Faites-vous partie des blogueurs de l’ancienne école ?

par Olivier Roland

Chers lecteurs, j’ai une question pour vous aujourd’hui : faites-vous partie de « l’ancienne école » des blogueurs ?

Je dis « ancienne école », car les techniques utilisées par ces blogueurs sont aujourd’hui rendues obsolètes par celles de la nouvelle vague, qui commence tout juste à débarquer en France.

Oh, je ne dis pas que tout ce que les blogueurs de l’ancienne école enseignent est à jeter. Loin de là.

Ce que je dis, c’est que ces blogueurs qui ont réussi travaillent dans la majorité des cas comme des forcenés, et sont presque « salariés » de leur blog.

Alors que la méthode de la nouvelle vague des blogueurs, qui est celle que j’applique et que j’enseigne, permet, une fois passé un seuil « déclic » de succès, de lever le pied, et de profiter de la vie.

La preuve ? Allez voir mes blogs Des Livres Pour Changer de Vie , et ce blog que vous êtes en train de lire. Vous verrez que mon rythme de publication est très « tranquille », et que bien souvent ce sont des blogueurs invités qui publient les articles.

Cela ne veut pas dire que je ne me remettrai pas à écrire à un rythme plus soutenu plus tard, mais juste qu’en ce moment, j’ai choisi de me consacrer à autre chose.

Pourquoi ? Parce que j’en ai la liberté. Est-ce que cela a fait chuter mon trafic ? Pas du tout. J’ai publié trois fois moins de chroniques de livres sur « Des Livres Pour Changer de Vie » lors de sa deuxième année d’existence.

Résultat ? Mon trafic a triplé.

Comment est-ce possible ? Parce que j’utilise les méthodes de la nouvelle vague.

Or, les blogueurs de l’ancienne école ne peuvent pas se permettre de lever le pied : s’ils arrêtent de créer du contenu, leur trafic va chuter très rapidement de manière très importante. Du coup ils doivent travailler d’arrache-pied tous les jours pour continuer à vivre de leurs blogs.

Les stratégies et tactiques que j’enseigne sont infiniment plus efficaces. En résumé, il s’agit juste de se focaliser sur les 20% d’actions qui apportent 80% de résultats.

Encore faut-il identifier ces actions essentielles qui agissent comme de gigantesques leviers pour démultiplier le succès d’un blog.

J’en parle dans cette vidéo. Cliquez ici pour la voir (je parle spécifiquement des méthodes de la nouvelle vague à partir de  5:20). Attention, cette vidéo ne sera en ligne que jusqu’au mardi 1er mars à 12H, donc profitez-en maintenant.

video3

Puis dites-moi dans les commentaires si vous faites partie de « l’ancienne école » ou de la « nouvelle vague » 🙂

Olivier

Ah, j’oubliais presque : il y a une méthode dont je ne parle pas dans la vidéo, et qui différencie pourtant également les blogueurs de l’ancienne école de ceux de la nouvelle vague. C’est la méthode des superlancements ou “lancements orchestrés”.
Qu’est-ce qu’un superlancement ? La méthode que j’utilise actuellement pour ma formation privée “Blogueur Pro”. C’est également celle utilisée par le célèbre blogueur Australien Yaro Starak pour gagner 40 000$ par mois en travaillant 2 heures par jour, et par des milliers d’autres blogueurs Anglais, Américains, Canadiens, Australiens qui vivent de leurs blogs. C’est une méthode quasi inconnue en France, et certainement pas par les blogueurs de l’ancienne école. Vous connaissez beaucoup de blogueurs, même parmi les plus populaires, qui arrivent à avoir plus de 3300 commentaires en quelques jours sur leur blog vous ? 😉 (Au moment où j’écris ces lignes, il y a 3364 commentaires publiés sur http://formationprivee.blogueur-pro.com, merci pour votre participation ! )

C’est une de ces méthodes, complètement inconnue des blogueurs de l’ancienne école, que je vais vous enseigner dans ma formation. Avec cela, vous ferez pleinement partie de la nouvelle vague et vous aurez une grande longueur d’avance sur tous les autres 🙂 .

