Skip to content

Le traitement anti-feuilles blanches : comment être inspiré et créatif

Note : Article invité rédigé par Johann, webentrepreneur, formateur et blogueur, auteur du blog Pro-Influence et de la méthode C.R.E.A.T. 

Hand drawing light bulbQuand on est blogueur, la plus grande difficulté qu’on rencontre est de pouvoir fournir constamment de nouvelles idées d’articles tout en apportant du contenu original pour se différencier. Combien de fois vous êtes-vous retrouvés à vous demander "Quel article je peux bien rédiger aujourd’hui ? " Ou encore "Comment je peux me différencier pour traiter ce 50ème article sur le SEO ?" Ce n’est pas évident d’être toujours créatif, on alterne tous entre périodes de grande créativité et période de trou noir… Pourtant avec des petites méthodes très simples, il est possible de toujours innover dans son contenu même sur des sujets recyclés. Je vous propose un processus en 5 étapes pour générer des dizaines d’articles avec des angles approches originales.

1) Trouvez plusieurs dizaines d’idées d’article

Le plus dur quand on part de zéro est déjà d’avoir une idée d’article. La plupart de mes idées d’article me viennent de mes lectures de livres, de blog, de magazine ou même à des moments inattendus. Ce qu’il est essentiel de faire quand vous souhaitez écrire régulièrement c’est bien sûr d’avoir des sources. N’hésitez donc pas à prendre des notes sur vos lectures, vous vous retrouverez très vite avec une bonne liste d’idées en stock. Si vous partez de zéro, voici une petite technique très efficace, très utilisée et conseillée par les experts de la créativité. La bonne vieille règle du QQOQCCP:

  • Qui ?
  • Quoi ?
  • Où ?
  • Quand ?
  • Comment ?
  • Combien ?
  • Pourquoi ?

Vous prenez votre thématique ou votre sujet général, et vous répondez à ces questions en y mettant tout ce qui vous passe par la tête. L’idéal étant de le faire avec la technique du mindmapping ou des cartes heuristiques. Voici un exemple ci-dessous:

mindmap-creativite

 

 Je vous propose même de télécharger le modèle au format Freemind (logiciel open source sur PC et MAC) que vous pouvez télécharger en cliquant ici… Avec cette technique vous devriez avoir une bonne dose d’idées de sujets.

2) Adoptez une approche originale avec votre imagination

Le plus dur, surtout quand on blogue sur des sujets très courants, est d’adopter une approche originale, voire métaphorique. Pour cela, il va falloir utiliser la technique de créativité basée sur la «pensée latérale», très développée par Edward De Bono. Cette technique consiste à générer des idées à partir de mots aléatoires. Pour cela il va falloir tirer un ou plusieurs mots aléatoires à partir du livre à côté de vous, du premier mot qui apparait de votre Google Actualité, du premier mot de l’article de votre blog favori, etc. Faites en sorte de tirer un ou deux mots au hasard et voir quel lien il peut avoir avec votre sujet. Si par exemple, je veux traiter du sujet: comment développer la créativité des étudiants ? En tirant deux mots aléatoires dans mon livre à portée de main j’ai le mot «enfant». Ce simple mot peut donner beaucoup d’idées d’approches originales. Par exemple:

  • Comment retrouver sa créativité d’enfance quand on est étudiant ?
  • Qu’est ce que les enfants peuvent apprendre aux étudiants en créativité ?
  • Pourquoi vous avez perdu votre créativité d’enfance dans vos études ?
  • Les études peuvent-elles détruire vos rêves d’enfant ?
  • etc.

Vous avez très certainement trouvé des idées différentes des miennes, c’est le principe de la technique, chacun peut trouver ses propres idées juste en liant un sujet à un mot pour choisir un angle d’approche. Pour aller plus loin, il est possible de carrément créer des métaphores. Voici une technique de génération de métaphore que j’utilise:

  1. Tirer un mot au hasard.
  2. Appliquer la structure: Le <SUJET>est comme <MOT ALÉATOIRE>
  3. Donner une explication en faisant travailler votre imagination

Prenons un exemple : 1) Le sujet: la créativité 2) Mot aléatoire: eau 3) La créativité est comme l’eau, si on ne la contrôle pas elle déborde. Ça peut donner un sujet du genre: «Colmatez vos fuites de créativité» ou encore «Développez une créativité aussi débordante que les chutes du Niagara» (un peu extrême parfois, mais c’est le but du jeu) Essayez, non seulement vous trouverez des approches originales et en plus vous ferez travailler votre imagination. Maintenant que vous avez votre sujet et son approche, il va falloir fixer votre objectif avant de passer à la rédaction.

