Skip to content

La belle initiative de Cédric Vimeux (et pourquoi les haineux haïront toujours)

copyleftCédric Vimeux du blog Virtuose Marketing s’est déjà signalé par de nombreuses actions positives et originales comme le livre Comment j’ai fait mes premiers milliers d’euros sur Internet ou plus récemment l’opération positive "changeons la vie de 100 enfants".

Il récidive avec une action très courageuse et généreuse, semblable à celle qu’a fait Léo Babauta avec son blog Zen Habits : il passe tous ses articles passés et futurs publiés sur son blog Virtuose Marketing en “copyleft”.

Cela veut dire que vous êtes libre de réutiliser comme bon vous semble tous les articles parmi les plus de 700 que Cédric a publié sur son blog. Vous pouvez les publier sur votre propre blog, dans un livre Kindle, les traduire, faire tout ce que vous voulez avec à condition de suivre la Licence Art Libre.

Tous les détails sont ici

Même si pour ma part c’est sans doute une démarche que je ne prendrai jamais, étant très attaché à la façon dont sont utilisées mes créations, Cédric fait ici une initiative très généreuse et courageuse, et rare même sur le marché anglo-saxon. Donc bravo Cédric, je suis curieux de voir le résultat de tout cela dans quelques mois :) .

J’en profite pour faire une parenthèse utile pour tout blogueur qui vise le succès : quoi qu’il arrive, quoi que vous fassiez, vous serez critiqué par une minorité bruyante. C’est pour cela que le 6ème commandement des 10 commandements du Blogueur Pro est de célébrer vos premiers haineux  : ils sont le signe que vous êtes sur la bonne voie.

Voici par exemple ce qu’un des lecteurs a publié en-dessous de l’article dans lequel Cédric explique que chacun peut réutiliser son travail comme bon lui semble :

haineux1

Effectivement la Licence Art Libre spécifie qu’en échange de l’utilisation gratuite du travail d’un auteur, cet auteur soit cité comme étant la source. Une bonne pratique qui semble tellement normale et évidente que je ne vois personnellement pas bien ce qu’on peut reprocher à la licence, ou à Cédric.

Plusieurs lecteurs du blog ayant à peu près fait cette remarque, notre cher pourfendeur des bonnes actions continue dans son impitoyable plaidoyer pour un monde plus juste. S’appuyant sur le fait que Cédric Vimeux ne peut vouloir donner ainsi tous ses articles que dans un but foncièrement malhonnête, il renchérit  – puisque le but de Cédric Vimeux est malhonnête, il s’agit de manipulation, et de manipulation semblable à celle qu’il impute (sans doute après y avoir longtemps réfléchi comme il l’a fait pour Cédric) à d’autres blogueurs, dont moi-même :

image

Ébloui par cette argumentation digne d’un Cicéron des temps modernes, Sam de Des Trucs Pour Changer de Vie lui donne sans doute le meilleur conseil de tous les commentaires :

image

Conseil que malheureusement Patrick, trop passionné qu’il est à l’idée de rendre le monde meilleur à coup de commentaires et de logique imparable, balaiera d’un revers de clavier.

Bref. Tout cela pour dire que quelle que soit la générosité de vos actions, le temps que vous y passez et le courage que vous devrez avoir pour les mettre en place, vous aurez toujours des gens qui vont vous critiquer. Et je ne vous raconte pas quand vous penserez un peu à vous et que vous voudrez gagner de l’argent avec toutes ces compétences que vous avez développées avec votre temps.

Et encore, ce serait parfaitement OK si c’était des critiques constructives et réfléchies, mais malheureusement la plupart du temps ce n’est pas le cas. C’est sans doute un peu plus (trop) difficile.

Tim Ferriss dans cette excellente présentation “Tactiques pratiques pour apprendre à aimer les haineux” explique par exemple comment un haineux l’a pris en grippe quand il a… publié un article pour lever des donations pour l’enseignement public aux Etats-Unis. Si vous maîtrisez l’anglais, regardez cette vidéo en entier, c’est un vrai régal :

Même Mère Thérésa était critiquée. Ne laissez pas cela vous arrêter. Et gardez toujours une bouteille de champagne au frais pour fêter votre premier haineux si ce n’est pas déjà fait. C’est une étape vers votre succès à marquer d’une pierre blanche :) . Faites quelque chose d’imparfait, mais de beau, de créatif, d’intéressant, qui compte vraiment pour vous et qui apporte de la valeur à vous-même et aux autres. C’est tout ce qui compte. Et encore bravo Cédric :) .

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

cédric vimieux

From → Articles

19 commentaires
  1. Haha j’ai fêté mon premier haineux, sur mon blog voyages et architecture, mardi dernier, on à beau savoir que ça va arriver ça fait toujours un peu drôle la première fois !

