être d'accord qu'avec vous. Des besoins qui demandent à être comblés en échange d'argent, il en existe des milliers. Il suffit juste d'appliquer les bonnes stratégies de développement pour créer un business rentable.

  • Didier Rouben

    Bonjour,

    Et merci à Olivier, pour la publication de cet article.
    Apparemment, il n’y a pas que moi qui pense à chauffage en cette période d’été. 🙂

    Mon seul problème dans ce guide ici est de n’avoir pas trouvé plus d’infos explicites sur comment développer le trafic de son blog. Souvent on me recommande de contacter des blogueurs qui vendent des liens. Est-ce une bonne pratique? Si c’est le cas, comment s’y prendre ? Peut-être dans un nouveau billet …

    Bon vent à vous!

  • Jeremy Goldyn

    Bonjour à tous,

    L’article dont je parlais qui explique les détails du Businedss Model de mon projet est disponible : http://www.roadtoentrepreneur.com/developper-idee-business-cas-pratique

    J’espère que ça vous aidera à concrétiser vos idées.
    @Olivier : encore merci 😉

    Jérémy Goldyn

  • Lydie

    Bonjour Jérémy,

    D’habitude j’apprécie les commentaires que tu laisses sur les différents articles de cédric ou aurélien je les trouve très pertinents mais là je dois dire que je reste un peu perplexe et je constate que j’ai à faire à quelqu’un qui est amateur dans le domaine de l’entrepreunariat !!!!

    Euh comment dire tu proposes un titre accrocheur, du coup j’accours !!!! Et l’article n’a rien à voir avec le titre. Tu nous parles d’un projet qui n’est jamais arrivé à maturité, à part le simple fait de nous avoir expliqué comment tu as réussi a trouver tes premiers prospects grace a tes partenariats, tu n’as rien lancé comme business, puisque ça n’est pas allé plus loin.

    Trouver des prospects c’est l’étape 1 après y a toute la chaine de valeur à mettre en place à maitriser et à optimiser.
    Et ce sont les étapes suivantes qui sont intéressantes, quelles sont les problématiques que tu aurais rencontrées et comment tu les aurais résolues.

    Quant à la la sois disant liberté toute trouvée en engageant quelqu’un, C’est un mythe, gérer du personnel c’est pas une mince affaire, trouver quelqu’un de confiance, compétent, rigoureux, assidu, motivé et j’en passe, qu’il va falloir former, qu’il va falloir bien rémunérer pour qu’il ne casse pas, qu’il va falloir gérer, entre les congès, les arrêts, les gens qui démissionnent pour une raison X ou Y, les gens qu’ils veulent une augmentation, les femmes qui tombent enceintes, qui ont leurs enfants malades etc JE PRECISE QUE JE SUIS UNE FEMME ET QUE J’AI MOI MEME 4 ENFANTS !!! Donc c’est pas un reproche mesdames, c’est une réalité !!! Les gens qu’il faut virer parce qu’ils ne sont assez compétents mais qui t’expliquent qu’ils ont une famille à nourir !!! Ceux qui ne savent pas gérer leur argent et qui te demande tout le temps une avance !!!!

    brefs et y’a aussi tes propres qualités, être manager c’est pas donné à tout le monde, être pédagogue non plus, être diplomate, être patron ca demande d’avoir plusieurs casquette !!!

    Donc pour moi ce que tu raconte n’est que du vent !!! Tu ne veux pas perdre du temps et gagner de l’argent mais créer une entreprise quelle qu’elle soit demande du temps même les ascensions les plus fulgurantes ont demandé du temps !!!

    Je suis chef d’entreprise depuis presque 10 ans j’ai monté ma première boite à 21ans et moi aussi je croyais qu’en engageant des gens j’allais avoir un business qui tourne et devenir libre, j’ai embauché des personnes qui etaient certes compétentes mais à qui il manquaient tout un tas de qualité primordiale quand tu veux être libre et avoir une boite qui tourne !!!

    Qaunt aux chiffres, tu peux leur faire dire tout ce que tu veux !!! Tant qu’il y a pas de vrai résultats, faut pas tirer des plans sur la comète.

    Crois moi avoir un business automatisé ca demande du boulot et trouver des clients c’est pas la partie la plus difficile, par contre avoir des clients de facon automatique ca c’est une autre paire de manche et automatiser toute ta chaine de valeur et ton workflow ca aussi c’est du boulot,

    Tout le monde peu lancer un business même avec un seul client, mais le développer, le péréniser, savoir prendre les bonnes décisions rapidement au bon moment bref la vraie vie de chef d’entreprise ca demande du boulot et beaucoup de neurone !!!!

