Skip to content

Je publie mes comptes : vive la transparence !

Lorsque j’ai lancé publiquement Agir et Réussir, ma formation pour les entrepreneurs en mars 2010, j’ai été complètement sidéré par son succès. Du jour au lendemain, ma toute nouvelle société, Les Editions Roland, générait un chiffre d’affaires d’environ 14 000 € par mois, qui allait être récurrent pour 7 mois (étant donné le fait qu’Agir et Réussir 1.0 était sur 7 mois, et que je ne proposais pas le règlement en une fois à l’époque).

Si l’on m’avait dit lorsque j’ai démarré Des Livres Pour Changer de Vie en octobre 2008 que j’allais atteindre un tel CA à peine un an plus tard, je ne l’aurais jamais cru. Même six mois avant, cela m’aurait paru démentiel. Et pourtant… alors que je clôturais les inscriptions, les chiffres que me montrait Clickbank, la plateforme de règlement, ne mentaient pas : j’avais bel et bien réalisé un CA d’environ 100 000 €… en 5 jours ! Bien sûr, il s’agissait d’un CA théorique (il ne tenait pas compte de l’attrition) et la préparation du lancement et la création de la formation m’avaient demandé plus que 5 jours, mais l’essentiel était là : en 5 jours d’ouverture des inscriptions, j’avais réalisé l’équivalent d’un an de CA d’une TPE qui démarre (bien).

J’étais euphorique : me lancer dans le blogging était un pari fou pour moi, et me former aux Etats-Unis – sans bouger de chez moi – sur les méthodes de blogging et de marketing employées là-bas avait été un parcours semé d’embûches. Et surtout persistait un doute : j’étais convaincu de la supériorité de ces méthodes sur celles employées en France, mais au fond de moi pulsait cette émotion, qui prenait parfois la forme de questions : “et si tu prenais des moulins à vent pour des géants ? et si ces méthodes ne fonctionnaient pas en France ? et si elles ne pouvaient être utilisées avec succès que par une poignée de personnes ?”. Bref, les doutes existentiels que connaissent bien tous les entrepreneurs avaient prélevé leur part d’énergie et de temps sur moi.

Et les chiffres que me montrait Clickbank me prouvaient, sans aucune contestation possible, que oui, j’avais eu raison. J’avais eu raison d’acheter la formation de Yaro Starak, mon tout premier achat d’une formation sur Internet, malgré mes doutes. J’avais eu raison de me lancer dans le blogging, de me lancer dans mon défi fou de lire 52 livres en 52 semaines, de choisir d’automatiser au maximum ma première entreprise pour me consacrer à ma nouvelle aventure, de faire le pari fou d’embaucher Sébastien le marketeur français comme consultant marketing pour Agir et Réussir, et non, je ne prenais pas des moulins à vent pour des géants. C’était un moment de joie et d’excitation que tous les entrepreneurs ayant connu le succès malgré les risques se rappellent avec émotion, et j’en ai profité à sa juste mesure.

Après m’être remis de mes émotions, je réfléchi aux conséquences de tout cela. Et j’ai constaté les faits :

  • Je venais de faire passer mon CA à 14 000 € par mois
  • Avec un blog qui atteignait à peine les 700 visites par jour à l’époque
  • Je venais d’ajouter 10 000 personnes à ma liste email grâce aux partenaires, et au buzz généré par le lancement
  • Nulle part dans la blogosphère francophone un blogueur n’avait fait état d’un tel CA généré pour un trafic aussi faible. Ceux qui avaient un CA important avaient tous un trafic gigantesque, inatteignable pour le commun des blogueurs

J’ai pris alors, après mûre réflexion, une décision qui allait encore une fois nous faire passer mon business et moi à un niveau supérieur : je décidai de lancer ce blog Blogueur Pro. Je faisais cela pour deux raisons :

  1. Pour aider les autres blogueurs désireux de le faire à gagner mieux leur vie et à profiter davantage de celle-ci. La vue de tous ces blogueurs qui travaillaient d’arrache-pied pour gagner des clopinettes, parce qu’ils utilisaient la mauvaise méthode me faisait vraiment mal au coeur, et j’étais vraiment hanté par la volonté de partager ce que j’avais appris avec eux.
  2. Pour ajouter, en entrepreneur rationnel et (je l’espère) avisé, une deuxième corde à mon arc : un positionnement sur un marché différent, avec à terme un nouveau produit

Le rapport difficile des Français avec l’argent

Je publiai alors une vidéo qui allait se révéler une des plus polémiques que je n’ai jamais faite : celle où je montre, preuves à l’appui, le CA généré par mon lancement, et dans laquelle j’invitais les lecteurs intéressés à laisser leur email pour que je les prévienne du lancement de mon nouveau blog.

Cette vidéo s’est révélée polémique pour plusieurs raisons :

  • C’était la première fois qu’un blogueur français montrait de façon aussi décomplexée le CA qu’il générait (alors que c’est monnaie courante aux Etats-Unis)
  • Les Français n’aiment pas que l’on parle d’argent, et encore moins que quelqu’un affiche ses revenus, en particulier s’ils sont importants. C’est quelque chose que j’ai mis du temps à comprendre, tant ma lecture d’innombrables livres américains et mon suivi de formations en anglais m’avaient décomplexé sur ce sujet.
  • Le montant affiché paraissait incroyable pour la quasi-totalité de ceux qui l’ont visionné, au point qu’une minorité d’entre eux l’a même mis en doute, alors que, anticipant cette objection, j’avais pris le soin de filmer mon écran, ce qui est quasiment infalsifiable à ma connaissance sans les moyens techniques d’un film hollywoodien.

Le point le plus important parmi ceux-ci est que le rapport des Français à l’argent est complexé. Au moment où j’écris ces lignes, 32 personnes ont cliqué sur "je n’aime pas" contre 5 sur “j’aime” en dessous de la vidéo, ce qui semble corroborer ce fait. Je n’en avais pas conscience à l’époque, mais depuis mon voyage aux Etats-Unis m’a montré que de manière générale (il y a évidemment de nombreuses exceptions) les Américains sont plus complexés que nous sur l’alcool et le sexe, alors que nous sommes plus complexés qu’eux sur l’argent. J’en parle dans cette vidéo avec David Jay, tout en vous conseillant un livre frappant si vous êtes vous aussi complexé par l’argent.

Le provincialisme Français

Une culture plus générale et la fréquentation des gens d’une autre région annulent rapidement le provincialisme

Georges Sorel – Réflexions sur la violence

En ayant ce rapport décomplexé à l’argent en France, j’ai parfois l’impression d’être un athéiste militant dans un pays démocratique, mais encore très religieux : bien que je sois libre d’exprimer mon opinion sur ce sujet, il touche à de nombreuses croyances plus ou moins conscientes chez de nombreuses personnes, et active directement des émotions qui peuvent les submerger complètement.

Cela a conduit certains à se laisser complètement dépasser par ces émotions et à agir sur le coup de celles-ci, mettant en berne leur intelligence, leur modération et leur capacité d’analyse pour se laisser aller au sursaut antiblasphématoire que leur a suggéré leurs glandes, tant cette approche décomplexée et franche de l’argent semblait en contradiction avec toutes les croyances et connaissances qu’on leur avait énoncées comme vraies depuis l’enfance, alors qu’il s’agissait somme toute d’une simple différence culturelle qu’il est possible d’appréhender avec un peu d’ouverture d’esprit et en ayant un peu voyagé.

Car après avoir lu tant de livres anglais, la plupart américains, et suivi tant de formations issues de la même culture, je me reconnais volontiers plus influencé au niveau de l’entreprenariat et du marketing par les Etats-Unis que par la France, ce qui n’est pas sans poser problème, tant des idées qui sont courantes là-bas semblent blasphématoires ici, et vice-versa. J’ai l’impression qu’une partie des Français, ce qui inclut une partie de la blogosphère française, est victime d’un provincialisme qui consiste à “tourner” en rond dans la bulle conceptuelle française et qui les conduit à rejeter en bloc les idées qui proviennent d’outre-Atlantique, phénomène sans doute aidé par la piètre maîtrise de la langue anglaise des Français (l’évaluation européenne de l’anglais a classé les Français bons derniers) et un antiaméricanisme très présent en France depuis le XVIIIème siècle, créé par la théorie erronée de la dégénérescence du naturaliste Buffon (voir à ce sujet l’article L’élan de Jefferson sauve la réputation de l’Amérique dans Pour La Science n° 404 de juin 2011).

Un récent article de Contrepoints, le provincialisme français, et le livre de Philippe Roger L’Ennemi américain : Généalogie de l’antiaméricanisme français expliquent cela mieux que moi, donc je ne m’attarderai pas sur le sujet. Retenez juste que parler d’argent librement en France vous expose à prendre des coups, comme le disait Jean Rivière de Webmarketing Junkie, et que pour ma part j’ai choisi de continuer dans cette voie, parce que 1) mes lectures et mes voyages m’ont ouvert l’esprit et je pense sincèrement que l’argent est un outil qui ne pose pas de problèmes en tant que tel, et qu’on peut donc en parler franchement et librement et 2) qu’au final les personnes qui ont des problèmes émotionnels dans leur rapport à l’argent manquent avant tout d’ouverture d’esprit et de connaissances de la culture d’autres pays, et que ce sont pas celles qui m’intéressent le plus, même s’il y a bien sûr des brebis égarées, et que parler d’argent aussi franchement est donc un bon moyen de polariser à moindres frais en éjectant les lecteurs indésirables qui parasiteraient mon blog (je publierai bientôt un article vous donnant une méthode pour vous débarrasser de vos lecteurs parasites). Ajoutez à cela l’envie et la jalousie qui motivent les haineux (haters en anglais, voir le point 6 de l’article Les 10 commandements du Blogueur Pro) et cela fait un cocktail détonnant. Donc oui, je vais continuer à prendre des coups, appelez-moi un kamikaze ou un martyr de la cause si cela vous chante, mais n’oubliez pas que vos premiers haineux sont un signe de votre succès et que vous devez fêter cet évènement comme il se doit ;) .

Le succès de Blogueur Pro

Le lancement de Blogueur Pro eut lieu le 5 juin 2010 avec la publication de la 1ère vidéo gratuite, comment trouver l’idée de son blog ?, dans laquelle j’invitais mes lecteurs à observer comment j’allais transformer ce blog en succès en quelques mois.

En décembre 2010 je publiai mon livre Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog, gratuitement, à la surprise générale, après que le titre et la couverture eussent été choisis par les lecteurs (merci à vous pour votre participation ;) ), puis en mars 2010 je lançai publiquement ma formation “Blogueur Pro”, qui fut également un immense succès, non seulement pour moi, mais aussi pour les membres de la formation qui l’appliquent, comme Laurent de Apprendre la Photo qui a généré 8000 € de CA lors de la semaine de lancement de son premier produit, un livre numérique à seulement 19 €, et qui va partir vivre en Inde 2 mois, ou Romain Carpentier de Star en Maths, qui génère environ 750 € de CA par mois moins d’un an après avoir créé son blog.