    Donc oui Bravo Cédric et Bravo tout ceux qui agissent jour après jour pour concrétiser leurs projets et rêves, malgré les haineux qui hantent le web !

    Croyez en vous et réagissez aux commentaires haineux avec réflexion et non sur le coup de la colère !

    Olivier.

  2. Salut,

    Cet article tombe à pic.

    Note: mon blog aide les étrangers à s’intégrer en France, donc les commentaires reçus sont en conséquence

    Dites-moi ce que vous en pensez, ya plusieurs types de haters, qui nous affectent plus ou moins :
    – les « haters généralistes » : dans mon cas « Les français sont tous des connards »
    – les « haters c’est de la merde ce que tu dis » : « C’est n’importe quoi. »

    et ceux qui peuvent devenir assez flippants :
    – les haters « menaçants » : « Je fracasse les gens qui mentent »

    Pour le moment, la haine que j’ai reçue est très modérée mais comment vous gérez ça concrètement sur votre blog :

    —> Est-ce que retirer des commentaires du type « Ce que tu dis c’est n’importe quoi » c’est censurer OU retirer la négativité ?

    Je suis pas encore bien fixée sur ce point.

    Dites-moi quelle est votre « politique interne » pour ce genre de modération.

    Ca intéresse plein de blogueurs je suppose.

    Géraldine

  3. Salut Olivier,

    C’est une très belle initiative de la part de Cédric. Personnellement, j’y pensais déjà et je l’ai aussi fait juste après Cédric avec mon blog. ( Il fallait quand même qu’un plus connu que moi prenne les devants et Cédric l’a fait).

    Ceci dit, je reste persuadé que c’est une bonne démarche pour rendre service au autres en faisant connaitre ses oeuvre au plus grand nombre.

    Comme tu l’as ci-bien souligné, Il y aura toujours quelqu’un pour critiquer une action aussi bonne et bienfaisante soit-elle.

    En fin de compte, tout le monde copie. Les plus belles créations de notre monde ne sont que des amélioration de ce qui fut.

    Ceux qui sont contre cette initiative sont simplement (excusé moi l’expression) des égoïstes qui préféreraient jeter le bout de pain qu’ils tiennent à main pendant qu’un pauvre et indigent meurt de fin auprès deux. Un peu comme l’histoire de Lasard et d u riche dans la bible.

    Mon but personnel en mettant mon blog en copylef est simplement de faire connaitre mes création au plus grand nombre. Bien sûr, Certains maintiendrons le lien cliquable et d’autres plus avares les supprimeront carrément. Mais le plus important c’est de savoir que j’ai rendu service par mon action à quelqu’un d’autre à l’autre bout du monde.
    Car, par expérience, je sais qu’il y plus de bonheur à donner qu’a recevoir.

    Amicalement,
    Xavier

  4. Salut Olivier,

    Ton article tombe bien puisque dernièrement, je me posais la question suivante :

    Léo Babauta désactive les commentaires. Jean Rivière de WMJ a désactivé les commentaires (et je kiffe les vidéos de Jean. Elles sont géniales mais s’il avait des commentaires, ils auraient des critiques et feraient certainement des vidéos plus « polis »).

    Même Cédric s’était posé la question dans l’un de ces articles. Il se demandait si ce n’était pas mieux de désactiver les commentaires sur un blog.

    Est-ce que cela n’est pas mieux de désactiver les commentaires quand l’un de ses blogs à du succès pour continuer à avoir de l’ AUTHENTICITE et NON de continuer à plaire à tout le monde (GRAVE Erreur) ?

    C’est comme si tu es supporteur du PSG est tu commences à dire du bien de l’OM ou vice-versa. Le comble. lol

    Pour moi, les avantages de ne pas avoir de commentaires :

    -Gagner du temps (pas besoin de répondre aux commentaires).
    -Pas avoir de critiques (mais aussi pas de compliments). :(
    -Être sûr de ne pas avoir un discours de politicien. On ne va pas écrire des articles « polis » pour plaire à tout le monde MAIS aller au bout de sa pensée.
    -Plus on reçoit des critiques,…plus on commence à faire des articles « polis ».

    -Gagner en authenticité.

    Pour moi encore, les inconvénients d’enlever les commentaires :

    -Ne pas interagir avec les lecteurs de son blog
    -Pas de preuve sociale sur son blog
    -Ne pas connaître les problèmes des lecteurs hormis celui de faire un sondage.

    Conclusion :

    C’est mitigé. C’est dur de prendre une décision mais quand un blog a un immense succès, pas sûr que les commentaires soient du 20/80. Mine de rien, cela pollue l’esprit les critiques et empêche la créativité.