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

ecole de blogueur
Related Posts
Showing 18 comments
  • Yoann Romano

    J’ai lancé mon blog en même temps que quatre amis. Un an plus tard je dépasse à moi seul :
    – leur trafic total cumulé
    – le nombre de leurs abonnés
    – le nombre de personnes qui les citent

    Pourtant je ne suis pas plus intelligent qu’eux. Je n’ai pas plus de temps libre. Je n’ai pas plus travaillé. Alors qu’est-ce qui a fait la différence ?

    Avoir une stratégie intelligente, en t’engageant, en suivant tes conseils.

    Même toute la bonne volonté du monde ne mène nulle part si l’on suit la mauvaise route. Merci d’apporter ce vent de fraîcheur le web français, et de nous offrir ces stratégies primordiales pour réussir.

    La révolution du blogging francophone est en marche.

    Yoann

  • Olivier (stocker-partager.fr)

    Ton rythme de publication est « tranquille », comme tu dis, mais quand tu publies, c’est du « lourd » !… C’est ce qu’on appelle des « articles de fond ». D’autre part, le sujet de tes articles est globalement assez « intemporel », ce qui t’amènera toujours des visites via Google. Ceci dit, pour arriver au niveau que tu as atteint, c’est sûr que tes actions marketing ont fait la différence.

    • Olivier Roland

      Voilà, c’est un des piliers de la stratégie de la nouvelle vague : des articles sans « date d’expiration », pas de news ! 😉

  • Bart

    Moi je suis blogueur amateur depuis 2005 et je travaille dans le domaine de la pub sur internet depuis bientot 10 ans. Mais toi tu n’es pas blogueur, tu es e-commercant. Tu vends des produits sur Internet (des livres, des formations, etc.).

    Un blog c’est une serie d’articles sur une thematique. Ca peut etre ephemere comme tu le dis mais pas forcement : un blog sur des revues de restaurants ou des produits informatiques sera compose d’articles perissables, mais pas un blog BD par exemple. De nombreux blogs sont composes d’articles qui ne se periment pas.

    Le but du blog c’est avant tout de creer une audience qui revient regulierement, un peu comme un magazine ou une emission tele. C’est de la fidelisation.

    Ce n’est pas ce que tu fais. Tu fais des sites pour vendre, idealement de maniere unique (on n’achete pas 2 fois le meme livre ou on ne fait pas 2 fois la meme formation) mais pourquoi pas repetee (achat de plusieurs livres).

    Tu utilises le format blog car il est facile a installer et parce que tu peux profiter de la redaction d’articles pour renouveler un peu le contenu de temps en temps, et surtout informer des nouveaux produits dispo.

    Mais c’est statique. Ce n’est pas un blog. C’est pour ca que ceux qui te suivent ont du mal a comprendre la difference entre un blog et un site web. Quand on t’ecoute, un blog ca doit etre de l’information permanente et pas a renouveler tous les jours : ca c’est le principe meme du site web !

    « Des livres pour changer de vie » en est un exemple flagrant de site web bati sur un format blog.

    Evidemment « blogueur professionnel » c’est plus vendeur que « formateur independant » ou « libraire en ligne ». Pourtant a mon sens c’est ce que tu fais.

    Et pour terminer je pense que tu pourrais avoir plus de respect pour tous ceux qui font des blogs, des vrais, soit par passion, soit pour gagner de l’argent, soit les 2, et ne pas les enterrer sous une ancienne ecole qui n’existe pas.

    Je lis plein de blogs sur les voyages, les restos, la politique, le droit, la BD etc. et j’espere qu’ils ne vont pas disparaitre au profit des « blogs pour gagner rapidement de l’argent sans rien faire ou presque ».

    • Yoann Romano

      Bart,

      1. Tu expliques dans ton développement qu’un blog qui vend n’est PAS réellement un blog. Admettons. Pourtant dans ton introduction tu expliques clairement que tu es, je cite, « blogueur amateur ». Sous-entendu non professionnel.

      Or par quoi se définit un professionnel ? Notamment par le fait qu’il gagne sa vie avec son activité. Souvent par la vente.

      Autrement dit tu fais toi-même une distinction dans ta toute première phrase entre un blog professionnel et un blog amateur pour ensuite nous expliquer que les blogs professionnels n’existent pas, car ce sont en fait des « e-commerçants ».