Comme je l’indiquais dans mon article Scoop : Combien gagnent les blogueurs Français de la nouvelle vague (et combien d’heures ils travaillent réellement), bien que le succès de Blogueur Pro ait encore augmenté le chiffre d’affaires mensuel de mon entreprise, je ne souhaitai pas dévoiler ce nouveau CA immédiatement :

J’ai en effet remarqué que, même en montrant les chiffres gagnés en vidéo (ce qui est quasiment impossible à falsifier), certains restaient sceptiques sur la possibilité d’atteindre de tels chiffres. Bon, des sceptiques forcenés il y en aura toujours, et je vous rassure, je ne vais pas perdre mon temps à essayer de les convaincre, j’ai des milliers d’autres choses à faire. Cependant je sais qu’une partie des sceptiques sont des gens de bonne foi qui aimeraient bien croire ce genre de chiffres atteignables, mais ont des difficultés à faire confiance, même avec une vidéo. J’ai alors envisagé une démarche 20/80 simple et efficace pour prouver à tout le monde la véracité de ces chiffres : publier les comptes de mon entreprise au greffe du tribunal de commerce.

La première année des Editions Roland s’est terminée le 30 juin 2010, et j’indiquai dans cet article espérer que les chiffres soient disponibles sur societe.com dès octobre. C’était sans compter hélas sur la lenteur relative de mon expert-comptable (qui a fort à faire ! ;) ) et la lenteur de publication des chiffres sur societe.com une fois qu’ils sont déposés (comptez un bon mois, voire un mois et demi).

Publication de mes comptes

Mais le suspens est terminé, et le bilan de la première année est disponible et consultable par tout le monde sur societe.com : cliquez ici pour consulter les comptes de mon entreprise.

olivier-roland

 

Le chiffre d’affaires de mon entreprise sur sa première année est donc de 461 500 € HT, et le résultat net (après salaire) de 134 300 € HT. Ces montants sont calculés sur 16 mois, de mars 2010 à juin 2011, car j’ai choisi avec mon expert-comptable de faire coïncider l’année fiscale de ma nouvelle entreprise avec l’ancienne (à présent revendue sous forme de portefeuilles clients, puis stoppée) pour des raisons de praticité.

Le CA mensuel moyen sur la 1ère année de mon entreprise est donc de 28 843,75 € HT et le résultat net de 8 393,75 € HT par mois. Donc oui, j’ai doublé le CA mensuel de mon entreprise depuis ma fameuse vidéo polémique :) .

Ma société n’emploie de plus aucune personne à part moi (j’ai des besoins très ponctuels que je confie à des prestataires de services, le plus souvent recrutés sur Elance) et paie également une partie de mes frais, notamment de voyages, ce qui est normal puisque je relate ceux-ci sur ce blog. J’en parle à la fois pour que ma société puisse les prendre en charge (ce qui est malin et légal ;) ) et aussi parce qu’ils constituent une part intégrante de mon activité, de par les connaissances, la culture et l’ouverture d’esprit indispensables qu’ils m’apportent pour mon succès (sans lesquels je tomberais dans le provincialisme français que je dénonce plus haut), et parce qu’ils sont une source de motivation pour les lecteurs qui me suivent.

rentabilite-editions-roland

Je gagne donc très bien ma vie avec mes activités de blogging, comme je l’ai toujours dit, et surtout elles me permettent de voyager partout dans le monde et de travailler à mon rythme (parfois beaucoup comme pendant un lancement, parfois peu, comme quand je voyage) étant donné l’automatisation relativement facile que permet l’utilisation de facto d’Internet et de l’informatique.

La publication de mes comptes est une preuve formelle que mes affirmations à propos de mes gains sont vraies, mais je ne me fais aucune illusion : la position de mes détracteurs étant avant tout enracinée dans l’émotion plutôt que la réflexion, cette publication, plutôt que de les calmer, va au contraire les contrarier, et sans doute les exciter, et leurs critiques se déplaceront de “ce n’est pas vrai” à d’autres raisons qu’ils devront trouver pour justifier rationnellement leur réaction émotionnelle. Je suppose que ces autres raisons incluront certaines du type “c’est de l’arnaque” ou “ok sa société génère ce CA, mais qui nous dit que cela vient de ses blogs ?” ou “de toute façon, Olivier Roland il est méchant et je suis sûr que même Dark Vador il en a peur” et autres arguments du même acabit. Ce qui ne veut pas dire que je suis parfait, loin de là, j’ai même fait une vidéo sur le sujet. Il m’arrive aussi de me tromper et de faire des erreurs, j’en parlais récemment dans un article.

Je sais cela et cela me convient. Comme le dit Seth Godin dans Tribus :

Ce qui caractérise également une tribu, c’est que quand des personnes verront le concept, elles se mettront à rigoler et passeront leur chemin. C’est parfait. C’est cela qui constitue une tribu : il y en a qui en sont, et d’autres qui n’en sont pas. Une tribu est tout autant définie par ceux qui sont à l’intérieur d’elles que par ceux qui sont à l’extérieur.

Gagner beaucoup d’argent et être non-matérialiste

L’image populaire française imagine le riche comme quelqu’un de matérialiste, ayant une grosse voiture, une grosse maison, plein d’objets coûteux et un train de vie dispendieux. C’est une des nombreuses idées reçues à l’emporte-pièce qui trahissent un manque d’éducation sur l’argent, et c’est évidemment une image grossièrement éloignée de la réalité. La vérité, c’est que davantage d’argent se traduit par davantage de liberté – et donc davantage de responsabilités, ce qui peut être difficile à vivre – et que si cette liberté se traduit pour vous par acquérir davantage d’objets plus coûteux, c’est ce qui se produira.

Mais si vous avez d’autres aspirations, que vous avez conscience que davantage d’objets ne vous conduiront pas au bonheur et que vous avez soif d’autres choses, comme vivre vos passions, cet argent vous donnera simplement plus de liberté pour le faire. Je m’inscris pour ma part tout à fait dans le mouvement des entrepreneurs minimalistes dont j’ai parlé dans mon article 5 blogs Anglo-Saxons étonnants à suivre pour découvrir des entrepreneurs qui bougent et dans les Nouveaux Bienheureux définis par Tim Ferriss dans La semaine de 4 heures, concept très bien résumé par cette opposition entre eux et “Ceux qui diffèrent”, qui gardent tout pour la fin pour se rendre compte au final qu’ils sont passés à coté de tant de choses  :

  • Ceux qui diffèrent : Travailler pour soi.
  • Nouveaux Bienheureux : Faire en sorte que d’autres travaillent pour soi.
  • Ceux qui diffèrent : Travailler quand on le souhaite.
  • Nouveaux Bienheureux : Eviter le travail pour le travail, et faire le minimum nécessaire pour un effet maximal.
  • Ceux qui diffèrent : Prendre sa retraite tôt.
  • Nouveaux Bienheureux : Distribuer des mini-périodes de retraites tout au long de notre vie. Faire ce qui nous passionne.
  • Ceux qui diffèrent : Acheter toutes les choses que l’on veut.
  • Nouveaux Bienheureux : Faire toutes les choses que nous voulons, et être toutes les choses que nous voulons.
  • Ceux qui diffèrent : Etre le patron plutôt que l’employé.
  • Nouveaux Bienheureux : N’être ni le patron ni l’employé, mais le propriétaire.
  • Ceux qui diffèrent : Avoir plus.
  • Nouveaux Bienheureux : Avoir plus de qualité dans nos vies et moins de choses inutiles. Avoir de grandes réserves financières, mais reconnaitre  que la plupart des besoins matériels sont des justifications pour le temps que l’on a passé sur des choses qui ne sont pas vraiment importantes.
  • Ceux qui diffèrent : Avoir la liberté de ne pas faire ce nous n’aimons pas.
  • Nouveaux Bienheureux : Avoir la liberté de ne pas faire ce nous n’aimons pas, mais aussi avoir la liberté et la volonté de réaliser nos rêves, sans retomber dans le “travail pour le travail”. Le but n’est pas simplement d’éliminer le mauvais, ce qui ne fera rien de plus que de laisser un grand vide en vous, mais de rechercher et de vivre le meilleur de ce que le monde a à nous offrir.

Je n’ai donc aucun complexe à l’idée de gagner de l’argent – et même beaucoup d’argent – mais ce qui m’importe, ce n’est pas de l’utiliser pour acheter une décapotable et une résidence secondaire à Cannes, mais de l’utiliser pour avoir davantage de liberté, vivre mes passions, voyager et être plus heureux.

Et je pense que beaucoup de personnes auraient un rapport moins problématique à l’argent si elles pouvaient comprendre que gagner beaucoup d’argent n’est pas un problème en soi, tant qu’on l’utilise intelligemment comme l’outil qu’il est plutôt que d’en être l’esclave, et qu’on l’a gagné en apportant de la valeur aux autres. Sur ce point, je pense apporter beaucoup de valeur gratuitement à ceux que cela intéresse via mes blogs, et à mes clients via mes formations. Tant qu’ils sont satisfaits, tout va bien pour moi, et je m’assure que ceux qui ne le sont pas soient remboursés, puisque je ne propose aucune garantie satisfait ou remboursé inférieure à 30 jours pour mes formations.

voiture

Mon truc à moi ce n’est pas les voitures…
(ici ma superbe Laguna qui vient de fêter son dixième anniversaire ! ;) )

Olivier-Roland-avion

Mais l’aventure ! (ici au retour de ma deuxième leçon de pilotage)

olivier-roland-sf

Et évidemment les voyages ! (ici à San Francisco, pendant mon périple de 3 mois aux Etats-Unis)

Compétition, bonheur et envie d’aller plus loin

Le plus grand dilemme qui se pose à moi actuellement est le suivant : est-ce que je vais essayer d’accroître ce chiffre d’affaires, non pas par appât du gain (je gagne déjà bien plus que je ne peux en dépenser) mais parce que l’argent représente dans une entreprise la mesure la plus importante de son succès et de sa pérennité, ou est-ce que je vais me focaliser sur d’autres projets (j’en ai plein, et j’en ai décrit la plupart dans le bilan de la 3ème année de Des Livres Pour Changer de Vie), quitte à m’autoriser une baisse du CA ?

