Pourquoi ces blogueurs et marketeurs réussissent et pas vous? Réfléchissons un peu…

par Sylvain Wealth

se-questionnerNote : cet article invité a été rédigé par Sylvain Wealth des blogs MillionnaireZine et ArgentWebmarketing.

Pourquoi certains marketeurs réussissent à gagner des sommes faramineuses alors que d’autres ont peine à générer quelques centaines d’euros par mois?

Il y a plusieurs explications à cette question. Entre autres, on peut penser aux raisons suivantes:

  • Manque d’expérience en marketing,
  • Efforts fournis insuffisants,
  • Absence de demande pour le marché,
  • Compétition du secteur trop féroce,
  • Absence de nouveauté; offre redondante

Certes, la liste n’est pas exhaustive. Toutefois, un autre des éléments cruciaux qui empêche les blogueurs et marketeurs de réussir est le suivant: les tâches effectuées ne sont pas celles qui devraient être réalisées en priorité, tout simplement.

Pensez seulement à quelques-uns des « meilleurs » marketeurs de la francophonie ou ceux qui ont réalisé les plus gros chiffres d’affaires au cours d’une année. Christian Godefroy même s’il n’est plus, Jean Rivière de WebMarketing Junkie, Olivier Roland ou Sébastien le Marketeur Français pour ne pas les nommer… Avez-vous essayé d’analyser leur succès? Pourquoi ont-ils réussis à générer plusieurs centaines de milliers d’euros sur Internet et pas vous? Qu’ont-ils fait de mieux que vous? Pourquoi malgré tous vos « efforts » vous ne réussissez toujours pas à gagner les revenus auxquels vous aspirez tant?

C’est important, voire essentiel, de se remettre en question lorsqu’on veut progresser… Une grosse partie de la réponse se trouve dans les tâches que vous effectuez au quotidien. Il y a fort à parier que vous ne vous concentrez pas sur ce qui est indispensable à votre succès.

Pourquoi ils réussissent, pourquoi vous échouez…

« Les personnes qui ont du succès se posent de meilleures questions, et comme résultat, ils obtiennent de meilleures réponses » – Anthony Robbins

Voici quelques questions (et réponses) sur lesquels vous devriez portez une attention particulière. Ce sont des questions qui vous permettront de remettre votre activité en perspective et peut-être même de donner un nouvel essor à votre blog ou votre entreprise sur internet. Alors, allons-y…

  • Question: Qu’est-ce qui a permis à tous ces grands blogueurs et marketeurs de s’enrichir sur Internet?
  • Réponse: Principalement, voire presque uniquement la vente de leurs propres produits.

On ne peut en aucun cas affirmer que leur succès financier repose sur la vente de publicité, la promotion de produits affiliés ou la rédaction d’articles sponsorisés.

Même s’il n’est pas mauvais d’avoir plusieurs sources de revenus en soi, la réalité n’en demeure pas moins qu’une seule source de ces revenus sera vraiment profitable pour vous. Pour leur cas c’était la vente de leurs propres produits et ça devrait l’être pour vous aussi.

Dites-vous bien une chose: tant et aussi longtemps que vous ne proposerez pas vos propres services ou produits, vous dépendrez en majeure partie d’une entreprise tierce pour gagner des revenus. En d’autres mots, si vous ne vendez pas vos produits, vous êtes un blogueur salarié et non un blogueur entrepreneur.

  • Question: Comment sont leurs produits?
  • Réponses: Ils sont d’une très bonne qualité. La plupart des gens qui investiront dans une de leurs formations seront satisfaits de leur achat et commanderont à nouveau leurs produits.

Pouvez-vous en dire autant de vos produits? Sont-ils d’une qualité indéniable? Seriez-vous prêt à vendre vos produits à vos enfants ou vos parents en toute quiétude sans avoir un seul remords? Si ce n’est pas le cas, retravaillez votre produit, car vous avez du pain sur la planche.

Les produits à succès qui se vendent en masse sont les produits qui apportent des résultats concrets à leur acquéreur. Les clients reviendront vers vous pour vous remercier sans que vous leur ayez demandé.

Vendez des produits de qualité et vous connaîtrez davantage de succès.

  • Question: À quel prix vendent-ils leurs produits?
  • Réponse: La plupart des produits de ces blogueurs et marketeurs à succès coûtent cher: quelques centaines d’euros allant jusqu’à plusieurs milliers d’euros.

Il y a fort à parier que vous ne deviendrez pas riche en vendant des ebooks à 7 euros. Certes, ce n’est pas impossible, mais c’est devenu beaucoup plus difficile.

Les produits à faible coût inondent le marché. C’est donc beaucoup plus difficile de se démarquer. Toutefois, les produits onéreux offrant des dizaines d’heures de vidéos et un arsenal complet de formations sont plus difficiles à trouver. Le secteur est donc beaucoup plus facile à percer.

Démarquez vos produits de la concurrence. Offrez de la nouveauté, innovez et positionnez-vous là ou vos concurrents ne le sont pas encore et vous réussirez plus facilement.