      C’est un paradoxe intéressant…

      2. Tu dis je cite « Le but du blog c’est avant tout de creer une audience qui revient regulierement, un peu comme un magazine ou une emission tele. C’est de la fidelisation. »

      Si Olivier se limitait à faire du e-commerce il aurait simplement un site vitrine avec une liste de produits. Pas d’articles. Pas de valeur ajoutée. Pas d’interviews d’experts.

      Mais ce n’est pas le cas.

      Pour vivre de son blog il faut justement apporter une valeur au lecteur et ce de manière gratuite. C’est le principe du « permission marketing » popularisé par Seth Godin.

      L’idée est de transformer des visiteurs en amis, parce qu’on répond à leurs problématiques, puis de transformer ces amis en clients, parce qu’un certain pourcentage voudra aller plus loin dans la réponse apportée. Prendre un coaching. Progresser plus vite. Avoir un accès direct aux conseils d’Olivier.

      Et c’est très loin du discours type « Regardez j’ai ce livre à vendre » exposé par les libraires avec qui tu compares les blogueurs professionnels.

      D’ailleurs si tu aurais NE SERAIT-CE QUE LU la présentation du concept « Des livres pour changer de vie » tu saurais qu’il chronique seulement des livres d’une qualité rare. Il n’est pas là pour nous refourguer – tel un libraire puisque tu fais la comparaison – le plus de livres possibles quel que soit sa qualité. Ni pour multiplier ses commissions Amazon (qui de toute façon ne rapportent qu’une misère) en parlant du maximum de livres possibles. C’est même tout le contraire puisque son projet part du Personal MBA, une sélection des 99 meilleurs livres de business, dont il faisait la chronique.

      3. Tu as bien dit « gagner rapidement de l’argent sans rien faire ou presque » ?

      LOL. L’idée n’est pas de gagner de l’argent sans rien faire ou presque. Pour avoir été client (satisfait) d’Olivier sa vision est différente.

      Elle est plutôt de « travailler » beaucoup sur un sujet qui nous passionne. Par définition c’est donc davantage une passion qu’un travail.

      Aussi, l’idée n’est pas d’accumuler une richesse sans fin. Ni d’avoir de l’argent mais ne pas avoir le temps d’en profiter.

      En visionnant la seconde vidéo offerte, tu aurais compris que la problématique à laquelle tente d’apporter Olivier une réponse accessible est : Comment dissocier le temps que passé à travailler de l’argent gagné ?

      Ne plus être payé à l’heure en somme, mais être payé pour la valeur ajoutée offerte aux clients.

      C’est une mauvaise idée ? Il faudrait que toute personne soit payée à l’heure et ce quel que soit le résultat ? Comme les fonctionnaires qui sont payés pareil même s’ils ne font rien ? Tu penses que c’est la solution pour que les blogueurs vivent de leurs passions ?

      Je n’en suis pas sûr.

  • Bart

    1) J’oppose blogueur amateur a blogueur professionnel oui. Presse-citron est un blogueur professionnel. Il vit principalement de la pub, ecrit des tonnes d’articles et ne vend pas de produits miracles. Il n’y a pas de paradoxe.
    2) « tu saurais qu’il chronique seulement des livres d’une qualite rare » : c’est une verite universelle ou c’est ton avis ?
    3) Dans le blog comme dans toute activite, y a ceux qui reussissent et les autres. Il ne suffit pas de suivre une formation. Quand j’entends une garantie de resultats a 2000 euros par mois sans meme poster tous les jours je suis tres perplexe, oui.

    • Olivier Roland

      Bonjour Bart,

      Je t’invite à télécharger le schéma en dessous de la 3ème vidéo, il explique le processus à mettre en place pour automatiser ou semi-automatiser un blog : http://formationprivee.blogueur-pro.com/wp-content/uploads/processblogautomatise.pdf

      Je sais que c’est difficile à comprendre pour beaucoup de blogueurs classiques, qui font partie d’un autre monde, et c’est pour cela que quand j’ai vu le gouffre entre les modèles des blogueurs Français et ceux des Américains j’ai eu l’idée de créer cette formation, vu que j’ai appliqué avec succès ce modèle en France, en l’adaptant bien sûr à notre pays, et y ajoutant des techniques et méthodes personnelles 😉 . Quand je dis que nous avons 4 à 5 ans de retard sur les Etats-Unis, ce n’est pas pour rigoler.