Il est clair que je pourrais me contenter de beaucoup moins, et qu’un CA de seulement 200 000 € par exemple me permettrait déjà de vivre très confortablement tout en vivant à fond. Cependant le challenge représentant le fait de développer mon entreprise est aussi quelque chose d’excitant en soi, notamment parce qu’il y a encore beaucoup à faire et que je sens que tout ceci n’est que le début de ce qui pourrait être une fantastique épopée

J’ai en fait le choix entre deux grandes directions :

  • Lever le pied et profiter de la vie grâce aux acquis que je me suis constitués
  • Appuyer sur l’accélérateur pour atteindre le niveau supérieur

Et ce sont deux visions du monde qui s’affrontent et pourtant qui m’influencent toutes les deux beaucoup :

  1. Les visions bouddhiste et stoïcienne, qui grosso modo considèrent le désir comme la source des malheurs humains, car il est très difficile de se contenter de ce que nous avons. Une fois que nous avons obtenu quelque chose, nous allons très vite nous en lasser, et nous voudrons alors à nouveau quelque chose d’autre, sans jamais supprimer cette frustration latente que nous essayons de combler.
  2. Les visions entreprenariale et du développement personnel, qui considèrent que le bonheur est dans le chemin, pas dans l’objectif, et que c’est en étant toujours sur la route que nous profitons réellement de la vie.

Evidemment il y a de nombreux courants différents au sein de ces visions, mais ceux que je suis correspondent généralement à cela. Le célèbre auteur et conférencier américain Earl Nightingale résume très bien la deuxième vision dans son livre Lead the Field :

Ainsi en est-il pour tous nos désirs : une fois qu’ils sont réalisés, leur satisfaction quotidienne devient une chose acquise, et ils perdent une grande part de leur intérêt et de leur magie. C’est le désir, plus que la satisfaction du désir, qui nous rend heureux. Les enfants sont plus heureux le matin de Noël, quand les cadeaux emballés les attendent au pied du sapin, qu’une fois la surprise et le suspens passés, nous sommes plus heureux en nous rendant au restaurant qu’en retournant chez nous, nous sommes plus heureux quand nous partons en vacances que quand nous rentrons. Et nous sommes plus heureux quand nous poursuivons des objectifs inlassablement que quand nous les avons accomplis.

Tandis que Sénèque dans Lettres à Lucillius ou par exemple Matthieu Ricard dans l’Art de la Méditation expliquent très bien la première vision. Les Stoïciens sont à ce sujet plus nuancés que les bouddhistes, car s’ils estiment qu’il est important de savoir ce contenter de ce que l’on a, ils pensent également que l’on peut mêler cela à une démarche de développement personnel et professionnel, et qu’un SDF par exemple peut tout à fait apprendre à être heureux malgré son sort, et quand même travailler pour sortir de sa situation.

J’essaie pour le moment de mêler les deux, en essayant d’avoir envie de ce que j’ai déjà, tout en étant excité par le challenge que représente la possibilité de passer au niveau supérieur. De plus une compétition amicale est également présente entre Sébastien le Marketeur Français, David Jay, Aurélien Amacker et moi – on nous appelle à présent les 3 mousquetaires ;) . Par exemple Aurélien Amacker a récemment fait un lancement à 500 000 € avec sa formation Bloguer et Gagner, et je ressens fortement cette envie humaine et amusante de tenter de le battre lors d’un prochain lancement. Cette compétition est tout à fait sportive et amicale, et peut à la fois me conduire à me dépasser, ou me pousser dans une démarche de toujours vouloir plus, donc j’ai décidé de bien observer mes réactions émotionnelles à cela, tant que je n’aurai pas décidé laquelle des deux visions je vais plutôt suivre.

Ces méthodes marchent – essayez-les

J’ai voulu publier mes comptes pour deux raisons : la première est tout simplement pour prouver à tous ceux qui me font confiance qu’ils ont raison de placer leur confiance en moi et que oui, je sais de quoi je parle. La deuxième est pour permettre à tous ceux qui sont encore honnêtement indécis de se rendre compte que oui, il est possible de gagner de l’argent, et même beaucoup d’argent avec un blog, tout en ayant un style de vie génial, et que, même si comme je l’indique dans mon livre, seule une minorité y parviendra, vous avez aussi votre chance pour vous faire votre place maintenant, alors qu’il en reste tant sur le marché français.

Si vous hésitez encore à vous lancer, prenez en compte ces faits :

  • Vous pouvez tout à fait créer un blog à succès à temps partiel, la quasi-totalité des blogueurs qui ont réussi l’ont fait en étant étudiant, employé ou chef d’entreprise à coté
  • Les sommes à investir sont tout à fait ridicules par rapport au fait de lancer une entreprise “classique”
  • A condition de choisir un thème qui vous passionne, créer un blog sera une aventure amusante et excitante pour vous, qui remplacera avantageusement des loisirs gratifiants mais moins constructifs, comme la télévision ou les jeux vidéos
  • Vous allez développer très rapidement votre expertise, même si vous débutez sur le sujet. Considérez que lorsque Laurent a commencé son blog apprendre la photo il y a un an et demi, il venait juste de démarrer ce loisir, et qu’à présent c’est un expert reconnu qui a généré 8000 € de CA la première semaine du lancement de son livre numérique Objectifs photo.

Même si vous essayez et que vous échouez, vous aurez acquis une expérience inestimable tout en ayant vécu un challenge excitant qui vous aura amené à vous dépasser, alors qu’avez-vous à perdre ?

Si vous avez déjà un blog avec une audience et que pour l’instant vous vous tuez à la tâche pour gagner quelques kopecks, considérez cela :

  • Ecrivez des articles sans date de péremption pour que les fruits de votre travail s’accumulent au lieu de mourir aussitôt créés
  • Faites un sondage auprès de vos lecteurs pour savoir comment les aider encore davantage et quel produit ils aimeraient que vous créiez
  • Créez ce produit que veulent vos lecteurs
  • Vendez-le

C’est l’essence du modèle que je préconise. Pas de quoi céder aux réactions émotionnelles délirantes que l’on a pu voir ici ou là, pas vrai ? Et qu’avez-vous à perdre à le tester ? ;)

Gratitude

J’ai en tout cas conscience de l’incroyable chance que j’ai de vivre ce style de vie merveilleux qui est partagé par si peu de personnes de par le monde, et la chance que j’ai eue de m’autoriser à l’avoir. J’essaie d’en profiter au maximum et d’en goûter chaque minute la substantifique moëlle :).

J’éprouve également beaucoup de gratitude pour tous ceux qui m’ont permis d’en arriver là, et j’aimerais les remercier ici, même si j’en oublie sans doute beaucoup : Sébastien le Marketeur Français, pour m’avoir lancé sur le chemin du développement personnel en me faisant découvrir Steve Pavlina, puis en me faisant comprendre l’importance du marketing, Tim Ferriss, pour avoir écrit La semaine de 4 heures qui a totalement changé ma vie, Josh Kaufman, pour avoir créé le Personal MBA qui a été à la base d’un changement quantique dans ma culture entreprenariale, et a été à la base de mon défi fou et de mon blog Des Livres Pour Changer de Vie, Jean-Jacques Hénin de Plus Riche qui m’a fait découvrir ce Personal MBA, Léo Babauta qui m’a fortement influencé par son minimalisme et ses techniques de productivité, et bien sûr vous, mes lecteurs, qui me suivez parfois depuis très longtemps et sans qui rien de tout cela n’aurait été possible. Merci, merci mille fois du fond du coeur pour votre soutien, vos commentaires et tout simplement, le fait d’être toujours là à lire cet article interminable :) .

Merci

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

blogueur pro hop clickbank net,a loccasion de ta fête ! les gens comme toi constituent une vraie richesse dans ma vie source constante de joie et de bonheur ils sont de véritables perles rares que je garde comme un trésor précieux bonne fête! pour ton anniversaire que cette journée s’,agir et reussir avis,chiffre daffaire dolivier roland

From → Articles

104 commentaires
  1. Je tiens d’abord à confirmer ce que dit Olivier, des fois qu’on dise qu’il ne ment peut-être pas sur son CA, mais là-dessus ;)
    J’ai eu la chance (qui est une compétence ;) ) de suivre la formation Blogueur Pro, qui est tout bonnement excellente, et surtout extrêmement complète. J’avais déjà lancé mon blog avant de débuter la formation, en suivant les conseils gratuits d’Olivier sur Blogueur Pro, mais elle permet réellement de partir de zéro, en donnant tous les outils nécessaires pour avancer, pas à pas.

    Evidemment, il faut appliquer. Scrupuleusement. Ce n’est pas quelque chose qui est entièrement du ressort d’une formation (c’est avant tout à vous de vous prendre en main), mais même sur le terrain de la motivation et de l’efficacité, Olivier donne des outils.
    Je le répète souvent, car je suis horrifié de voir dans absolument tous les domaines de la vie des réactions d’apathie profonde, du type « on ne peut rien faire », et des « oui mais » additionnés de 1001 excuses pour lesquelles non, ce n’est pas possible.

    Je pense que si ces preuves que c’est possible ne vous suffisent pas, rien ne vous suffira. Et c’est bien dommage, car je vois sur le web francophone un champ énorme de possibilités. Absolument tout reste à faire.

    Gagner de l’argent grâce à sa passion, et plus encore grâce à sa transmission, c’est un accomplissement personnel assez extraordinaire. D’autant plus quand on réalise qu’on apporte réellement une valeur et que ses lecteurs sont contents de leur investissement.

    Alors passionnez-vous, et créez ;)

    • Olivier est un bon prof qui a de très bon résultats et toi Laurent tu es le bon éléve qui a réussi à appliquer les techniques et donc as de bons résultats aussi. Dans toutes les classes il y a les bons éléves qui disent que le prof est excellant et sympa, mais il y aura toujours de mauvais éléves et même des cancres qui seront là pour dire du mal du prof et de ses façons de faire.  » C’est impossible d’apprendre quelques choses avec lui, son cours c’est du n’importe quoi » on entend souvent ça dans la bouche des éléves qui n’y arrivent pas. C’est un probleme de culture qui nous vient de nos plus jeunes classes et ce n’est pas près de changer.
      Je préfère de loin un prof qui a une technique particulière qui fait polémique mais propulse quelques éléves sur le podium qu’un prof banal qui ne fait pas de vague et apprendre à quelques moutons a paturer dans le même près sans faire de bruit.

      Et merci à toi Olivier pour tout ce que tu nous apporte.

      Christian

  2. Toutes mes félicitations, c’est génial et cela m’inspire ! :-)

  3. Félicitations Olivier ! un sacré bilan qui ferait rêver plus d’un cadre supérieur !
    Un bel exemple pour tous les blogueurs fracophones :D

  4. Le million, le million, le million !

    Plus sérieusement bravo à toi Olivier pour ce parcours très inspirant et pour le courage d’affronter une horde de haters qui va doubler grâce à ce post ;)

    Alex

    • Des haters, des trolls, il y en aura toujours. Il me semble d’ailleurs que la France excelle dans cette discipline !
      J’ai hâte de voir l’effet que produira ton post :)

      Bonne continuation dans tes projets, je suis sur que tu peux devenir le premier blogueur français à faire plus d’un million d’euro :)

      Alex

  5. Isabelle permalink

    Es-tu sûr Olivier que « l’argent représente dans une entreprise LA mesure la plus importante de son succès et de sa pérennité » ? N’y a-t-il pas d’autres indicateurs au delà de l’économique, à ajouter, en terme social (nombre de personnes accompagnées dans tes formations), en terme environnemental (impact carbone de l’entreprise) et qui pourraient être significatifs de son développement durable ?