    Donc attention aux titres super accrocheurs surtout quand l’article ne tient pas ses promesses !!!!

    Je crois que un titre du style : une idée de business prometteur avec moins de 1000 visiteurs auraient été plus adéquat !!!!

    Je sais qu’en matière de blogging tout le monde répète qu’il faut trouver des titres accrocheurs mais si l’article ne tient pas les promesses du titre, tu tues toute ta crédibilité et et tout la confiance de tes lecteurs !!!

    C’est dommage cet article casse un peu l’image que j’avais de toi !!!

    Ton article aurait été plus pertinant s’il avaient relaté toutes les difficultés que l’on rencontre quand on développe un business et toutes les solutions que tu aurais apporté pour mener à bien ta VISION, mais ton business est en réalité à ces balbutiements !!!

    Bref à un moment quand on parle business faut du concret !!!

    Je sais que ce commentaire ne te fera pas plaisir mais je suis vraiment deçue par ton article surtout que tu m’avais habitué à mieux, si tu te pose en expert sur « comment créer un business » il faut faire un article à la hauteur de ses promesses. Sinon clairement annoncé la couleur et dire que tu débute ou que tu es intermédiaire etc…

    Mais si ça peut te rassurer, je continuerai à lire tes articles, parce j’ai bien plus été enthousiasmé par tes commentaires et tes articles que déçue.

    En tout cas merci Olivier de permettre aux autres blogueurs de rédiger des articles invités, c’est super cool !!!

    Lydie

    • Jeremy Goldyn

      Bonjour Lydie,

      Désolé que mon article te laisse perplexe !
      Je vais essayer de répondre à tes diverses questions car je trouve que tu le mérites 😉

      Pour commencer, j’annonce clairement que le projet n’a pas abouti et j’en explique les raisons dans l’article. Je ne vais donc pas rentrer dans les détails.

      Je suis tout à fait d’accord avec toi. C’est la suite du projet qui est vraiment intéressante. Je l’explique entre autre sur mon blog dont j’ai laissé le lien dans le commentaire précédent. Mais je n’explique pas tous les détails de l’aventure et tous les aspects que tu mentionnes. je vais quand même te donner une réponse quant aux difficultés rencontrées :
      – le refus de divers partenaires,
      – les complications dans la gestion des clients,
      – le changements de partenaire afin de trouver les bons,
      – comment j’ai renouveler plusieurs fois mes offres,
      – le temps de paiement des prestataires
      – le changement d’avis des clients
      -etc.

      Bien sûr que tout ces aspects sont présents dans le développement du projet et dans tous les projets d’ailleurs. C’est indéniable ! Mais si je devais écrire tous les problèmes qu’il peut arriver et également tous les bons évènements, je risque de saturer le site d’Olivier et personne irait au bout de l’article 😉

      Je suis d’accord avec toi, gérer du personnel demande du temps, de l’énergie et du travail mais disons que ça te permet de travailler DIFFEREMMENT !

      Par contre, je pense qu’il existe des moyens de gérer plus facilement du personnel que ce qu’on croit. Avant d’engager du personnel, il est important de mettre en place des procédures afin de faciliter l’intégration d’un nouveau membre et la gestion de son travail. C’est toute une méthodologie à appliquer que je peux pas expliquer ici car ça serait trop long.

      En ce qui concerne la confiance, la compétence, l’investissement des employés, il est nécessaire de développer la culture d’entreprise. A nouveau, ce n’est pas un petit morceau et ce n’était pas le but de mon article 😉

      Je rejoins parfaitement ce que tu dis sur les problèmes liés au personnel. Mais comme je le dis, c’est hors contexte ici mais tu fait bien de le souligner. C’est un point important.

      En effet, être Entrepreneur demande de développer des compétences et acquérir des connaissances plus importantes que si on souhaite être employé. Devenir Entrepreneur n’est pas quelque chose à prendre à la légère, c’est quelque chose qui se travail, qui demande du temps, du courage et de la persévérance.

      Je n’ai pas de problème que tu ne sois pas d’accord avec ce que je dise mais je pense que tu n’as pas compris l’objectif de mon article qui est juste d’expliquer que même avec un petit trafic, si on trouve les bonnes stratégies, on peut créer un business. Tu dis qu’attirer les premiers clients est qu’une étape. Je suis d’accord avec toi mais c’est de loin la plus importante (après avoir fourni une proposition de valeur qui a une vraie valeur).

      Je n’ai jamais dit que je ne voulais pas perdre de temps ou quoi que ce soit avec ce projet. J’explique juste que ce projet était un test et que je voulais voir si j’étais capable de mettre en place les stratégies que je connaissais par rapport à un secteur que je connaissais. Ni plus ni moins.