      Ensuite, il est toujours possible de réussir avec le vieux modèle, et cela peut constituer un job tout à fait intéressant pour de nombreuses personnes. J’enseigne simplement un modèle beaucoup plus efficace qui permet d’avoir plus de résultats pour moins d’efforts. C’est comme si je t’offrais un levier pour ouvrir un coffre à trésor, que sinon tu devrais défoncer avec tes mains. Tu peux arriver à l’ouvrir dans les deux cas, mais la quantité d’énergie et de temps nécessaires n’est pas du tout la même.

      J’ai prévu après ce lancement, de faire une série d’articles pour expliquer les techniques que les blogueurs « classiques » peuvent utiliser pour augmenter leurs résultats sans augmenter leurs efforts 😉 .

      Mais déjà si tu regardes ces vidéos : http://blogueur-pro.com/debutants-commencez-ici tu auras une bonne idée des stratégies de base.

  • Piotr

    Je crois que cela n’est pas seulement un problème de 4,5 ans de retard… c’est également un problème de mentalité.
    Ici, en France, on nous enseigne le « travailler plus pour gagner plus » et dans la réalité, on est loin du compte. Laurent nous dit « travailler moins pour gagner bien voir plus » le tout, avec un rythme de vie sain…

    forcément, cela nous choque… c’est trop beau pour être vrai. Et pourtant, cela l’est pour certains, pas pour tous évidemment.

    Et si on mettait notre scepticisme de cote et on essayait, qu’a t-on a y perdre au final ? La liberté, une expérience, une réussite potentielle… ? notre temps a nous…? si peu en somme !

    Laurent ne critique pas ce qu’il nomme « l’ancienne génération », il fait un constat réaliste de leur situation…

  • Joel FLEURANCEAU

    Cher Olivier,
    Félicitations pour les cents inscrits
    A bientôt,
    JF

  • Jon

    Zut, je suis un de ces « blogueurs de l’ancienne école ». Je crois que je vais me suicider.

    Je suis un peu d’accord avec Bart, au-delà du jeu sur les mots et des querelles de classification : je trouve ça un peu dénigrant de qualifier les blogueurs qui ne visent pas la même chose que toi et n’emploient pas les mêmes méthodes « d’ancienne école ». C’est un manque de respect pour tout ce que ces gens ont apportés et apportent toujours au web (qui n’est pas qu’un lieu mercantile au passage)

    Tout le monde n’a pas les mêmes objectifs de « succès ». Un blog est un outil (une forme de site web) et un blogueur un type qui utilise cet outil.

    Olivier, je ne conteste pas la qualité de ta formation (j’aurais bien du mal, je l’ai pas suivi), ni que ta méthode puisse marcher pour certaines personnes (elle a déjà marché pour toi on dirait), mais j’ai une question fondamentale :

    Pourquoi tu fais ça au fond ?

    Selon tes dires tu gagnes entre 10 et 13K€/mois, et que tu peux lever le pied comme tu dis, pourquoi tu te prends le chou à faire tout ça (y a du boulot derrière on le voit bien) ?

    C’est ça la vie de tes rêves à toi ? Vendre des formations pour aider les gens à gagner de l’argent en bloguant ?
    Franchement ?

    Ou c’est la course au « toujours plus de pognon » ?

    Sinon ta vidéo de promo laisse une sensation bizarre : entre la musique un peu stressante (ce n’est que mon opinion) et les moments où tu es à la limite de l’hilarité on sait pas trop pourquoi, et certaines techniques de ventes un peu pushy..