    • Olivier Roland permalink

      Bonjour Isabelle,

      Dans une entreprise, l’argent est à la base de tout : même si elle a une réputation incroyable, un impact carbone de zéro, et des clients ultra-satisfaits, cela ne servira à rien si elle n’est pas rentable.

      Pour mesurer le succès et estimer la pérennité d’une entreprise, il y a certainement d’autres indicateurs que l’argent, mais c’est le plus important.

      C’est d’autant plus vrai si l’entreprise est petite, je pense : une TPE sera moins concernée par son empreinte carbone qu’un grand groupe, sauf si la TPE est dans un domaine où il est avantageux de se positionner ainsi, ou si le dirigeant veut mettre en pratique ses principes écologiques.

      Si l’entreprise est déjà très rentable, effectivement on peut s’intéresser à d’autres facteurs. Pour moi LE facteur le plus important est : quelle liberté mon entreprise me procure ? J’aurai sans doute pu avoir un CA encore plus important en étant au service de mon entreprise, plutôt qu’elle soit à mon service, mais ce n’est pas le choix que j’ai fait ;) .

    • Salut Isabelle,

      je suis du même avis qu’Olivier sur ce point et sur bien d’autres

      L’argent représente dans une entreprise LA mesure la plus importante de son succès et de sa pérennité. tu l’as si bien dit . l’argent est le gage du succès de tout entreprise quelque soit son domaine d’activité.

      Les facteur sociaux et autres ne sauraient fonctionner normalement s’il manque de l’argent.

      Gagner toujours plus d’argent est effectivement considéré par ceux qui n’en gagnent pas soit parce qu’il considèrent cela impossible ou parce qu’il sont paresseux comme une « âpreté » au gain.

      Il faut cependant faire la différence entre être servi par l’argent et servir l’argent.

      c’est ici ce qui fait la différence entre ceux qui se construisent les prisons dorées pour s’enfermer et être tout le temps entrain de penser à  » et si mon argent dispaissait » et ceux qui comme olivier vivent pleinement de leur passion. lui il est plutôt servi par l’argent.

      Un peu comme Christian Godefroy qui malheureusement nous quitte très tôt. lui il pleinement sa vie tout en faisant du bien autour de lui.
      http://club-a-succes.blogspot.com/2012/11/mort-de-christian-godefroy-1948-2012.html

      Amicalement,
      Xavier

  6. Tu fais bien de clarifier les choses étant donné les critiques qui pleuvent en ce moment.

    Il faut savoir que dans la mentalité française l’argent est très mal vu. Gagner de l’argent, c’est considéré comme un manque de respect envers ceux qui n’en gagnent pas.

    Une communauté dont le seul idéal est l’égalité, va forcément descendre tous ceux qui se démarquent. Et pourtant :

    « Les hommes n’étant pas dotés des mêmes capacités, s’ils sont libres, ils ne seront pas égaux, et s’ils sont égaux, c’est qu’ils ne sont pas libres. » Alexandre Soljenitsyne

    Tu n’as pas à t’excuser de réussir. Surtout pas si c’est parce que tu apprends aux gens à être libres.

    • Olivier Roland permalink

      Merci Julien, tu as bien résumé ma philosophie ;)

    • Jean Jacques permalink

      Bonjour Julien et Olivier ,
      Ma première réaction à votre commentaire : un oh lalala!!!! Très positif … Came booste dans le sens ou j’ai encore plein de croyances , d’empreintes négatives à nettoyer , dont j’ai à me libérer et votre propos , les mots employés , la façon de voir m’éclairer beaucoup , donc un grand MERCI
      Jean Jacques

  7. Honnêtement, quand je lis ton article, je sais que tu vas réaliser 1 CA proche du million dès l’année suivante . ;)

    Pourquoi ? puisque tu as donné, donné, donné, et tu donnes encore, encore, encore…du contenu gratuit de qualité.

    A chaque fois que je regarde le plan du site de ton blog « des livres pour changer de vie ou blogueur Pro », j’admire tout ce contenu gratuit de qualité que tu as donné.

    Tu MERITES AMPLEMENT ta REUSSITE!!! Tu m’inspires au quotidien et je sais que grâce à ta formation blogueur Pro, je deviendrai prochainement à mon tour blogueur Pro dans l’une de mes passions. ;)

    Profite de ta vie merveilleuse et merci de nous former pour avoir une vie aussi exceptionnelle que le tienne grâce à ta formation Blogueur Pro.!!!

    Maxence.

  8. Congrats !!!

    Bravo pour la performance, la transparence, l’inspiration, le contenu, la gratitude !!!

    En tout cas continuez comme ça les « mousquetaires » car après avoir découvert il y a un peu plus de 2 ans le développement personnel et les gourous du marketing US vous m’avez permis de franchir le cap il y a quelques mois, car permis de croire que c’était possible en France et aujourd’hui, même au début du chemin j’en suis convaincu et je suis déterminé !!!

    Merci

  9. Toutes mes félicitations Olivier. Je me rappelle la journée durant laquelle je suis venu à Lille pour suivre ton coaching. Ca m’a énormément aidé à me lancer et depuis j’ai parcouru beaucoup de chemin.
    Pleins de bonnes choses pour la suite
    Anthony

    • Olivier Roland permalink

      Merci Anthony, heureux de savoir que ta petite entreprise ne connaît pas la crise ;)

  10. Jikeb permalink

    Un grand bravo Olivier, et bonne fêtes de fin d’année! pour ma part, je vais regarder en vidéo la première partie de la Révolte d’Altlas qui est sortie en film depuis peut.

    • Olivier Roland permalink

      Il paraît que le film n’est pas terrible, dis-moi ce que tu en penses quand tu l’auras lu ;)

  11. Toute mes félicitations,
    Je n’en reviens toujours pas de la facilité avec laquelle tu écris ces posts, sans parler de la qualité. On absorbe chaques lignes sans pouvoir s’arreter, cela devrait démontrer à tes détracteurs leurs incultisisme infondé. Bref, passons ce détail si peu important en définitive, car on ne peut aider seulement ceux qui veulent être aidé n’est-ce pas ?
    Ce qui me plait en toi et ta réussite, ce n’est pas l’argent (nécessaire quoi qu’on en dise), mais bel et bien ton indépendance (libertéééeeee), tes voyages (apporte culture et sagesse, c’est fou !!), et ton Anglais (puré j’suis toujours aussi nul) :)
    Très bonne continuation à toi Olivier,
    Au plaisir de te lire

    Gérald

  12. L’activité de blogueur sonne pour beaucoup comme un métier de rêve !

    C’est encore vraiment un métier méconnu en France. Mais bizarrement, je ne sais pas pourquoi, je me dis que ça va changer ;)

    Ce métier permet de travailler sur un domaine qui nous passionne et de progresser dans ce domaine, cela procure donc le sentiment d’évoluer et de se développer. Son but premier est d’apporter de la valeur aux autres. Qui ne serai pas heureux de pouvoir aider les autres grâce à son blog et son contenu qu’il a lui même conçut ? C’est extrêmement gratifiant.

    Et enfin pouvoir vivre de ce que l’on aime, si on se débrouille bien, c’est la cerise sur le gâteau ;)

    Qu’on en fasse son métier ou pas, bloguer apporte une satisfaction énorme. Il satisfait tellement de besoins humains qu’on peut se demander, comment ne peut-on pas avoir envie de vivre cette vie ?

    Il faut aimer créer et partager je crois.

  13. Belle réussite. Mais c’est mérité…

  14. Félicitations !
    C’est une belle étape de franchie.
    Tu as du voir que parmi les plus célèbres stoïciens, on trouve de très nombreux riches (dont un empereur). Il semble que cette philosophie favorise l’accomplissement de soi et que cet accomplissement est souvent synonyme de richesse ;)

    • Olivier Roland permalink

      Tout à fait, Sénèque était parmi les plus riches à Rome, et Marc-Aurèle était empereur. J’aime beaucoup ces exemples concrets de personnes ayant de (très) hauts revenus tout en ayant leurs priorités ailleurs.

  15. Les détracteurs sont utiles, ils permettent de garder les pieds sur terre et pas se prendre le bourrichon.

    Grâce à eux, je viens de lire un bel article sur la persévérance et l’assomption. ;-)

    Au final, tu le sais Olivier, le pire ennemi, ce n’est pas le détracteur, c’est soi-même.

    Longue vie et grand succès.

  16. Bravo à toi Olivier !

    Comme Maxence un peu plus haut, je trouve que ta philanthropie fait qu’on est content pour toi de te voir réussir à vivre ce style de vie et au delà de l’aspect financier seulement, à t’accomplir personnellement (comme en parle Laurent).

    Comme toujours ça motive, ça inspire, ça donne envie (mais une envie positive, pas aigrie hein!) ! Allez hop hop , je retourne à ma passion :-)

    Au plaisir de découvrir la suite de ton cheminement.

  17. J’ai envie de te dire: « arrête de te justifier »… et pourtant tu continues. C’est aussi le principe du blog de communiquer mais tu ne dois pas déballer tout cela. Moi je te lis et t’apprécie, on n’a pas besoin du côté « sensationnel ». Ton enthousiasme communicatif, ton expérience c’est déjà beaucoup … Je comprends ta démarche, créer le buzz peut-être, mais répondre à la connerie des gens, laisse tomber. J’avoue que je dois faire un effort côté communication :-). En attendant … bravo pour tout. jean denis

  18. Je me suis dit de prime abord, mais quelle idée de montrer ses comptes, en ce qui me concerne, ce que tu as annoncé ne fais aucun doute.

    Mais ensuite, je me suis dis que lire ton article allait booster ma motivation, me permettre de croire davantage en mon propre succès.

    Oui je suis blogueuse et ton élève Olivier, ton apprenti. Et je tiens à préciser que ta formation est extrêmement complète et détaillée, et que même moi qui ne suis pas (n’étais pas devrais-je dire) une vedette en informatique, j’ai réussi à créer 2 blogs, pas encore monétisés, mais je suis tout de même assez fière, et j’en tire beaucoup de plaisir.

    Quand j’aurais atteint mes objectifs, que mes blogs seront très populaires, et qu’on m’interwievera, à la question qui sont vos mentors ? Je répondrais Olivier Roland,..

    Et il ne faut pas oublier que l’on a la chance que l’on se crée !
    A méditer…

  19. Alors là, bravo ! Mises à part, au plan formel, trois ou quatre phrases un peu trop longues, il n’y a rien, dans tout ton article, que je n’ai pas adoré, rien avec quoi je ne sois pas 100% d’accord !