      Par contre, avec les gens que je connais à l’heure actuelle, je peux assurer qu’il est possible de créer des business BEAUCOUP PLUS vite que ce qu’on peut nous raconter et même imaginer. Je l’ai vu de mes propre yeux et c’est vraiment impressionnant. Mais c’est un peu comme une recette de cuisine, il faut savoir comment s’y prendre. Par contre, une fois que le business est créé, je rejoins COMPLETEMENT ton avis. Ca prend du temps et de l’énergie. Encore une fois, je n’ai jamais dit le contraire !

      Avoir des clients n’est pas la partie la plus difficile… je suis d’accord mais c’est la plus importante. Je pense que je l’ai déjà dit…

      La vraie vie du chef d’entreprise c’est de savoir quelle sera la prochaine action qui te permettra de faire évoluer ton business. Le reste ne sert à rien ou a peu d’importance. Si tu perds du temps sur des tâches inutiles, crées un système pour les gérer et sous-traite les.

      Touts les titres peuvent être interprétés de plusieurs manière. Ici, je trouve qu’il tiens sa promesse. J’explique comment j’ai fait pour créer un business (+la suite sur mon blog) avec moins de 1000 visiteurs par mois. Et je pourrais en effet écrire un livre sur la gestion du business de ce projet mais ce n’est encore une fois pas le but. Le titre que tu proposes est chouette aussi 😉

      Il me semble que j’ai répondu clairement aux difficultés que j’ai rencontré dans ma réponse. J’espère que tu en tiendras compte 😉

      A la limite, rien que pour toi, je vais rédiger un article sur ce sujet si tu veux.

      Par contre je me défend sur le fait que tu prétends que je suis entrepreneur débutant sans connaitre mon histoire. Je dirais que tu as raison dans le sens où je n’ai que 24 ans et que cela fait un peu plus de 3 ans que je suis Entrepreneur mais je peux t’assurer que ce que j’ai fait durant ces 3 ans, peu l’ont fait !!! J’ai rencontré, développé, échoué dans toutes sorte de projet.

      Ce que je sais aujourd’hui et c’est la raison de la création de mon blog, c’est que j’aide ENORMEMENT de personnes à se lancer sur base de tout ce que j’ai appris en termes de méthodologies de création, de développement et de gestion (d’où le titre de mon blog) et rien que pour ça, je suis content 🙂

      Même si tu m’as énormément critiqué, je te remercie pour cette discussion. J’espère quand même qu’on ne va pas se fâcher pour ça car je trouve que ton discours est intéressant 😉

      Contrairement à certains autres commentaire négatifs, tu as pris le temps de développer et j’ai mieux compris ce que tu disais. Et c’est avec plaisir que je te répond et que je te répondrai encore !

      Au plaisir !
      Jérémy

  • Thierry

    Ouf…
    Merci Lydie ! je me faisais l’effet d’être un extraterrestre !!!

    • Lydie

      Coucou Thierry,

      Ben je pense que tu as eu le même impression que moi en lisant l’article, je ne sais pas si tu es entrepreneur, mais dans mon cas j’ai eu les poils qui se sont herissés !!! Même si je ne suis pas poilue !!!! lol

      Et comme je connais jéméry par rapport à d’autres commentaires qu’il laisse sur d’autres blog ça m’a vraiment étonné et déçu que l’article ne soit pas plus poussé. J’ai eu l’impression d’avoir à faire à quelqu’un qui me parle de théorie et qui n’est jamais passé à la pratique.

      Bref c’est pas son meilleur article !!!

  • Lydie

    Coucou Jérémy,

    Je te remercie d’avoir pris le temps de répondre à mon commentaire et je suis contente que l’on ne soit pas faché parce que j’apprécie vraiment tes commentaires d’habitude !!!

    Effectivement je comprends bien que t’ai pas eu la possibilité d’écrire un roman et tu as surement raison quand tu dis que je n’ai compris l’objectf de ton article !!! Effectivement je l’avoue j’ai pas du tout capté !!! Mais j’ai une circonstance atténuante, ton titre !!!! lol

    Et ta réponse est à la hauteur de ce que je lis de toi d’habitude !!!! Ouf !!! en lisant ton article j’ai cru que j’avais eu à faire à un imposteur !!! lol

    Je suis 100% d’accord avec toi, il faut mettre en place des procédures afin de faciliter l’intégration d’un nouveau membre, développer une culture d’entreprise etc ,j’y ai passé des nuits entières à rédiger ses ptits fascicules pour que mes collaborateurs comprennent ma facon de travailler et comment je voulais développer mon entreprise !!!!