3) Commencez par la fin

L’étape la plus importante avant même que vous commenciez à écrire un seul mot est de vous demander quel est l’objectif de votre article:

  • Éduquer ?
  • Donner votre point de vue ?
  • Faire passer un message ?
  • Persuader ?
  • Etc.

En gros, qu’est ce que vous attendez de vos lecteurs après la lecture de votre article ?

  • Qu’ils aient appris quelque chose ?
  • Qu’ils comprennent votre point de vue ?
  • Qu’ils vous connaissent tout simplement ?
  • Qu’ils adoptent votre opinion ?
  • Etc.

L’objectif général de votre article vous permettra de choisir une orientation dans votre style, dans la façon comment vous allez l’aborder. Afin de trouver l’objectif général de votre article, vous devez tout simplement vous poser une simple question plusieurs fois d’affilé: Pourquoi ? Prenons un exemple:

  • Je souhaite écrire un article sur comment optimiser le référencement de son blog. Pourquoi ?
  • Pour aider les blogueurs à gagner du trafic. Pourquoi ?
  • Pour qu’ils puissent obtenir des résultats rapidement. Pourquoi ?
  • Pour qu’ils puissent me considérer comme un expert en SEO. Pourquoi ?
  • Pour que ces blogueurs me fassent confiance et suivent mes conseils régulièrement. Pourquoi ?
  • Pour que par la suite ils puissent devenir des clients ou des partenaires pour aller plus loin.

La technique de la succession de «pourquoi ?» est très efficace en créativité pour définir ses objectifs profonds.

4) Rédigez vos titres et sous-titres

Maintenant que votre sujet et votre angle d’approche sont définis, il va falloir définir votre plan d’approche. Ce plan dépendra bien sûr de l’objectif de votre article, il est sûr que vous n’adopterez pas le même plan pour un article informatif que pour un article pour persuader. Il y a un plan que j’aime beaucoup utiliser et que vous pouvez reproduire pour tous vos types d’article. Ce plan est universel, beaucoup de blogueurs, marketeurs et copywriters l’utilisent. On le retrouve très souvent dans les formations sur l’influence, le copywriting, le marketing et le contenu. Voici ce plan en 5 étapes afin de vous aider à définir vos titres, sous-titres et contenus:

1) Le problème ou l’objectif

Selon votre approche, vous allez commencer par énoncer le problème que vous souhaitez résoudre ou l’objectif de votre article. Ça peut-être par exemple: pourquoi vous n’arrivez pas à générer des idées créatives dans le cas d’un problème. Ou comment vous pouvez générer des idées créatives dans le cas d’un objectif. Là je donne un exemple, mais il est préférable d’être le plus précis possible. Par exemple: «Pourquoi vous n’arrivez pas à produire du contenu original pour votre blog» ou «comment vous pouvez générer 10 idées d’articles originaux par jours». Ici on pose le contexte.

2) La conséquence immédiate

Ici vous montrez les conséquences du problème ou de l’atteinte de l’objectif. Par exemple: «Vos visiteurs vous fuient parce que vous ne produisez pas assez de contenu innovant» ou «Vous pourrez publier un article par jour sur votre blog».

3) Les fausses solutions ou les erreurs commises

Les gens utilisent cette solution, mais ce n’est pas la bonne. Les gens aiment le contenu qui change des habitudes, du contenu qui apporte de nouvelles perspectives. Voilà pourquoi il est important de rappeler qu’ils prennent le mauvais chemin. Par exemple: «Vous restez toute la journée devant votre écran à chercher des idées d’articles» ou «Vos plagiez les articles d’autres blogueurs pour augmenter votre contenu».

4) Votre solution

Maintenant que le lecteur est au courant des chemins à ne pas emprunter, donnez-lui votre information, votre argumentation, vos recommandations, votre avis… Ici vous allez lui montrer comment résoudre le problème ou atteindre l’objectif. Par exemple : «La méthode en 5 étapes pour rédiger un article innovant par jour».

5) Les preuves et exemples

Bien entendu, il va falloir citer des exemples, donner du concret, des actions pour appuyer vos propos. Citez des sources, des études, donnez des exemples, faites une démonstration… Vous avez donc votre plan avec ce qu’il faudra mettre dans chaque partie, vous avez fait le principal du travail !

5) Remplissez les blancs

Vous avez vos titres et le contenu qui doit y être mis, vous avez fait 80% du travail.  Il ne vous reste plus qu’à rédiger le contenu.   En suivant ces étapes, vous devriez pouvoir vous en sortir et éviter le syndrome de la feuille blanche pour générer vos contenus quotidiennement. L’idéal est de préparer une bonne liste de plusieurs articles en suivant le processus jusqu’à l’étape 4, puis de rédiger leur contenu chaque jour. Vous serez plus zen et parviendrez à garder un rythme constant pour publier du contenu régulièrement. Avez-vous déjà essayé certaines de ces techniques ? Avez-vous vos propres techniques pour combattre le syndrome de la feuille blanche ?  