    Et trop long, j’abandonne avant la fin.. ca te donnera un argument pour dire que je sais pas de quoi je parle 😉

    • Olivier Roland

      Bonjour Jon,

      Merci pour ton commentaire pertinent et argumenté 😉

      je trouve ça un peu dénigrant de qualifier les blogueurs qui ne visent pas la même chose que toi et n’emploient pas les mêmes méthodes « d’ancienne école ». C’est un manque de respect pour tout ce que ces gens ont apportés et apportent toujours au web (qui n’est pas qu’un lieu mercantile au passage)

      Je suis d’accord avec le fait que tous les blogueurs n’ont pas vocation à gagner de l’argent sur Internet. Mon article et ma vidéo parlent davantage des blogueurs qui ont cet objectif d’en faire une activité rémunéré : en France, les méthodes employées sont tout sauf efficaces. Les blogueurs qui n’ont pas de vocation du tout à gagner de l’argent sont beaucoup moins concernés par cette différence d’approche : il ne me viendrait pas à l’idée par exemple de donner des conseils sur ce sujet à Maître Eolas. Ce n’est tout simplement pas le même univers.

      Mais il est possible, en suivant la bonne méthode de bloguer sur ses passions ET de gagner de l’argent : c’est cela qui est formidable avec un blog. N’importe qui peut démarrer – en particulier maintenant en France où il y a tant de places à prendre – en bloguant sur un sujet qui le passionne, et si cette passion a un potentiel économique, gagner de l’argent. Il est facile pour la plupart des blogueurs de gagner un peu d’argent de poche avec Adsense. Ceux qui gagnent un véritable complément de revenus (au delà de 100-150 € par mois) sont déjà plus rares mais sont encore nombreux. Or, gagner ne serait-ce que 100 € par mois avec un blog revient à avoir le revenu de deux places de parking, que l’on aurait dû payer entre 15 000 et 30 000 € ! Avoir un blog qui rapporte entre 300 et 500 € par mois est l’équivalent d’avoir investi dans un appartement et d’avoir remboursé le prêt bancaire. Et cela est possible en quelques mois ou en quelques années. N’est-ce pas une chance formidable pour des milliers de personnes, qui pourraient ainsi gagner de l’argent en s’investissant dans une passion et en aidant les autres ?

      Ensuite, avec les bonnes méthodes il est possible de gagner plusieurs milliers d’euros par mois avec un blog. Dans ce cas il faut considérer son blog comme un business, et c’est en cela que je distingue les blogueurs de l’ancienne école de ceux de la nouvelle vague : ceux de l’ancienne école souhaitent également gagner un revenu complet à partir de leur blog, mais ont la mauvaise approche – une approche de salarié. La méthode que j’enseigne (et que j’ai déjà développé beaucoup dans ce que j’offre gratuitement, comme mon livre ou mes vidéos est infiniment plus efficace et permet de faire de son blog une entreprise qui travaille pour nous, ce qui permet aux blogueurs qui le souhaitent de séparer le temps qu’ils passent de l’argent qu’ils gagnent, et de faire ce qu’ils veulent avec le temps libre qu’ils dégagent – profiter de leur famille et de leurs proches, s’amuser, s’engager dans des causes humanitaires, voyager, s’investir dans d’autres projets, etc. 😉

      Pourquoi tu fais ça au fond ?

      C’est une très bonne question. La réponse courte est « parce que je suis un entrepreneur passionné, et que quand j’ai vu le succès très rapide que j’ai eu avec mon blog et le CA incroyable que j’ai effectué, j’ai réalisé 1) qu’il y avait un marché important et 2) que je pouvais aider de nombreux autres personnes à faire la même chose (même en atteignant un tiers du CA que je fais cela suffit à la plupart des gens pour avoir un salaire complet avec leur blog). J’aime aider les autres, que ce soit gratuitement ou pas, et j’aime me lancer dans de nouveaux défis.

      Mais effectivement j’ai prévu de lever le pied, maintenant que j’ai cédé ma première entreprise d’informatique, et mon objectif cette année est simple : voyager beaucoup, profiter de la vie, et travailler 10 heures par semaine. Ce projet est normalement mon dernier projet d’envergure avant un moment 🙂 . Je vais à présent me consacrer à mes clients, et continuer à écrire des article sur mes blogs quand ça me plaît.

      Sinon ta vidéo de promo laisse une sensation bizarre : entre la musique un peu stressante (ce n’est que mon opinion) et les moments où tu es à la limite de l’hilarité on sait pas trop pourquoi, et certaines techniques de ventes un peu pushy..