    Au final, je me suis aperçue que gérer du monde c’était pas mon truc, j’avais les compétences mais pas du tout de patience, du coup je me suis séparée de mes collaborateur, et aujourd’hui je suis en train de d’automatiser toute ma chaine de valeur du point A trouver des clients au point Z la comptabilité !!!!

    Mais victime de mon succès, j’ai dû réembaucher des collaborateurs pour palier à la demande, je suis en train de travailler sur comment automatiser cette étape là !!!

    Et effectivement avec l’air du numérique et internet il est bien plus facile de développer une entreprise qu’auparavant et on a des preuves devant nos yeux, puisqu’on suit toi et moi les mêmes blog !!! Après y’a des secteurs pour lesquels c’est plus ou moins facile mais bon on va pas rentrer dans ce sujet !!!

    Mais c’est vrai que quand quelqu’un me parle de business, ce j’aime entendre c’est son retour d’expérience et pas des trucs bateau qu’on lis dans tous les livres !!!

    Et pour info ton âge n’a rien à voir avec l’idée que je me suis faite de toi, j’ai horreur des gens qui disent qu’on est trop jeune pour entreprendre, on a pas arrété de me répéter ça quand j’avais 21 ans et on me le répète encore aujourd’hui alors que j’en ai 30 et quand j’aurais 60 ans on me dira que je suis trop vieille !!!! lol

    Et peu importe si ca fait 3 ans ou plus ou mois que tu es dans le business, ce qui compte c’est l’expérience que tu en a tiré et les lecons que tu as apprises, moi j’ai créé ma 1ere boite à 21 ans et j’ai fait faillite au bout de 3 mois !!!! j’ai fait tout ce qu’il fallait pas faire et ca a été ma plus grande lecon !!! Ce que j’ai appris en créant ma première boite je l’aurais appris nulle part ailleurs !!!

    Et tu as raison d’être fier de ton blog, il est super !!! Je t’avoue que je l’ai découvert y’a pas longtemps c’est quand tu as parlé de ton livre the fast lane quelque chose qu’il va falloir que je lise d’ailleurs !!! Mais maintenant qu’on se connait je vais pouvoir te laisser des commentaires !!!

    Et puisqu’en plus tu vas écrire un article rien que pour moi !!! lol

    C’est difficile de laisser un commentaire pas très sympas, je l’ai pas fait de gaité de coeur, mais j’avais tellement été déçue que je me suis dis qu’il fallait que je te le dise, pas pour te descendre mais vraiment pour te dire « OhOh y a quelque chose qui cloche » surtout que tu m’avais habitué à mieux !!!

    bref ca a été super de discuter avec toi et au final toi et moi on est d’accord !!! alors que demander de plus !!!!

    A bientôt Jérémy, sut ton blog cette fois ci !!!!

    Lydie

    • Jeremy Goldyn

      Bonsoir Lydie,

      Merci encore une fois pour ton retour très riche en expérience.
      Je suis sûr qu’il aidera d’autres jeunes entrepreneurs à se faire une meilleure vision de l’entrepreneuriat.

      Je suis également content qu’on ne soit pas fâché. Entre entrepreneur, ça serait triste ! 🙂

      Je te dis à très bientôt afin d’avoir d’autres discussion aussi intéressante que celle-ci !

      Encore merci 😉

      Jérémy

  • Frédéric

    Bravo Jérémy,
    belle progression dans le domaine du blogging, j’avoue que je viens de lancer mon blog et il a beaucoup de mal à décoller en terme de trafic.
    Mais ton histoire prouve comme toutes celles que j’ai pu constater de nombreux blogueurs fancophones qu’il est possible de réussir et d’atteindre ses objectifs grâce à internet.
    Bravo Olivier pour tes blogs et un grand merci pour ta vidéo sur Tim Ferris, j’ai immédiatement acheté « La semaine de 4 heures » et « Lettres à Luicilius ».
    Bonne continuation,

    Frédéric.

  • fabrice

    Voilà un retour intéressant, bonne chance pour la suite!

  • Charlène Challer

    Un article intéressant et concret !
    Bravo et bonne chance pour la suite

pingbacks / trackbacks
  • Comment développer une idée à 100.000 euros ? [cas pratique] - Ma-victoir.com

    […] trop sympa !  ). Si vous voulez savoir toute l’histoire de ce projet, je vous invite à voir l’article invité sur le blog d’Olivier Roland blogueur pro. Je vous invite à prendre des notes de toutes les idées que vous aurez en lisant cet […]

Leave a Comment

189 Shares
Share46
Tweet143
81-breaking-news-aweber-gere80-interview-comment-guillaume-ponton-gagne-1500-euros-par-mois