Article invité rédigé par Johann, webentrepreneur, formateur et blogueur. Il aide les gens à développer leur créativité et leur productivité avec la méthode C.R.E.A.T. et à vendre leurs idées et développer leur influence sur son blog  Pro-Influence.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

comment etre inspire,qqoqccp,etre inspiré,creativité,carte heuristique qqoqcp,exemple de sujet traiter pa qqoqccp,google com ou on peut traiter un sujet d articlee de journal rapidement,Google traitement de sujet!,idees de sujets pour une metaphore,schéma heuristique qqoqcp

From → Articles

62 commentaires
  1. Bonjour,

    C’est vraiment drôle de lire cet article car j’ai publié une méthode similaire sur mon blog. Je pense qu’Olivier ne sera pas contraire ce que je mette le lien car c’est fort semblable et complémentaire à la fois car je donne des endroits pour aller chercher l’inspiration et je fais une expérience assez drôle en faisant un dessin qui résumé l’article et j’aimerais savoir si c’est une bonne idée.

    Voici le lien : http://www.roadtoentrepreneur.com/rediger-articles-grande-valeur-blog-techniques-connaissez-pas

    Ce que je préconise en plus de ce que tu dis, c’est de trouver le bon format pour exprimer son idée. Quel type de support choisir pour faire passer au mieux son message ? Une vidéo ? Un mp3 ? Une image ? Des fois les mots ne sont pas le meilleur moyen de communiquer une idée.

    Note : c’est dommage qu’on ne voit pas l’image de ton mapmind en format plus grand. Olivier, tu sais faire quelque chose ? :)

    Pour terminer, quand vous écrivez des articles, n’oubliez pas de répondre à la question ou au sujet du départ. En effet, on a tendance à vite s’écarter du sujet de départ.

    Dans tous les cas très bon article. Je pense qu’on est sûr la même longueur d’onde. Peut-être un nouveau partenaire ? :) vive le blogging.

    Jérémy,

    • Bonjour Jérémy,

      Ton idée de dessin est vraiment bonne et originale. Je pense que le dessin est le meilleur moyen de faire passer ses idées et d’expliquer les choses. J’ai d’ailleurs prévu un article sur ce sujet très bientôt. A ce propos connais-tu le livre Convaincre en deux coups de crayon ? que je te conseille fortement si tu ne l’as pas déjà lu.

      Ton article est très complémentaire, c’est vrai que l’ajout du choix du format de diffusion (et même éventuellement du canal) est une bonne chose également.

      Comme je découvre ton blog et que j’aime bien ton approche je vais y faire un petit tour :)

      Au plaisir !

      Johann

    • Super article que je mets dans mes favoris :)
      Merci Johann pour cette mine d’inspiration.
      J’ai particulièrement aimé l’aspect métaphorique.

      @Jérémy:
      Pour voir le mindmapping en vrai, tu télécharges le programme freemind en cliquant sur le 1er lien donné par Johann et tu installes le logiciel.
      Tu télécharges ensuite le fichier (je viens de le faire) et tu l’obtiens en fichier zip.
      Tu n’as plus qu’à ouvrir le fichier pour voir ce que tu souhaites.
      Il y a même une fonction zoom;)

  2. Bonjour Johann,

    Très bon article que je vais garder sous le coude. Je ne connaissais pas la technique QQOQCP appliquée à la génération d’idées d’articles !

    Pour le MindMapping, j’utilise XMind (qui est aussi gratuit et qui existe aussi en version portable pour clé USB) plutôt que Freemind, car je trouve que le rendu graphique est un peu plus « sexy », et j’aime bien aussi la possibilité qu’offre XMind d’affecter une icône d’avancement à une entrée.

    Une autre idée que j’utilise aussi pour avoir des idées d’articles, c’est d’avoir toujours un petit carnet sur moi, pour noter les idées et réflexions qui me viennent dans mes lectures, en discutant avec mes collègues, … Ensuite je crée une fiche A6 par idée, que j’enrichis au fil du temps. Ça m’évite de devoir trouver « de force » le contenu pour développer cette idée. Ça lui laisse le temps de mûrir ;-)

    • Bonjour Virginie,

      En ce qui concerne ton petit carnet, je fais la même chose et c’est vrai que c’est quelque chose de vraiment pratique :)

      Avoir une idée d’article, je trouve que ce n’est pas une difficulté mais développer une idée, ça c’est beaucoup plus complexe.