      Les vidéos étaient clairement perfectibles. Cela montre qu’il n’est pas besoin d’être parfait pour se lancer, ni pour avoir de beaux succès. Cela montre aussi à quel point Internet en France est encore un vaste désert… pour le moment 😉 .

  • Romain

    Bonsoir Olivier
    Pourrais tu donner a tes lecteurs l’adresse de certains blogs des gens que tu suis avec ta nouvelle formation (si certains ont deja commencé bien sur), ca pourrait leur faire un peu de pub et ca permettrait aux autres personnes de voir les résultats concrets de ta formation.
    Merci d’avance !!!
    Pour Bart et Jon, je ne pense pas qu’Olivier dénigre le travail des blogeurs anciennes générations il explique simplement qu’il existe diffrentes facons de travailler avec un blog, les deux sont interessantes d’un certain point de vue.

  • fabrice

    @Olivier
    Tu ne peut pas comparer un blog et de l’immobilier, cela n’a rien à voir.
    Gagner de l’argent avec un blog est loin d’être aussi sûr sur le long terme que l’immobilier. Ça c’est du concret. Un blog peut s’écrouler du jour au lendemain.

    Sur les vidéos, c’est vrai que tu en fait un peu trop:-)

    • Olivier Roland

      Comme toute comparaison elle a ses limites.

      Cependant j’estime que les avantages de gagner de l’argent avec un blog (c’est un revenu rapide à mettre en place, et surtout il ne demande pas de capital de départ) compense ses inconvénients (comme tu le dis, l’incertitude est plus grand sur l’avenir des revenus générés par un blog).

      Je trouve que c’est une image très motivante. A un moment je me suis amusé à créer des muses à droite et à gauche, et à chaque fois que l’une d’entre elles atteignait 200 à 300 € de CA par mois, je me disais « ça y est, j’ai l’équivalent d’un petit studio loué, sans l’investissement nécessaire ».

      A chaque fois que je mettais en place une muse qui me rapporte 50 € par mois (c’est très facile), je me disais, « ça y est, j’ai une place de parking en plus, sans l’investissement nécessaire ».

      Cela me motivait. Certaines de ces muses sont en place depuis plus de 2 ans et continuent toujours à me rapporter de l’argent automatiquement, pour un entretien très faible. L’avenir me dira combien de temps cela va durer, mais pour le moment je ne vois pas de raisons pour que ça s’arrête du jour au lendemain 🙂

  • elisabeth

    Bonjour !
    @romain , je suis une personne qui suit la formation d’Olivier, j’ai créé 2 blogs pour l’instant et je l’ai fait parce que je rêve d’avoir un business qui me passionne (mais cà je l’avais déjà) je suis coach – et maintenant le but c’est d’élargir mon public, de gagner en notorièté et d’augmenter mes revenus, c’est à dire de profiter des leviers à la fois d’internet et de l’expérience d’Olivier (et d’autres qui réussissent sur le net. J’espère bien que je serai un témoin des résultats de la formation mais il tient beaucoup à moi le résultat évidemment !

    Elisabeth

  • mira

    @ Olivier Un commentaire hors-sujet. Je n’arrive pas a naviguer sur le site « des livres pour changer la vie » mon navigateur (mozzilla) affiche un message d’erreur et redemearre. Suis- je la seule a avoir ce probleme???
    merci
    p.s. merci pour tes conseils tres pertinents, je suis en train de changer mon avis sur l’e-mail marketing…

  • Jal

    Excellent article ! Et je suis parfaitement d’accord avec toi.
    Franchement je n’aurais pas dit mieux 🙂
    Toutes les aberrations que l’on peut lire se font démonter dans ton billet, c’est le meilleur argumentaire que je connaisse.

  • Yann

    Salut Olivier,

    Votre article est très interessant. ça m’a réveillé tout d’un coup. J’aimerais savoir comment bénéficier de votre formation.

Leave a Comment

119-video-3-exemples-de-niches-qui-rapportent-a-exploiter-en-france117-5-blogs-anglo-saxons-etonnants-a-suivre-pour-decouvrir-des-entrepreneurs-qui-bougent