    Tu es indéniablement sur une bonne, une excellente, Voie. Une Voie qui, si tu continues de l’emprunter, te mènera à un détachement non seulement efficace en terme d’activités, mais également efficient en terme de bonheur.

    Viendra très certainement un jour où tu n’auras plus aucun effort de mémoire à faire pour penser à prendre du recul par rapport à tes émotions et autres fonctionnements mentaux. Le « recul » sera installé à demeure, l’observation détachée sera devenu ta nature.

    Mais ne parlons plus au futur. C’est, de toute évidence, déjà en germe chez toi.

    Bernard

    • Olivier Roland permalink

      Merci Bernard, ton message me fait plaisir ;)

  20. Félicitations Olivier, je me rappelle comme si c’était hier de lorsque ta chronique de La Semaine de 4 heures est sortie… :)

  21. Joli bilan ! Bravo.
    ça boostera la motivation de plus d’un…

    Cordialement,
    Chafik

  22. Bravo Olivier pour ta transparence.
    Ce que tu réalises est très inspirant et j’ai d’autant plus d’admiration que tu pratiques ce que tu prêches.
    Et le fait de nous le montrer sans artifice force le respect.
    Je te souhaite encore beaucoup de succès ;)

    Olivier

  23. hello Olivier,

    Cela va faire 1an aujourd’hui que m’a vie est transformée.

    Je te découvrais pour la première fois sur le net grâce à mon frère et j’ai lu dans la foulée ton livre gratuit « Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog ».

    Je sais qu’il y a peut-être que 5% de tes lecteurs qui ont lu jusqu’au bout ton livre numérique mais sache que pour moi, ce fut un tournant de ma vie.

    Ton livre a déjà transformé une vie, la mienne. :) Merci
    Ma vie a été transformée et je m’aperçois du chemin parcouru depuis 1 an.

    J’ai pu créé 1 blog sur les paris sportifs qui est entrain de prendre son envolée en termes de commentaires, emails que je reçois,… alors qu’il n’a toujours pas 1 an.

    Je suis entrain de créer un second blog sur la course à pied qui sera à mon avis aussi très très puissant dans un an.

    Vive l’action. Au revoir la passivité et la procrastination.!

    Heureusement qu’il y a des gens FANTASTIQUE comme toi pour nous montrer la voie de l’ENTREPRENARIAT car je peux te dire que quand on a 22 ans et qu’on t’annonce un CDI pour les 42-45 prochaines années jusqu’en 2055, et bien, ta du mal à dormir pendant un moment!!

    Heureusement qu’il y a des gens comme toi pour montrer une autre issue que le salariat. ;)

    SUCCES FOREVER FOR YOU!! ;)

    • Olivier Roland permalink

      Merci Maxence, je te souhaite aussi le succès et de ne pas avoir à faire un CDI pendant les 42-45 prochaines années ;)

  24. Merci Olivier, ca donne vraiment beaucoup de motivation.

    Je te souhaite un succès durable coach :)

  25. Hello,

    L’article est « meaty » comme diraient nos amis américains :)
    Félicitations pour ton parcours.
    As-tu décidé si tu allais partir sur l’option 1. ou l’option 2 (se « contenter » de ce que tu as ou essayer de te dépasser davantage).

    Cédric

    • Olivier Roland permalink

      Hello Cédric,

      Je n’ai pas encore décidé. Ce sera la grande question de ce début d’année 2012 ;)

  26. Vivre la vie de nos rêves?
    Tout le monde en rêve, non?
    Vous avez ce rêve, VOUS ?
    Tout commence par un rêve.
    De ce rêve émerge une idée.
    Et cette idée se transforme en vision.
    Bill Gates a dit dans un show avec Larry King :
    « Oui, j’ai eu la vision des ordinateurs.
    J’étais là au bon endroit et au bon moment.
    D’autres aussi étaient là, au bon endroit et au bon moment.
    La différence avec ceux qui n’ont pas réussi, c’est que moi, j’ai agi massivement, tout de suite »
    Tu cites Earl Nightingale, Olivier dans ton article.
    Earl Nightingale a aussi dit:
    « Vous devenez ce à quoi vous pensez le plus souvent. »
    Ainsi fonctionne notre cerveau.
    Ce que nous pensons, ce que nous voulons, nous l’émettons, comme un aimant.
    Et ce que nous voulons nous veut.
    C’est la loi d’attraction.
    Une autre citation de Brian Tracy :
    « Si tu veux que les choses changent dans ta vie, il va falloir que tu changes des choses dans ta vie » !
    Alors, oui, il y a les détracteurs !
    Alors, oui, tu gagnes « beaucoup » d’argent, Olivier.
    Alors, oui, les français n’aiment pas que l’on parle « argent ».
    Personnellement, j’ai mis plus de 6 mois à me libérer de la culpabilité et de la honte de vouloir gagner 10000 €/mois minimum de revenus passifs et récurrents.
    Aujourd‘hui, je peux et j’ose le clamer au monde.

    Mon but principal : grâce à cet argent, vivre la vie de mes rêves et consacrer mon temps libre à ma passion de transmettre, de promouvoir et d’enseigner à travers le monde l’éducation émotionnelle.
    Et je suis sur le chemin.
    J’ai développé au fil du temps ma croyance que c’était possible.
    Peu importe que cela plaise ou non à mon entourage.
    Aujourd’hui, je me suis également libéré de la contrainte de vouloir plaire à tout le monde.
    Je rends grâce à David Jay pour cela.
    David l’explique dans cette courte vidéo :
    http://sales-figures.com/videos/qui-manipule-qui/
    C’est vrai Olivier.
    Les gens agissent à leur insu sous le coup de leurs émotions.
    Et ils sont conditionnés par leurs croyances.
    Et cela les empêche d’avancer et de CREER !
    La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de sortir de ce cercle vicieux dans lequel nous nous enfermons.
    Nous n’avons qu’à devenir enseignable, commencer à apprendre, à se former, et avoir la volonté d’accepter le changement.
    Et d’appliquer la « bonne » méthode.
    Et cela commence par croire dans ses rêves, s’écouter dans ses ressentis, se familiariser avec ses émotions et vibrer comme si c’était déjà là!
    Nous avons une chance extraordinaire.
    VOUS avez une chance extraordinaire !
    Frédéric Lopez a eu un rêve, et une vision : aider les gens à trouver leur propre chemin du bonheur.
    Il a su croire en son rêve, il l’a pensé, pensé, et pensé, encore et encore.
    Et il y a cru, à 100%.
    Et aujourd’hui, son rêve est devenu réalité : son émission: Leurs secrets du Bonheur
    Et il nous montre que vivre avec ses émotions, c’est possible.
    De manière simple, efficace, accessible à tout le monde.
    Quel bonheur!
    Une autre personne a eu une vision.
    Elle s’appelle Olivier Masselot.
    Et il réalise aujourd’hui son rêve :
    Promouvoir et enseigner le concept « Transurfing » en francophonie.

    Grace à des personnes qui se prénomment Olivier, Frédéric, David, Aurélien, Kevin, Bruno, qui ont un rêve et une vision, le monde est en train de changer.
    Et pour moi, c’est un formidable espoir.
    Un formidable espoir pour que l’humanité quitte le monde de la peur, des briseurs de rêve, des victimes de toutes sortes pour se transformer petit à petit vers un monde de personnes responsables, autonomes à 100%, créatrices de leur propre bonheur sur leur chemin de leur vie.
    Merci pour ton courage Olivier de jouer la transparence en nous montrant tes comptes.
    Tu nous montre que c’est possible.
    Tu fais partie de ceux qui m’a permis de croire dans l’impossible.
    Merci de nous montrer comment tu as fait pour arriver là où tu en es aujourd’hui.
    Merci pour tes articles de très grandes qualités.
    Merci de tes interviews qui permettent de sortir de notre « écran radar » du mental et de voir d’autres possibles, d’aller dans cette zone mystérieuse du secret de la vie « je ne sais pas ce que je ne sais pas » !
    Merci de nous partager cette profondeur de tes connaissances.
    Combien de personnes savent que « C’est le désir, plus que la satisfaction du désir, qui nous rend heureux »?
    Que ce qui nous rend heureux, c’est d’avoir un but dans la vie et qu’une fois ce but est atteint, c’est en avoir un autre et ainsi de suite?

    A très bientôt et merveilleuses fêtes à tous.
    Maxime

    • Maxime, je dois dire que ton commentaire illustre parfaitement la loi de l’attraction. Nos pensées deviennent des actions.

      @Olivier,
      Je ne peux te dire qu’une chose :
      Tu m’inspires et JE SAIS que je vais réussir moi aussi a arriver a un tel niveau. C’est ca, entre autre la loi de l’attraction.

      A bon entendeur,
      Salut :-)

  27. Bravo,
    La relation qu’entretiennent les Français avec l’argent est des plus exécrables en effet; Tout le monde crache sur les riches mais tout le monde joue au loto dans ce pays.
    Je pense personnellement que l’argent ne doit pas être un problème – que vous en ayez ou pas – il suffit de toujours apprécier ce que l’on à et les choses viennent à vous toutes seule. Le positif attire le positif. Et je pense que tu es quelqu’un de positif.
    L’argent ne change pas LA VIE il améliore simplement vos conditions de vie alors pourquoi en faire un problème.
    Profite bien de ton argent ; )

  28. On ne croît tellement pas à vos histoires de passions, de blogs, et de réussite qu’on a créé un site pour les blogueurs de votre espèce ;)

  29. Vraiment impressionnant cette ascension aussi bien sociale que philosophique. C’est difficile de nos jours surtout en France de parler sans complexe des revenus. Ca entraine toujours de la jalousie ou des critiques.

    Profitez bien et surtout voyagez!! On aura peut être l’occasion de se croiser un jour en voyageant ;)

    Chrissand

  30. Inès permalink

    Bravo Olivier,
    C’est toujours un plaisir de te lire, tu vis la vie dont beaucoup rêvent, moi incluse! Et cela donne la force et l’envie de continuer et la dose d’espoir dont chacun a besoin… c’est possible!
    Tu es un des pionniers en France et désormais bien installé, je te souhaite que cela dure le plus longtemps possible et qu’un maximum de personnes accèdent à ce niveau de bien-être dans la vie!
    Bises à tous, bon courage!:)

  31. Une très belle expérience que tu nous dévoile ici, comme quoi par le biais du web on peut tous devenir  » riche  » si la motivation est là.

    Bravo Olivier !

  32. Bertrand permalink

    Très bien de respecter la loi et de déposer ses comptes au greffe. Bravo.