      Que fais-tu pour le développement de ton contenu, qui lui prend vraiment beaucoup de temps ?

      Jérémy,

    • Bonjour Virginie,

      Si tu souhaites découvrir des outils de mindmapping j’ai rédigé un article dernière sur le sujet, ça devrait t’intéresser : http://creatmethod.com/blog/outils/les-meilleurs-applications-et-logiciels-de-mindmapping.html

      Pour la prise de note, j’utilise Evernote (synchronisé sur ordinateur, tablette et smartphone) et un carnet.

      Ton idée de créer des fiches est très interessante, je pense que je vais essayer :)

    • Pour développer mon contenu, je commence par choisir une des idées dans ma liste. Je fais ce choix totalement au feeling… Je me fie beaucoup à mon instinct.

      Même si un sujet est très intéressant à développer, quelque chose au fond de moi va m’empêcher de le choisir. Donc quand je choisis mon prochain sujet, je sais que c’est parce que j’ai déjà le contenu, bien caché quelque part au fond de ma tête. Après, il faut le faire remonter à la surface. Pour cela, je laisse faire le temps… :-D

      Non, plus sérieusement, quand on se fixe un objectif précis (ici, mon sujet d’article), le cerveau se met à faire plus attention à tout ce qui est en rapport avec ce sujet. Donc j’ai des bribes d’idées que je note, les unes à la suite des autres. Et pendant que je fais autre chose, ces idées se mettent en place petit à petit.

      Quand elles sont enfin reliées dans ma tête par un chemin bien précis, c’est que je suis prête à écrire mon article…

      C’est sûr que ça prend du temps, mais au moins j’arrive à un article qui me semble bien ficelé (j’espère que mes lecteurs ont la même impression…)

  3. Merci Johann pour cette synthèse rafraîchissante !

    Sur la forme, l’utilisation des listes et surtout du Mindmapping pour illustrer l’article est un plus original et utile.Une excellente idée !
    Le Mindmapping (carte heuristique) présente de nombreux atouts en formation en ligne comme en présentiel.

    Mon regard « tendances » : nous devrions assister à une floraison de cartes heuristiques sur les blogs, dans les mois qui viennent… À suivre.

    • Bonjour Stefan,

      Oui le mindmapping est de plus en plus utilisé sur le web et par les blogueurs.
      D’ailleurs Sébastien Le Marketeur Français l’utilise dans sa dernière formation et c’est vraiment un support très pratique.

      Au début je l’utilisais pour la gestion de projet et quelques présentations de ces derniers. Depuis je l’utilise presque pour tout: prise de note, brainstorming, présentation, organisation, etc.

      C’est une tendances qui évolue rapidement en effet !

  4. Bonjour Olivier
    Excellente méthode que j’avais découvert dans l’ebook qui regroupait beaucoup de bloggers dont tu faisais parti , Olivier. J’ai oublié le nom :-/ .
    Il y en a une autre dans le même genre, que tu dois surement connaitre qui s’appelle les 5 W(hy) et qui également redoutablement efficace. Josh Kaufman en parle dans le Personnal MBA. A quand un article là dessus ? ;-)
    Julien

    • Bonjour Julien,

      La technique des 5 why »s consiste à poser 5 fois la question « Pourquoi » d’affilé. C’est une méthode de questionnement cause/effet.
      D’ailleurs je l’aborde beaucoup dans la méthode C.R.E.A.T. pour définir une situation, un problème ou un objectif en profondeur.

    • Bonjour Johann,
      Je connais les 5W, ne serait pas une bonne idée d’article non ?
      Je n’avais pas lu que c’était un article invité, sorry.
      Julien

    • Salut Julien, l’ebook dont tu parles est « Comment j’ai fait mes premiers milliers d’euros sur Internet » et voici la page de téléchargement d’Olivier.

      http://blogueur-pro.com/comment-jai-fait-mes-premiers-milliers-deuros-sur-internet

      Cet ebook est une mine d’or d’information pour tous les blogguers débutant alors n’hésitez pas à le télécharger et à le partager.

  5. Bonjour Johann. Décidément, on te voit partout en ce moment :)

    Cette méthode pour trouver des idées d’article est indéniablement la meilleure que j’ai vue sur le net.

    Par contre, ne pas oublier que si on n’a rien à dire, commencer un blog est peut-être un peu ambitieux. Yvon conseillait de ne pas commencer avant d’avoir 50 idées d’article.