    Si d’autres blogueurs ont un avis sur le sujet, quel serait-il ?

    Êtes-vous pour ou contre les commentaires sur un blog ?

    Merci pour vos réponses si vous vous êtes posé la même question que moi. ;)

  5. Ha ha, très drôle tout ça ! Bravo à Cédric pour cette initiative.

    Que le Patrick en question sache que quelque soit la licence (Art Libre, Creative Commons, régime classique du copyright), à part le domaine public, la mention du nom de l’auteur est obligatoire.

    Par exemple, si je vends une photo à un journal demain, même s’il a payé, il doit indiquer mon nom. Ceci fonctionne pour toutes les oeuvres de l’esprit.

    Donc soit c’est de la bêtise, soit c’est de la mauvaise foi. Je penche pour un milk-shake bêtise/mauvaise foi personnellement :D

    • Enoncé comme ça par Laurent, c’est tout simple : la règle, c’est de citer ses sources, point à la ligne.
      Ca ne se discute même pas.

      Au sujet des jaloux et de l’énergie qu’ils mettent à détruire ceux qu’ils jalousent, je me suis toujours posé une question : pourquoi mettre tant d’énergie à détruire quelqu’un quand on peut mettre cette même énergie au service de son propre bonheur.
      Mystère!

  6. Bonjour
    Je n’y ai encore pas été confronté, mais je me suis déjà posé la question de savoir quelle serait la bonne façon de réagir à un commentaire haineux.
    Il y a la possibilité de modérer. Mais avec l’option de Cédric de tout publier, les haineux se retrouvent vite décrédibilisés si le débat s’installe.

  7. Bonjour,

    je crois que la première personne à qui ils font du mal, c’est eux même! Trop occupés à rechercher les travers chez les autres, ils ne leur reste que peu de temps pour développer la force en eux.

    Je ne les blâme pas, la culture de la négativité est aussi largement propagée sous la bannière du sens critique qui confère une illusion d’intelligence et de libre pensée;le sentiment de ne pas accepter, tout cuit ce qui tombe dans le bec.

    Cette illusion est véhiculée par les médias, par les parents, les enseignants, les politiques …etc…!

    Ce matin, en écoutant la radio, le présentateur disait : « enfin, c’est bientôt le week-end! » Tout est dit! Comment rechercher le bon pour soi quand tout les messages environnants te disent que ta vie est merdique? Désolée pour le langage fleuris!

    Et la « haine » que chaque individu peut ressentir pour d’autres, c’est pareil! La peur, la frustration de ne pas aimer sa vie, la colère ou la violence; c’est le fond de commerce d’une société de consommation. « Pour être heureux, protège toi des autres et consomme » Cette haine est un des nombreux symptômes de la victoire de l’avoir sur l’être….

    Mais je m’égare, désolée, ça va me valoir des messages haineux….ou pas;-)

  8. michel permalink

    Bonjour Olivier,

    Merci pour cet article. L’action de Cédric est très généreuse, je crois qu’il nous surprendra toujours.
    Ta définition des « haineux » tombe à pic, j’ai toujours eu du mal à supporter la critique, quand je vois ce que tu en fais je dis bravo. je vais m’inspirer de ton discours pour faciliter ma progression.

    A bientôt

    Michel

  9. Alexandre permalink

    Salut Olivier,

    Bravo pour cette initiative très réfléchie de la part de Cédric vimeux.

    Je dois dire que même si on à des commentaires haineux on doit surtout ne pas le prendre mal, mais en tirer le meilleur parti.

    Apprendre à progresser même si on est critiqué, et comme tu le dis si bien, plus on nous critique plus on sait qu’on est sur un bon chemin.

  10. Salut,
    moi je dois reconnaître que j’ai un peu peur des haineux. Je n’ai pas encore eu de haters et je ne sais donc pas comment réagir…
    Enlever le commentaire ou y répondre pour se défendre?
    Une chose est sûre, ce sont les commentaires haineux qui sont les plus lus, cela se remarque tout de suite sur facebook par exemple.
    Dommage, moi je préfère les compliments ;)

  11. Bonjour, de toute façon, dans chaque action, nous pouvons toujours trouver un côté positif et un côté négatif!
    Ceci dépend juste de l’angle de vue personnel. Je pense, quand nous décidons d’entamer une action, que le plus important est le sens que nous y mettons et notre propre motivation pour mettre en place nos objectifs. Ceci étant dit, nous aurons toujours des critiques!
    Il y a beaucoup de gens qui dénigrent le marketing, mais quand ils consomment, ils achètent des produits en promotion, ou des produits « d’appel » mis sur des comparateurs de prix pour attirer de nouveaux clients. C’est pourtant aussi du marketing!
    Mais je n’ai jamais attendu personne se plaindre de prix trop bas, d’avoir gagner à un concours ou encore d’une carte de fidélité avec remise. Et pourtant c’est du marketing utilisé à fond! Ça aussi !
    Et même si dans l’action de Cédric il y a une partie de marketing et de publicité pour son blog, je ne vois pas le problème surtout si ses articles (qui représentent un grand travail), peuvent servir à quelqu’un, c’est parfait!
    Combien de personnes parmi celles qui critiquent, sont réellement capables d’offrir à tout le monde, l’utilisation gratuite de leurs créations?