  33. Joli parcours Olivier ! Puis là dedans, tu as le dernier lancement d’agir et réussir 2 qui va rentrer en compte. Et je suis sûr que tu ne vas pas pouvoir t’empecher de lancer d’autres projets tout en continuant à voyager donc un CA plus élevé pour l’an prochain (le million ?^^)

  34. Bonjour Olivier,

    Ouch quel article ! :) Mais quel article !
    Tu te rends compte que tu es peut-être (sans doute?) un précurseur en France dans ta façon de bloguer et de partager tes expériences :)

    Parce que :
    – Tu montres à des milliers de personnes, que c’est possible en partant de presque rien, à condition d’avoir le bon état d’esprit. Et tu expliques comment faire pour l’avoir ! :)

    – Que ton témoignage est une véritable bouffé de confiance et de perspective d’avenir positive pour toutes les personnes qui sont déjà en train d’essayer de vivre la vie de leur rêve avec leur blog.

    – Et que tu vas encore plus alimenter tes détracteurs, qui vont devoirs redoubler d’efforts de conneries dans la création d’articles ridicules, mais tellement réalistes (pour LEUR réalité absolument contreproductive, qu’ils se sont créés dans leur propre tête !… LOL) Et là je pense à un long article en particulier, diffamatoire, haineux, et complètement débile que j’ai pu lire sur toi cette année… Bref… Faut de tout pour faire un monde ! LOL

    Pour ma part, je serais enchanté de lire la suite de tes aventures l’année prochaine, car tu es une de mes source de motivation et en quelques sortes un modèle pour moi :)

    Bonne journée.

    David :)

  35. Salut Olivier,

    Très joli bilan financier ! Comme tu le dis, tu as maintenant le choix : soit aller vers toujours plus (dans la course infinie du désir), soit réfléchir à tes aspirations profondes (que ta liberté te laisse le choix d’assouvir). ;)

    Petit truc que je trouve dommage, tu n’indiques pas combien tu te salaries. C’est une vraie question car on voit qu’il te reste 134 000€ à la fin des comptes, mais au final on ne sait même pas combien tu gagnes. Je veux dire, tant qu’à publier ses comptes, autant donner le détail, pas que le CA. ;)

    En passant, joyeuses fêtes à toi !

  36. Bravo Olivier pour ton courage. Je connais – pour l’avoir vécu moi-même – ce sentiment d’injustice et de révolte devant la bêtise de certains.
    Mais ma devise est « Les chiens aboient, la caravane passe ».
    Pense a l’eau qui glisse sur le plumes d’un canard. Les injures, la mauvaise foi en font de même pour celui qui est en accord avec lui-même.
    Tu as un futur formidable devant toi. Il y a heureusement des milliers de fans comme moi qui t’apprécient et te soutiennent. Continue!

  37. Le problème c’est qu’il y a beaucoup de gens qui pensent que regarder Capital et avoir un compte Twitter ça leur donne le niveau en marketing, alors quand ils voient quelqu’un qui a des résultats ben.. ..ils sont pas contents ! ;-)

  38. Merci pour cette transparence, Olivier, nul doute que d’autres pourront prendre le même chemin avec de meilleures chances de réussite qu’en se la coulant douce en salariat : je lisais ce matin que l’e-learning ne perçait pas encore très bien en France, il y a donc là un marché à dépuceler pour qui veut vendre des produits attractifs grâce à la vidéo. En attendant, tu as nettement une longueur d’avance, mais il nous faut bien quelques modèles pour essayer de te rattraper ;-)

  39. ISABELLE permalink

    Mon problème c’est que je n’y connais rien en Internet et que aujourd’hui, mes revenus n’assurent même pas mes besoins de base. Cependant, je m’accroche et j’espère bien pouvoir m’inscrire à cette formation. Belle continuation et bravo

  40. Quelle transparence Olivier…Félicitations!

    Effectivement le rapport à l’argent est une problématique que vivent certaines sociétés à différents niveaux.

    Je viens du Québec et bien qu’ici, les chiffres d’affaires soient publiés de façon « normale », je sens une certaine « tension » lorsque ce chiffre d’affaire est élevé.

    Quoi qu’il en soit, les mentalités prennent souvent du temps pour changer et il faut tout simplement continuer de frapper sur le clou jusqu’à ce qu’il soit bien enfoncé ;-)

  41. Bravo Olivier !

    Tes conseils m’ont permis de lancer etreacteur.fr en mai dernier, et je suis aujourd’hui à plus de 1500 visites par mois. Des lecteurs m’écrivent pour me remercier, et je sais que mes articles aident de nombreuses personnes.

    Tu mérites ce chiffre d’affaire parce que tu as appliqué la leçon du don. Et c’est cette leçon que j’apprends. Pour le moment, je ne gagne pas grand chose avec mon blog, mais ça commence et je sais qu’en appliquant les conseils que tu donnes, j’arriverai à me créer une source de revenus régulier pour supporter ma carrière d’acteur.

    Merci pour tout ce que tu donnes !

  42. Merci Olivier pour ta présence à tous les niveaux…

    J’ai eu la chance de te connaître il y a un an avec ton livre Vivez la Vie de vos Rêves grâce à votre Blog..

    Je suis ta formation qui est très précieuse, détaillée et qui est montée avec beaucoup de profesionnalisme…

    Je peux avouer que je suis une mauvaise élève, (pour l’instant) je suis en phase d’intégration et d’assimilation… car il est bien de recevoir toute cette information pratique, mais il faut déjà faire pas mal de ménage dans ses croyances pour arriver au but…

    Je comprends très bien ce que tu décris dans ton article… Car était Américaine- Canadienne.. et vivant en Europe depuis quelques années…

    Je suis percue souvent comme une Extra-Terrestre dans mes propos… Ce qui me fait bien rigoler….

    J’aime bien ta réflexion sur ton futur.. Je pense qu’il faut constamment se remettre en question… Car il ne faut pas se faire avoir par tous ses jeux extérieurs… L’important c’est la Force et la Maitrise que l’on acquière au cours d’une expérience…

    Tu as acquis une Grande Force, du Courage et de la Persévérance… C’est cela qui a mes yeux est le plus important…

    Bonne continuation.. Et une Année 2012 des plus Merveilleuse…

    • Olivier Roland permalink

      Merci Marie, et surtout n’oublies pas, pour réussir il faut appliquer ! :)

  43. Salut Olivier,

    Je suis toujours étonné par tes articles si longs et pourtant si intéressants.
    Je ne vis pas en France mais vu de l’extérieur, le problème face à l’argent saute au visage.

    Voilà comment on dit les choses chez nous :

    Si un Allemand voit que son voisin s’est acheté une Mercedes, il trouve cela bien et il va travailler plus pour s’acheter un modèle supérieur.

    Si un Français voit que son voisin s’est acheté une Mercedes, il trouve cela suspect et va appeler le fisc. Il n’a qu’à rouler en 2cv comme tout le monde !

    C’est caricatural mais pas si faux que cela alors ?

    Bonne continuation

    Fabrice

  44. Génial Olivier,

    Je dois avoir que c’est la première fois que je rencontre quelqu’un qui publie ces résultats.

    La plupart des gens cachent leur chiffre d’affaire et nous font croire que être un entrepreneur est le métier le plus difficile qui soit; car on a trop de problème.

    Mais ton expérience est là pour nous démontrer le contraire.

    Bravo à toi pour ce que tu as accompli et sache que tu fait parti des gens qui m’ont permis de me décider à créer un blog pour vivre la vie de mes rêves.

  45. Ouahhh!!!

    Impressionnant!! Réussite méritée avec tout ce que tu fais!!

    Chapeau bas!

  46. Salut Olivier,
    Je te suis depuis pas très long temps, mais ton blog a changé ma vie, grâce à lui j’ai découvert La semaine de 4 heures, qui a changé ma vie aussi, et grâce à toi je crois que changer de vie c’est possible. Je lancerai bientôt mon blog en espagnol (je crois que tu peux même lire mon accent :)), je quitterai mon travail de cadre bien payé et avec voiture de fonction dans quelques mois (déjà communiqué à mon entreprise). Les espagnols et latino-américains ont aussi une relation complexe avec l’argent, mais moi je suis très contente de ton succès, tu le mérites, tu continueras à augmenter ton CA, et j’espère y arriver aussi.
    Joyeux fêtes pour toi!
    Mariana

    • Olivier Roland permalink

      Génial Mariana, je suis toujours heureux quand quelqu’un vient me voir en me disant qu’il a découvert La semaine de 4 heures grâce à moi et que ce livre a changé sa vie ;)

  47. Olivier,

    Bravo pour ta réussite ! Je te souhaite de continuer ton ascension vers les étoiles !!

    Pour cotoyer chaque jour des clients qui veulent réussir et qui ont un wagon de conflits non résolus avec l’argent, je confirme que les français ont une relation très ambigue avec l’argent, le succès et les gens riches…

    Mais la globalisation joue à notre avantage, car elle permet d’ouvrir les mentalités à d’autres modes de pensée. Evidemment cela sera plus lent avec la France (eh oui toujours cette barrière de la langue).

    En tout cas je constate que les gens qui me consultent en coaching en réussite sont de plus en plus ouverts à faire ce qui est nécessaire, c’est-à-dire en substance : devenir plus grands que leurs problèmes, et travailler sur les causes profondes du succès !

    C’est donc de très bon augure pour la suite…pour les personnes comme toi qui apportent du contenu de qualité, et qui ont du coeur

    A bientôt
    Sonia French

  48. lucette paris permalink

    c’est Super

    je voulais une précision, sur quelle forme tu te rémunères ???

    Je te souhaite encore beaucoup de succés car tu donnes beaucoup et tu recevras beaucoup

    Lucette

  49. Olivier,c’est très émouvant ces preuves savez vous que c’est grace à vous que je parviens à lancer mon blog?je prévois le lancement officiel c’est pour le mois prochain,Vous m’avez profondément inspiré et mille merci.

  50. Le livre  »Vivez la vie de vos rêves grace à votre blog » est très interessant à lire même un débutant peut lancer un blog parfaitement pour s’affirmer dans la blogosphère.

  51. Bonjour,

    Définition de Culture (Larousse):
    « Ensemble des phénomènes matériels et idéologiques qui caractérisent un groupe ethnique ou une nation, une civilisation, par opposition à un autre groupe ou à une autre nation. »

    Les valeurs sont un phénomène idéologique qui caractérise une culture.

    Il est clair qu’entre les USA et la France, certaines valeurs diverges car nous avons deux cultures différentes.
    Le rêve américain est surement la 1ere valeur aux USA, ce n’est pas le cas en France ou nous attachons plus de valeur à un certain art de vivre.
    En France, l’argent n’est pas un problème: entre collègues, en famille, entre amis ou connaissances, je n’ai jamais remarquer que ce sujet était tabou.
    Le fait de l’afficher et de l’ériger en tant que valeur pose problème.
    Là est la différence.

    Respecter les valeurs de chaque groupe, c’est faire preuve de tolérance et d’intelligence.
    Traiter le franchouillard de bouseux (rapport au provincialisme français) parcequ’il n’adhère pas à vos valeurs est ce faire preuve de tolérance? 