    • Salut Julien,

      Je te vois partout également :p

      Je me rappelle de cet article d’Yvon qui a parfaitement raison: avant de lancer un blog, il faut déjà un bon stock d’article en réserve.
      D’ailleurs la technique que je je propose au début est une bonne façon de générer les idées avant même de se lancer.

      Je l’ai fait il n’ya pas longtemps, je travaille sur un nouveau projet et j’ai pu déjà préparer 100 idées de sujet à traiter avant même de l’avoir lancé.

    • Salut Julien,

      C’est vrai que débuter un blog sans un bon nombre d’idées d’article en stock est assez difficile, mais tu peux tout simplement faire un mind mapping sur le sujet. Je m’explique.

      Tu mets au centre du map la thématique générale de ton blog (efficacité personnelle par exemple) et tu développes le QQOQCCP. Et au cours de ton analyse les idées d’articles apparaîtront « toute seules ».

    • Bonsoir Julien,

      Je pense que c’est important de savoir quels sont les articles piliers qui vont construire votre site. Pour ceux qui ne le savent pas, les articles piliers sont les articles importants qui vont construire la base de votre site, ce sont les articles qui identifient directement le pourquoi de l’existence de votre blog. Ce sont ceux que vous devez essayer de mettre en avant et de promouvoir le plus.

      Par contre, je pense qu’il est nécessaire d’avoir des idées mais qu’il faut commencer rapidement à écrire sur son blog. N’attendez pas trop car l’attente crée la procrastination et on remet toujours au lendemain.

      Un autre problème que j’ai vécu avec la préparation des articles à l’avance c’est qu’il est rare de retrouver la même ambiance dans laquelle on était lorsqu’on a eu notre idée. Ce qui peut rendre notre article moins bon. Un conseil, si c’est le cas, n’écrivez pas cet article car vous n’apporterez sans doute pas tout ce que vous vouliez apporter à vos lecteurs. Par contre ne soyez pas trop perfectionniste non plus au risque d’à nouveau tomber dans la procrastination.

      Ce que je conseille pour la rédaction des articles. Une fois par semaine, ménagez-vous une heure ou deux afin de trouver des idées d’articles et planifiez des horaires de rédaction. Estimez combien de temps ça vous prendra et la difficulté de votre sujet sur base de ce que vous avez déjà réalisé.

      Merci Julien pour ce commentaire qui m’a permis de réagir ;)

  6. Mon outil principal est un iPad. C’est super ces petits engins là: toujours à portée de la main. Du coup j’y structure tout. Et pour ce faire j’utilise un outil de mind mapping nommé « iThoughtHD ».

    J’ai encore jamais vu mieux que les mind maps pour organiser ses idées, pensées, réflexions,…

    Durant les 18 mois où j’ai cogité le projet de mon blog « zen-et-efficace », j’ai tout noté dedans. Toutes les idées. Quand elles venaient. Simplement. Du coup, j’ai déjà une liste de plus de 70 idées d’articles en stock et je n’ai pas encore besoin de stimuler ma créativité à ce niveau-là.

    Du coup, Johann, ton article (excellent) va rejoindre mes articles de références pour le jour où j’en aurai besoin, tout en espérant que ce jour n’arrivera jamais :-)

  7. Bon article!
    Je n’ai pas de problème d’inspiration heureusement, cela dit je le met dans mes favoris!

  8. J'aime beaucoup la méthode aléatoire pour dégager une approche originale d'un problème.
    moi je trouve souvent des idées en écoutant "distraitement" une émission à la télé…tout en faisant autre chose!
    C'est mon subconscient en veille qui envoie un signal d'alarme. Je me dis…"super idée!".

  9. Le plus dur quand on se lance dans le blogging c’est d’ajouter des contenus; je démarre petit à petit et les articles ont du mal à venir pourtant les sujets que je traite sur mon blog sont assez vastes pour que des idées jaillissent de mon petit cerveau :)

    Néanmoins, je n’avais jamais songé au mind-mapping, ni même entendu parlé. Je te remercie donc Johann de m’avoir fait découvrir cette méthode que je vais m’empresser de tester ;)

    • Bienvenu dans le monde merveilleux des mind map. Fais gaffe à toi : vu la puissance du truc c’est rapidement une drogue. Moi j’ai des mind map pour tout. Je prend mes notes en mind map, je dégrossi un sujet en mind map,… Et ca marche pour tout ou presque ;)

  10. « Le traitement anti-feuilles blanches »
    —> prendre des feuilles noires ! ok, je sors !

    • Je la trouve très bonne et pas dénuée de sens !

      Et ça me permet de rebondir sur cet excellent article/méthode d’Olivier… J’ajouterai 2 ingrédients à cette recette imparable : pour moi, le secret tient en 2 mots : Fun et Discipline.