    Cordialement
    Oxana

  12. Article ma foi intéressant.
    Bon je n’ai pour le moment pas encore été confronté à ce genre de lecteur. Je compte bien écrire d’ici peu un article « polémique » afin de tester mon auditoire.
    Aprés il faut savoir nuancer car « haineux » est trés trés fort comme adjectif. On peut avoir des avis divergents, des jaloux …
    On verra comment je réagirai quand cela arrivera.

    Thomas M

  13. Mohamed permalink

    Est ce que tous les contradicteurs sont vraiment des haineux ?
    N’est-ce pas là un moyen déguisé parfois d’éviter des critiques sont fondées.
    Pour ma part, j’effectue un tri sur le volet. Certaines critiques sont bonnes à prendre. Et je pense que certains blogueurs devraient les écouter avec attention.

  14. Marc permalink

    Bonne initiative de la part de Cédric !

    Je suis d’accord sur le fait que les haineux se fêtent ! quand les 1ers arrivent c’est le signe que l’on est sur la bonne voie !
    Par contre je suis assez d’accord avec Mohamed sur le fait qu’il ne faut pas faire l’amalgame entre haineux et contradicteurs, la critique constructive permet d’avancer.
    Après il y a les cas comme Patrick, ou il n’y a aucun but précis à part dénigrer en se faisant passer bien entendu pour le défenseur de la veuve et de l’orphelin mais en insultant au passage l’intelligence de la veuve et de l’orphelin.
    En l’occurrence, ce cher monsieur, en utilisant le prétexte de « citer le nom de l’auteur » pour mettre en doute l’intégrité de l’acte de Cédric en oublie notre cher droit d’auteur qui stipule que le droit moral (la paternité de l’auteur : citer l’auteur d’une œuvre) est un droit inaliénable, qui ne peut être enlevé.

  15. Salut Olivier,
    Un grand merci pour cet article.
    Concernant les « haters », comme tu dis, quoi que nous fassions, il y en aura toujours. Autant les ignorer et se focaliser sur les « lovers ». Et heureusement, ils sont bien plus nombreux ;)
    Cédric

  16. L’initiative de Cédric est plutôt originale et je ne vois pas pourquoi cela devrait susciter de la colère chez d’autres personnes.

    Après, oui, il a du succès avec son blog, mais, il travaille pour ça, il se donne les moyens. Et, cela ne s’est pas fait en un jour. Pour aucun blogueur à succès d’ailleurs. Oui, pour certains c’est frustrant, mais s’il font la même que lui, je ne vois pas pourquoi ils ne réussiraient pas eux aussi.

    Donc, à un moment ou à un autre, il faut se poser les questions :
    =>Alors qu’est-ce que je veux ?
    =>Qu’est-ce qu’il est important que je crois pour obtenir les résultats que je veux ?
    =>Qu’est-ce que dois changer en moi pour atteindre mon objectif ?
    => Qu’est ce que je peux faire maintenant pour commencer ? (Qui peut m’aider, quelles formations, quels livres…)

    Et, je fonce => maintenant => je vais à la rencontre de ce que je désire.

  17. Thibault permalink

    Tiens, je ne connaissais pas copyleft. Très bonne initiative je trouve, que ce soit pour faire sa promotion ou non le résultat est le même : il n’y a que du positif pour ceux qui souhaitent réutiliser ses articles !

  18. Gabriel Naoned permalink

    Bonjour,

    Cette technique n’a rien de bien audacieux.

    Il importe simplement de sous-traiter l’écriture de ses articles par des auteurs en provenance d’une plateforme fournisseur de contenu. Elles sont florès sur le web. Dans ce cas-là, il est facile de rédiger un article par jour et de le proposer ensuite au partage, puisque vous en devenez propriétaire.

    Étant moi-même auteur sur une de ces plateformes, je vous assure que ce n’est pas Cédric Vimeux qui prétendra le contraire !

    Au plaisir de vous retrouver sur Textbroker pour une nouvelle commande M. Polichinelle ;-)

Publiez un commentaire:

Note: Votre adresse email ne sera jamais publiée.