    Je peux comprendre votre colère face à certains commentaires que vous avez reçu mais comprenez que vous avez bousculé leurs valeurs.
    Afficher de manière ostentatoire vos revenus et afficher, par vos blog, l’importance que vous attaché à l’argent (ou à la manière d’en gagner) peux bousculer les valeurs de ceux qui vous lisent.
    Vous pouvez me répondre: ils ne sont pas obligé de me lire… certes.

    Aux USA, vous amuseriez vous à faire des sous entendus à caractère sexuelle à une américaine?
    Moi non, mais en France (suivant le contexte) pourquoi pas, au pire on passerait pour un gros lourd si l’allusion n’est pas faite de manière intelligente… mais au USA je ne tenterai même pas de peur de brusquer les valeurs de la personne.

    On ne juge pas une culture, on l’a respecte même si on adhère pas à ses valeurs.
    Je ne dis pas qu’il ne faut plus parler d’argent de la manière dont vous le faite, je dis simplement qu’il ne faut pas vous offusquer des remarques.
    Ce n’est pas parce qu’on n’adhère pas à des valeurs (l’argent roi) qu’on est anti (américains).

    Cordialement
    SI

    • Olivier Roland permalink

      Merci SI pour votre critique constructive, c’est rare et cela fait plaisir :) .

      Dans tout pays, certaines valeurs sont basées davantage de réflexion et d’intelligence que d’autres, et je pense qu’en France les « valeurs » sur l’argent sont avant tout basées sur un manque d’éducation financière et des idéologies binaires faisant peu de cas de la complexité du monde.

      Je n’affiche pas d’ailleurs pas l’argent en tant que valeur, je dis que l’argent en soi est neutre et que l’on peut en parler de manière aussi décomplexée que de son âge ou de ses goûts musicaux. La valeur que je met en avant, c’est une approche intelligente, mesurée et la plus rationnelle possible du monde, qui essaie de ne pas céder à la tendance binaire que l’on retrouve beaucoup.

      En France, l’argent n’est pas un problème: entre collègues, en famille, entre amis ou connaissances, je n’ai jamais remarquer que ce sujet était tabou.

      Oui, mais il s’agit de relations proches. Et même dans ce cas, je ne pense pas qu’il soit neutre que quelqu’un ait des revenus beaucoup plus élevés que les autres (par exemple quelqu’un qui gagne 10 000 € par mois là où tout le monde gagne 1500 €).

      Ce n’est pas parce qu’on n’adhère pas à des valeurs (l’argent roi) qu’on est anti (américains).

      Je suis d’accord, je dis juste que l’antiaméricanisme est un des multiples facteurs qui expliquent le provincialisme français, au même titre que le mauvais niveau des Français en anglais.

    • Bonjour,

      Je ne souhaite pas lever une polémique ou insister (ou pas beaucoup), mais je ne comprends pas votre jugement de valeurs.

      Franck Mickael, chanteur de charme pour 3ème age est assez déconsidéré en France en raison d’une discographie qu’on ne peut mettre au niveau de J. Brel (ils sont belges tous les deux).

      Pourtant il fait parti des meilleurs vendeurs de disques, comme il l’expliquait ; les mamies ne téléchargent pas.
      On ne le prend pas au sérieux malgré les ventes record qu’il affiche.

      Pour prendre un contre exemple américain, je vais citer un groupe que j’affectionne : The Beastie Boys (on aime ou pas, mais le talent est là).

      Ils ont touchés à énormément de style (des albums de rap, punk, rock, bossa nova, country, acid jazz), ont leur propre label pour lancer les petits nouveaux, sont un des rares groupes à ne sampler que des morceaux qu’ils composent et ont influencé énormément de DJ et groupes.
      Pourtant ils n’avaient jamais été pris au sérieux aux USA car ils ne vendaient pas autant que les grosses machines.
      Il a fallut attendre le succès planétaire de l’album « Hello nasty » pour qu’enfin le milieu US les reconnaissent. Ils regrettaient d’ailleurs cet état de fait.

      Dans un cas, pas de reconnaissance malgré le succès commercial : en France.
      De l’autre, pas de reconnaissance malgré le talent : aux USA.

      Je vous cite :
      « Dans tout pays, certaines valeurs sont basées davantage de réflexion et d’intelligence que d’autres, … »

      Suivant l’exemple donné précédemment (qui n’est pas une simple anecdote), qu’elle est la valeur basée sur la réflexion et l’intelligence ?
      Personnellement je me garde de répondre à cette question.

      Une des premières règles du globe trotter (à titre personnel ou professionnel) est de ne jamais juger le sens des valeurs de la personne que l’on rencontre.
      Pourquoi le faire pour ses compatriotes?

      L’antiaméricanisme pourrait être comparé au sentiment anti français présent outre atlantique; mais est ce la majorité et qui a le monopole de la bêtise?
      Quant au niveau d’anglais de français, il suffit de voir comment il est enseigné au collège pour comprendre pourquoi on est si mauvais.

      Cdt

  52. Bonjour Olivier
    Je suis une mère de famille mariée à un japonais, j’ai vécu 6 ans aux USA, 1 an en Corée du Sud, 3 ans en Angleterre, j’ai travaillé pour l’humanitaire et la spiritualité dans plusieurs pays du monde (Israel, Suède, Italie, Slovakie, Autriche, Espagne, Hollande, Corée du Sud, USA….).
    De ce que tu dis du « provincialisme français » je suis 1000% d’accord, et c’est ça qui empêche l’essor de notre nation. Le blocage de beaucoup sur la langue anglaise et les réseaux de marketing ainsi que la peur de dire combien on gagne est une sorte de maladie chez les français (et pourtant je suis bien française et chti de par la même occasion:-).
    Un jour il y aura un autoroute international qui passera par le détroit de Béhring (et ce ne sera pas fait par Poutine), les frontières tomberont comme des mouches et nous assisterons à l’avènement d’un monde nouveau ou le coeur et la sincérité seront les points essentiels du succès et de la bonne fortune des gens. On ne travaillera plus 10h par jour, mais bien dans les 2h juste pour le nécessaire et l’être humain sera à fond dans la créativité et les loisirs. On trouvera la technologie pour render habitables toutes les planètes crées par Dieu afin que nous puissions y créer la vie et les familles seront pleines d’enfants!
    Aussi ce que tu fais es un prélude au monde de demain qui prendra un grand tournant transformationnel début 2013 et plus.
    Merci pour ton honnêteté, ta sincérité, la pureté de ton coeur. Il te manque quelque chose de très important (je n’ai pas encore lu à fond tes blogs donc je ne sais pas si tu l’as déjà fait) mais c’est trouver ton « éternelle spouse » et créer une super famille avec plein de petits « Roland » et « Rolande » autour de toi et je te le souhaite de tout coeur car c’est ainsi qu’on parfait les 4 grandes sphères du coeur (filial, fraternel, conjugal et parental) et qu’on devient « comme Dieu » (je n’ai pas dit « Dieu », mais comme « Dieu » bien sûr comme les vrais enfants ressemblent les vrais parents.
    Bon j’en ai écrit de trop, je ne sais pas si tu vas me lire jusqu’au bout, mais c’est décidé, l’année prochaine je crée mon blog « même à 54 ans il n’y a pas d’âge pour se réaliser » comme chante le chanteur de la société « libre entreprise » que tu connais certainement déjà.
    Beaucoup d’amour et de joie pour ces fêtes de fin et de début d’année ainsi qu’à tous tes abonnés.
    Bénédicte Suzuki

  53. Bravo Olivier

    Merci pour ce post très captivant comme toujours. Félicitations pour cette réussite et plein de bonnes choses pour la suite. Je serais curieux de savoir si tu as réalisé une étude de marché avant de te lancer dans ton aventure.

    Je suis d’accord avec toi sur l’analyse du provincialisme français. En fait j’ai travaillé plus souvent à l’étranger comme expatrié qu’en France. J’ai connu des expériences professionnelles très enrichissantes sur quatre continents. J’adore voyager et découvrir de nouvelles cultures. Et j’ai appris que chaque culture a sa richesse, chacune a sa propre vision du monde.

    C’est vrai que le modèle américain est séduisant pour un entrepreneur mais il a aussi des défauts. Après toutes ces expériences à l’étranger, j’ai découvert qu’il y a d’autres manières de penser. Je suis d’accord avec Isabelle sur la façon de juger du succès d’une entreprise. J’espère qu’un jour on jugera aussi une entreprise en terme social et en terme environnemental. En Europe, nous pouvons montrer l’exemple aux Etats-Unis sur certains aspects comme les technologies propres par exemple. Les premières nations à réduire significativement leurs émissions de CO2 seront certainement européennes.

    Merci et encore félicitations !
    Johan

    • Olivier Roland permalink

      Je suis d’accord Johan, tout n’est pas parfait aux Etats-Unis et nous avons aussi des choses à leur apprendre. Merci pour ton message ;)

  54. christian permalink

    Bonjour à vous tous.
    Bravo et merci Olivier pour la transparence. Tu mérites mille fois ces chiffres aprés tant de plaisir(travail) même si ce n’est que quatres heures par semaine. Pour un bac-2 comme tu le dis dans une vidéo -comment fais-tu pour nous donner des articles aussi intéressants, longs certes, mais accrochants et en plus sans beaucoup de fautes d’ortho et de frappes. Comme on peut en trouver souvent sur certains sites/ blogs .J’adore chercher les fautes dans les textes qui parfois sont assez difficiles à comprendre. Est-ce que tu fais sous-traités certaines tâches? Ton CA va encore monter pour l’année qui vient avec Agir et Réussir2, à laquelle je regrette déjà de n’avoir pas pu investir. Dernière question s’il te plait, peut-on faire du CA avec une seule passion,un seul blog,est-il indispensable d’en avoir plusieurs. L’année nouvelle arrive à grands pas, je souhaite à tous les lecteurs de ces quelques mots »Tous mes voeux de réussite et de prospérité »
    christian

  55. Ouaaaa je te suis depuis plusieurs mois et cet article me donne le sourire tellement ça confirme que créer un blog peut être intéressant pour partager sa passion et en vivre aisément.
    Merci encore !
    David

  56. Très bon article, très rassurant aussi pour tous les nouveaux élèves et les futurs. Merci pour cette transparence, c’est très courageux. :-)

  57. Bonjour Olivier,
    Je te suis depuis tes débuts; j’ai vu ton ascension rapide; je fais ta formation blogueur pro…
    et je te félicite !
    Continue de donner des coups de pieds dans les fourmilières de l’immobilisme.
    Ce sont des gens comme toi qui font bouger vraiment les choses à la base.
    Je suis une élève très lente (mais très appliquée) ; je n’irai jamais aussi loin que toi, mais je suis contente de ce que je fais grâce à ton enseignement.