      . Mettre du Fun dans vos communications, c’est le Tip du jour par Andy Bounds > http://www.andybounds.com/2012/08/ *

      . Créativité et Discipline, c’est le sujet du superbe bouquin de Twyla Tharp – The Creative Habit*… J’ai eu la chance de cotoyer cette chorégraphe de talent qui a su utiliser son livre comme un outil de « preuve par l’image » de sa méthode ultra disciplinée et répétito-créative quotidienne…

      Elle a dépoussiéré les règles standards typographiques pour mettre en avant ses notes et mots-clés … et nul doute qu’elle aurait pu avoir l’idée d’utiliser des feuilles noires pour éviter le syndrome de la feuille blanche… avec fun, bien sûr !

      (* articles en anglais).

  11. Pour ceux que ça intéresse, voici une infographie de Copyblogger avec 22 idées de contenu pour vos blogs: http://www.copyblogger.com/create-content-infographic/

    Un bon complément à cet article :)

  12. Bonsoir Julien,
    Merci de ce rappel de la trame pour faire un article qui tient la route.
    J’aime aussi beaucoup l’idée des mots aléatoires pour apporter une note d’originalité et ne pas ressembler aux autres articles.

  13. Geraldine Lepere permalink

    J'ai trouvé 50 idées d'articles en… demandant à mes lectrices. :) Mais pour la forme des articles (les titres, l'angle, la structure), cette méthode est très ingénieuse.

  14. Salut Olivier et Johan,

    le traitement que tu proposes est vraiment original et tu as une approche qui est presque similaire à la mienne.

    Mais par contre au lieu, d’avoir le même plan de travail que toi, je fais le contraire.

    Je m’explique:

    Après avoir utilisé la fameuse technique des qqoqccp, je commence à rédiger mon article en écrivant tout ce qui me passe par la tête sur le sujet.

    A la fin, je scinde mon article en plusieurs parties et de là, je ressort mon plan avec sous-titre, mot-clé, et même le titre de l’article.

    Samuel

  15. Grand merci pour cet article. En effet, on n'a pas toujours l'inspiration nécessaire à la rédaction. Or, il paraît que la régularité est essentielle, chez les blogueurs.

  16. Bonjour,
    pour moi les idées ne manquent pas, quand on est passionné par ce que l’on fait, au contraire,
    mais que faire quand on n’a que 24heures dans une journée, et que nous voulons tout gérer en même temps, pas facile, on est obligé de mettre certaines idées au placard, qui sait, elles vont peut-être murir:)
    en attendant d’en faire profiter à mes lecteurs, je choisis le meilleur de la liste et je publie,

  17. Hurtado permalink

    Bonjour,
    Mon intérêt pour la création d’un blog,ou d’un compte twitter est trés récent et je suis surprise d’avoir pu comprendre ce en quoi cela consistait.Je pensais que j’en étais incapable !
    La clarté des explications m’ont boosté et m’ont conforté dans ma démarche!
    Merci infiniment,
    Cordialement,
    Sandrine.

  18. Anonyme permalink

    bonjour Julien,

    je suis nouveau dans la formation blogueur pro et j'en suis encore à l'étude de marché pour la création de mon blog avec comme thème la photographie….je viens de tomber sur cet article que j'ai lu et relu avec avidité….je ne manquerais pas d'appliquer cette méthode dés que j'aurais crée mon blog…..j'en devient même impatient….merci pour ce contenu qui est très enrichissant et qui me semble très pertinent…..

    Yannick Balisson

  19. Merci Olivier pour tes conseils!

  20. bonjour Julien,

    je suis nouveau dans la formation blogueur pro et j’en suis encore à l’étude de marché pour la création de mon blog avec comme thème la photographie….je viens de tomber sur cet article que j’ai lu et relu avec avidité….je ne manquerais pas d’appliquer cette méthode dés que j’aurais crée mon blog…..j’en devient même impatient….merci pour ce contenu qui est très enrichissant et qui me semble très pertinent…..

    Yannick Balisson

  21. bonjour
    article tres bien fait qui reprend cette bonne vieille méthode ; mais c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleurs confitures….
    sinon il y a le tri croisé : qui est de prendre les dix mots les plus représentatifs de son projet et de les associer par deux ou trois. Puis pour chaque association donner une idée sans se restreindre. Pour ce faire j’utilise le croquis pour dessiné l’idée emergente…

    je ne garde pas tout mais c’est une methode efficace pour dégager des idées.
    Cordialement

  22. Superbe Article! Vous avez parfaitement commenté la méthode de Kipling! Bravo et chapeau!

  23. c’est bizzare, en ce moment c’est comme si il fallait que je me rende compte que même sans article (temporairement) mon blog vivait de lui-même …

  24. Combien de fois on a été confronté à ce problème pour notre blog ! Merci! J’aime surtout le point sur la marche ahaha !

  25. Merci pour cet article très inspirant et qui arrive en temps et en heure.

  26. je vous remercie pour ces excellents conseils et à tres bientot

  27. Un très bon livre pour booster sa créativité rédactionnelle.
    Tous les atelier d’écriture l’utilisent :
    Libérer son écriture et enrichir son style (3e edition)
    Victoire Editions. Paris

  28. Bonjour à tous,

    Les méthodes pour développer ses idées d’articles présentées ici sont intéressantes.
    Il n’en demeure pas moins que le tout peut être démultiplié dès lors que le sujet sur lequel on souhaite écrire nous passionne.

    A partir de cet instant, c’est inimaginable le nombre d’idées que l’on a pour écrire sur notre sujet à partir de choses vraiment toutes simples de la vie de tous les jours. Cela se rapproche de la méthode du mot présentée ici.

    Par exemple en allant travailler le matin, j’ai pris les escalier (chose bien banale) mais comme j’étais dans un état de recherche de sujet, j’ai tout de suite vu que je pouvais écrire quelque chose sur le sujet en relation avec le développement physique.
    Ensuite, il faut effectivement commencer d’écrire les entêtes de ses principales parties, puis laisser reposer le tout et y revenir pour compléter les blancs. Cela permet de trouver d’autres idées en cours de route et de varier les sujets avec d’autres articles.

    Sportivement,

  29. Bonjour Johann,
    Voici un article qui va bien m’aider car c’est une de mes grandes difficultés en tant que blogueur.
    Merci pour ça
    Luc Mister-no-stress

  30. Bonjour Johann,

    C’est toujours intéressant de voir comment font les autres blogueurs pour ne pas avoir la panne d’inspiration.

    Pour ma part, depuis mes premiers pas en blogging (quelques mois), écrire des articles se fait justement principalement « à l’inspiration du moment! »

    J’écris bien souvent mes articles selon les envies de sujets qui me viennent de mes propres expériences : lectures, rencontres, réflexions tirées d’échanges avec mes lecteurs, mes passions…bien sûr aussi.

    En fait, pas vraiment de méthode jusqu’ici développée pour avancer avec une vraie ligne directive, alors, ton article m’inspire pour fouiller un plus sur d’autres « cultures d’idées »…

    A te suivre bientôt sur ton blog…

    Félicitations pour cet article qui va réveiller notre conscience créatrice.

    Jean-Lou

  31. Dubuc Sylvie permalink

    Bonjour
    Merci pour cet article très utile ainsi que les liens proposés dans les divers commentaires.
    Merci à toutes et tous
    ;o)
    Sylvie

  32. j’apprécie vos conseils!!!!! vos articles sont bien inspirés et édifiants!! merci olivier

  33. VallsyMachinant David permalink

    Merci Yohan pour le modèle et l'article :) Belle façon de tuer la page blanche :) !
    Amicalement

  34. Merci pour ces méthodes qui effectivement permettent d’être productif.

  35. Bonjour à tous
    Moi je dirai que je suis plutôt submergé par les idées. Il me reste surtout à mieux m’organiser pour exploiter ces nombreuses idées qui fusent dans ma tête. Mon astuce c’est le bloc note de mon téléphone. Je ne laisse aucune idée s’échappée.
    Cet article pourra bien sûr me servir le jour ou je serai à cours d’idées.
    Merci à Olivier et à Johann.
    Bien amicalement

  36. Merci Johann pour cet article formateur.

    Je ne connaissais pas cette technique de créativité basée sur la pensée latérale.

    Je ne manquerai pas de m’en inspirer pour être à l’abri du symptôme de la page blanche.

    Dominique

  37. Bonjour

    Excellente stratégie que je vais de ce pas appliquer!
    Pour garder toutes mes idées d’articles, ou plus précisément, quand je suis dans la période gestation d’un sujet à rédiger, j’utilise un dictaphone pour enregistrer en paroles mes pensées et mes idées.

    Merci pour cet article très utile.
    Bien amicalement,
    Christine

  38. Merci pour le post dont je vais me servir.

    Il semble, à la lecture des commentaires, que nous ne sommes pas tout à fait égaux au niveau de la feuille blanche.

  39. xavier permalink

    Bonjour Johan

    Connais-tu les 4 personnages de la créativité ?

    Carlos Vaquera un magicien -illusioniste très réputé les présentes dans un de ses séminaires sur la Magie .

    D’après lui qu’est ce que la créativité?