    J’avais débloqué mes croyances sur l’argent avant de te connaître; heureusement que tu t’es trouvé sur mon chemin pour « appliquer » dans un domaine qui me passionne.

    Bonnes fêtes de fin d’année

    Elisabeth Andrey alias Elisandre

  58. Heu mon gars, tu planes si tu crois avoir été le premier à générer un tel CA avec peu de visiteurs…
    Même beaucoup moins de visiteurs et bien plus de bénéfices net pour tout avouer.
    Seulement, pour d’autres, le truc à vendre n’est pas l’histoire du succès. Donc, on s’en tape de la ramener.

    • Olivier Roland permalink

      Génial pour toi Laurent ;)

  59. Bonjour Olivier,

    Bravo pour ce succès et pour tout ce que tu as partagé ces deux dernières années.
    Dans cet article, j’ai beaucoup aimé en particulier 2 passages : La comparaison entre »ceux qui diffèrent » des « nouveaux bienheureux », mais surtout le passage sur les deux visions du monde qui s’affrontent…Je trouve pour ma part que ces 2 visions sont complémentaires. Nous pouvons à la fois apprécier et être reconnaissant de ce que nous avons déjà, épurer sa vie en ayant moins de choses MAIS à la fois désirer de belles choses de qualité, développer son potentiel et trouver le bonheur dans le chemin, tout en ayant des rêves et des objectifs et avoir le désir de gagner de l’argent si cela sert à réaliser ses rêves, à être de plus en plus soi-même, à des objectifs nobles et en accord avec nos vraies valeurs. Avoir ces deux visions ne me pose aucun problème, au contraire je pense qu’un être humain a le devoir de se réaliser et de ne pas vivre en dessous de ses possibilités.

    Je te souhaite un très Joyeux Noël.

    • Olivier Roland permalink

      Merci Arielle, dans ma vie j’essaie effectivement de trouver l’équilibre entre ces deux visions ;)

  60. Bonjour

    D’abord félicitations pour cette réussite.
    Je n’ai jamais douté des chiffres annoncés.
    Par contre, je reste assez réticent sur le fait de les utiliser comme argument promotionnel ( du genre « si je l’ai fait, vous pouvez le faire aussi » ).
    Je ne pense pas que ce soit si facilement reproductible ( hélas )…

    Salutations

  61. Bonjour Olivier,

    Je comprends bien ce que tu as voulu exprimer dans ta lettre ouverte. Je me suis aussi formée au USA dès que j’ai eu créer une entreprise.

    Si tu le souhaites, prends le temps de lire ce que je viens de publier http://aimaenergy.com/jeff-brown-coeur-economic-spirituel/, sur le thème de donner et recevoir.

    Il s’agit de la philosophie financière d’une nouvelle école, via Internet. Jeff Brown son fondateur est Nord-américain et un homme d’affaires depuis qu’il a quitté l’université. Il est favorable à ce qu’il appelle le « conscious capitalism » ou bien « inclusive capitalism », c’est-à-dire un capitalisme où chacun participe, sans laissés pour compte.

    Savoure bien cette fin d’année financière !

    Emmanuelle

  62. La claque en voyant tes chiffres !!!

    Et en plus de part ton activité tu passes tes voyages en frais profs !

    Quand je te lis je me dis que je suis un idiot c’est pas possible autrement. :-)

    Félicitation pour ce succès.

  63. Franca permalink

    Salut Olivier,

    D’abord je te félicite, pour ta réussite bien sûr, pour ton état d’esprit également et enfin, pour avoir réussi à me redonner l’ « envie » !

    Oui car je me suis inscrite à ta formation « Agir & Réussir » même si j’ai déjà créé mon entreprise en 2007.

    2011 a été une catastrophe et j’étais sur le point de tout lâcher. Une petite voix m’a soufflé qu’il ne fallait pas que je m’arrête là, pas avant d’avoir compris les raisons de cette situation.

    Je ne sais même plus comment je me suis retrouvée sur ton site, en revanche je sais pourquoi je n’en suis pas partie !

    Donc, un premier grand merci à toi pour avoir réussi là où tout le monde a échoué, me redonner confiance en moi.

    J’ai de nouveau un objectif auquel je crois.

    Nul doute qu’à la fin de la formation, j’aurai d’autres remerciements à t’adresser.

    En attendant, je te souhaite d’excellentes fêtes et une année 2012 éclatante !!

    Franca

  64. Bonjour Oivier et merci pour ce partage.
    En ce qui me concerne, j’ai découvert ton univers via la formation d’Aurélien, je viens de finir ton ebook que j’ai avalé avec grand plaisir.
    Le fait de partager ton expérience comme tu le fais si généreusement nous permet à nous, blogueur débutant d’avoir des repères. Tu es devenu maintenant une référence dans le domaine. Je ne comprends même pas de quoi se plaignent ces gens et d’ailleurs who care’s ! c’est quand même plus facile de réussir quand on a des mentors devant soit qui ont ouvert le chemin.
    Merci Olivier pour ton travail. :)

  65. Jérôme permalink

    Bravo pour ce long chemin vers le succès et merci pour tes formations.
    Comme d’autres lecteurs, je compte profiter de tes vidéos de formation pour lancer prochainement mon blog, puis suivre une formation « en live ».

    Tous mes voeux de succès pour 2012.

  66. Salut Olivier,

    Je suis également formé à la sauce américaine, et apprécie toujours lire les rapports de revenus des bloggeurs US.

    Je trouve idiot de penser qu’il s’agit d’arrogance, au contraire c’est comme tu dis toi même de la transparence et même cela apporte (à moi en tout cas) beaucoup de motivation.

    J’ai tout de même une question sur ton rapport « financiers », c’est finalement quel est ton salaire ?
    Je ne sais pas si tu pourras donner ce chiffre mais ca eveille en tout cas ma curiosité.

    Egalement, pourquoi le choix de SARL unipersonnelle plutôt qu’un statut « indépendant » ?

    Merci à toi

  67. Excellent, bravo pour cette réussite qui récompense surement une bonne prise de risque au départ et merci pour la transparence…

  68. Bravo pour ton parcours formidable Olivier. Je croise les doigts pour arriver aux mêmes résultats :p

  69. Bonjour Olivier,

    Bravo pour cet article très complet et la totale transparence dont tu fais preuve.

    Ces résultats sont exceptionnels, et prouve qu’il est possible de quasiment « devenir riche » grâce à une ou plusieurs activités sur internet.

    Salutations

  70. Bonjour Olivier

    Bel article, un peu long a mon goût mais qui va sans doute susciter des passions chez certains.

    Curieusement la réussite en France fait peur et on est souvent assimilé a des voyous.

    Faire de l’argent pour vivre est déjà un challenge en soit, mais pouvoir réaliser ses passions est le nec plus ultra.

    Amicalement
    Stéphane Munnier

  71. Bravo, je suis scotché. La publication des comptes a fini de me convaincre du bien fondé de la méthode.

    J’aurai juste adoré un tout petit topo sur la répartition du CA entre ventes de livres, formations, publicité et autres sources de revenus …

    Encore bravo !

  72. Bravo pour ton parcours formidable Olivier. Je croise les doigts pour arriver aux mêmes résultats :p

  73. Bonjour Olivier,

    C’est clair comme de l’eau de roche, bravo
    les efforts et mise en place judicieuses paient…

    Peut être devrais tu finalement embaucher quelques personnes ou encore quelques belles secrétaires motivés par de si prometteuse perspectives de servir un patrons hors normes de la nouvelle génération Blog.
    Il y a toujours quelques personnes sans emplois qui apprécient peut-être encore travailler avec ou pour un patron (activité forcément formatrice), je suppose que tu ne serais pas le pire, si même tellement branché indépendance,
    car vu ton succès, des tâches à déléguer tu en auras certainement de plus en plus.
    Pense-y!
    Bonne année 2012

  74. Bonjour Olivier,

    Je vous suis depuis quelque temps déjà, et suis ravie d’avoir enfin trouvé quelqu’un de compétent en la matière, et formé aux méthodes US très efficaces. Je suis américaine et me suis formée aux mêmes enseignes, mais pas à votre niveau!
    J’aimerais savoir si aweber demeure pour vous l’autorépondeur le plus indiqué. Je gère un blog et un site en anglais et français et je souhaite un interface qui fonctionne bien dans les deux langues. Un interface en anglais seulement est gênant pour les clients francophones… Que pensez-vous de http://www.sg-autorepondeur.com?
    Merci de votre réponse.
    Aussi, proposez-vous des séances de coaching individuelles pour des clients comme moi avec un commerce en ligne qui marche mais qui pourrait être amélioré? Encore merci! I wish you continued succes in the French market !!

  75. Bravo pour la réussite et cette transparence dans les chiffres !
    Quand on se donne les moyens d’y arriver, il n’y a pas honte à dire que l’on a réussi ! Tout travail mérite récompense !

    Bonne continuation !

  76. Je ne cherche pas à t’influencer mais garde quand même en tête que quand toi tu gagnes beaucoup d’argent, cela permet aussi à tes affiliés de vivre leur rêve…

    ;)

    Merci pour ce que tu apportes. On te désire le meilleur!!

  77. omarion permalink

    BRAVO
    nous te soutenons car tu nous inspire

  78. Arnaud G. permalink

    Merci à toi! La famille des blogueur pionniers doit grandir… il y a de la place pour tout. Merci de nous former et de nous donner ainsi les clés.

  79. Geoffrey permalink

    Salut Olivier.

    Ton article est intéressant mais je voulais avoir une info.

    Après avoir payer tous les impots, charges sociales etc… combien reste il ?

    Tu déclares en BNC ?

    Merci

  80. C’est vraiment fabuleux, et c’est vrai qu’en te lisant ça motive, de plus tout tes articles sont très instructifs.

    Je débute avec mon blog, j’ai 17 ans et je me forme dans mon domaine.
    Je n’ai pas de gros moyens mais je suis un formation d’une des personnes avec qui as une compétition amicale, Aurélien Amacker ;)

    J’en suis encore au stade ou je ne comprends pas tout de ce qu’il faut faire, je travailles entre 3 et 7h par jour en plus des cours, et te lire ca aide à rester motiver surtout qu’au début ce n’est pas facile et évidement les résultats ne sont pas encore présents. ^^

    J’espère que tu profites bien tout en faisant le nécessaire pour passer au niveau en dessus ;) Et j’espère avoir la chance de pouvoir suivra ta formation des que je le pourrais, car elle m’aidera je pense beaucoup.

    à bientôt,
    Anthony

Trackbacks & Pingbacks

  1. Best of 2011 | Les 3 A
  2. Comment créer son entreprise en 7 étapes
  3. 2 ans de ma vie de Blogueur Pro – Gratitude

Publiez un commentaire:

Note: Votre adresse email ne sera jamais publiée.