    « La créativité c’est la flexibilité mentale
    Il faut jouer le rôle successivement de 4 personnages.
    qui sont de toutes façon en nous tous.
    Quels personnages?

    1 l’explorateur
    2 l’artiste
    3 le juge rationalise
    4 le conquérant

    Le premier celui qui ouvre la voie
    c’’est l’explorateur . Il fouine partout est curieux de tout.

    Tout ce que l’explorateur vas rassembler il va le transmette à l’artiste.

    L’artiste pour lui tout est possible…il n’a pas de limite de temps ni d’argent

    Il modèle les idées pour les matérialiser.

    Le juge entre alors en scène . Le juge va dire si les idées sont applicables et si c’est le cas, le conquérant va les présenter au monde.

    La difficulté c’est d’équilibrer les rôles

    Si le conquérant n’a rien a offrir il ne sert plus à rien.
    Et pourquoi n’aurait-il plus rien à offrir le conquérant?
    Parce-que le juge à été trop sévère?
    Si le juge est trop sévère l’artiste se décourage. Il n’a plus envie
    de créer quoi que ce soit.
    De même si l’explorateur ne ramène plus rien l’artiste se retrouve
    avec rien dans les mains.
    Si l’artiste n’a rien a modeler il ne peut avoir de plus création

    Tous les rôles sont importants
    Le tout c’est de trouver le bon équilibre ;) »

    J’aime bien cette notion de personnage. Cela nous permet
    de jouer le rôle du cinquième personnage.
    Quel est ce 5° personnage?
    Ce 5° personnage c’est le metteur en scène qui veille à ce que chacun puisse s’exprimer au bon moment.Celui qui veille au bon équilibre .

    Je te souhaite une belle Journée! Créative à souhait!
    Xavier

    • Merci Xavier,

      Je ne connaissais pas ces 4 personnages.
      Merci infiniment d’avoir écrit ce commentaire.
      Il me permet d’avoir un regard encore plus riche sur cette notion de créativité.
      Je développe actuellement grâce au concept Transurfing mon côté observateur (le metteur en scène) et je vais m’attacher à aller faire plus ample connaissance avec ces 4 personnages qui font partie de moi.
      Comme la Vie, tout est question d’équilibre.

      Olivier insiste beaucoup sur le point de passer à l’action.

      D’après ce que j’observe, je crois que le 3ème personnage, le juge est joué par 95 % des personnes qui nous entoure.

      Je crois (et j’espère ;)) faire partie des 5 autres %.
      J’apprends à sortir de ma zone de confort.
      Je laisse en moi s’exprimer l’explorateur.
      Je développe mon côté artiste en construisant du rêve, encore et encore.
      J’observe mon juge et ses jugements négatifs et je le surprend en passant à l’action (le conquérant) afin de le mettre devant le fait accompli.

      Merci Xavier de ton commentaire.
      Je vais le mettre dans ma bibliothèque ressources.
      Me rappeler le rôle de ces 4 personnages va m’aider à savoir quel rôle je joue et où j’en suis dans le processus de chacun de mes projets de création.

    • Bonjour Xavier, je ne connaissais pas ces 4 personnages j’adore l’approche, ça me rappelle un peu la méthode des 6 chapeaux, toujours dans l’idée d’adopter plusieurs états d’esprit pour analyser une situation sur plusieurs angles.

  40. Thomas permalink

    Merci, cela résume bien la méthode MERE de David Jay avec une autre perception.

  41. Bonjour,
    Je ne peux pas dire que j’ai été, jusqu’à ce jour, frappé par le syndrome de la page blanche.
    Mais après quelques dizaines d’articles publiés, de guides écris, il vient un moment où l’inspiration a ses bornes.
    La méthode qu’Olivier nous donne est une bonne piqure de rappel et va me permettre de tout remettre en ordre.
    C’est incroyable que les conseils d’Olivier arrivent toujours au bon moment.
    Encore merci

  42. Voilà un article pragmatique et inspirant. La méthode en 5 points semble être d’une efficacité redoutable. Je sens que je vais modifier les articles que j’ai publiés ! :)
    Bonne route !
    Thomas

Trackbacks & Pingbacks

  1. Blogueurs, vous êtes en manque d’inspiration ? Voici la solution… | Methode Creat Blog
  2. Curation de contenu : le mashup mélange les genres ! | CommNation-Relations Publiques et Marketing Internet
  3. Syndrome de la feuille blanche ? Voici 22 idées de contenu que vous pouvez utiliser | Methode Creat Blog
  4. La seule chose qui a vraiment une influence sur toute votre vie… et un coup de gueule ! | Pro Influence

Publiez un commentaire:

Note: Votre adresse email ne sera jamais publiée.