  • Question: Comment leurs produits est-il présenté aux prospects?
  • Réponse: Il est séduisant, intrigant, captivant et donne une envie irrésistible au prospect de passer à l’action, bref, d’acheter leur produit. Le “setup” est parfait (ou presque).

Votre page de vente est-elle persuasive? Votre script de vente est-il ficelé de manière à charmer vos prospects ou est-il plutôt ennuyeux et trop courant? Le graphisme de vos pages de ventes est-il convaincant? Les partenaires de vos lancements sont-ils crédibles et notoires?

Ce sont tous des éléments qui feront de votre produit un succès ou un échec. Planifier le lancement d’un produit demande beaucoup de temps et d’investissement. Mettez les efforts nécessaires et apportez de la valeur autant à vos prospects qu’à vos partenaires et vos chances de réussites augmenteront au plus haut point.

Question: Comment réussissent-ils à rejoindre leur prospect?

Réponse: Ils se servent tous d’un autorépondeur et font du marketing par email. Certains ont un blog d’une grande notoriété qui génère un trafic significatif, mais ce n’est pas indispensable. Christian Godefroy n’avait pas de blog et Sébastien le Marketeur Français a connu des fréquences de publication très irrégulières. Il ne publie à présent sur le sien que très rarement.

Si vous n’utilisez pas encore d’autorépondeur pour capter l’email de vos visiteurs, changez la donne immédiatement. Même depuis la venue en grand des réseaux sociaux, la consultation de ses emails demeure une des activités les plus couramment réalisées par les internautes.

Capitalisez chacune de vos sources de trafic en obtenant l’email de vos visiteurs. Aweber et SG-autorépondeur vous offriront tous les meilleurs outils pour planifier des campagnes de marketing par email efficaces.

Le blogueur et le marketeur à succès focalisera toujours son temps sur ces 3 principales tâches:

  • Convertir son trafic en prospects grâce à un autorépondeur.
  • Batîr une relation de confiance avec ses prospects en offrant du contenu de qualité.
  • Monétiser sa liste de diffusion en proposant des produits à valeur ajoutée.

Enfin, d’autres facteurs font de ces personnalités du Web des histoires à succès. Je pense, par exemple, à leur transparence… Ils ne se cachent pas derrière leur écran. On sait à qui on a réellement affaire. La question de confiance et de transparence est indispensable pour améliorer le taux de conversion de la vente de ses produits.

Ces blogueurs et marketeurs n’ont pas peur de se montrer le visage et d’être pourchassés dans la rue, car pour dire toute la vérité, ils sont des créateurs de valeur.

Enfin, si j’avais un dernier conseil à vous donner, ce serait le suivant: soyez objectif par rapport à ce que vous faites et comparez vous continuellement aux meilleurs. C’est de cette manière que vous deviendrez meilleur vous-même.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

visage questionnant
Related Posts
Showing 16 comments
  • Laurent Breillat

    Bonjour Sylvain,

    C’est une bonne analyse, mais je suis sûr que tu auras aussi pu développer les premiers points que tu évoques au début :

    Manque d’expérience en marketing,
    Efforts fournis insuffisants,
    Absence de demande pour le marché,
    Compétition du secteur trop féroce,
    Absence de nouveauté; offre redondante

    En effet, si aujourd’hui Vincent, qui a découvert le webmarketing il y a 3 mois, lance un blog sur ce sujet dans un secteur qui a déjà des experts reconnus qui savent apporter de la valeur et de l’info de façon simple et pédagogique, et se contente de faire de la repompe des meilleurs une fois toutes les 3 semaines… bah Vincent il ne risque pas de réussir.

    Je trouve toujours étrange ceux qui se lancent dans un domaine déjà très bouché, sans avoir d’expérience particulière ou de facteur qui les différencie. Même s’ils ont Aweber, ils ne vont pas y arriver 😉

    Le web français est quasi désert dans ce domaine, donc il y a tout à faire et de nombreuses niches dans lesquelles il faut prendre sa place, mais il faut vraiment se poser cette question avant de commencer ! 🙂

    • Sylvain Wealth

      Merci Laurent pour ton commentaire!

      Je crois très bien qu’on peut se lancer dans un domaine déjà très bouché. Toutefois, comme tu le dis l’expérience, l’innovation et la différenciation doit être au rendez-vous! Si vous voulez battre les meilleurs, vous devez devenir meilleurs qu’eux…

      Certes, c’est possible de réussir, mais les efforts à fournir devront être beaucoup plus élevés et le temps nécessaires pour atteindre la réussite sera certainement beaucoup long aussi.

      L’idéal pour un débutant, c’est de se lancer dans un marché peu compétitif, mais passionnant à la fois. Trouver les deux, voilà le défi…

  • Catherine

    L’article est très intéressant. Merci ! Petite remarque amicale: quelques petites « coquilles », dommage pour « le meilleur » 🙂

  • romain

    Oui mais c’est comme tout, vous pouvez vous laisser aller a votre première impulsion et acheter, car le produit ou le service semble attractif. Et puis votre reflexion reprend le dessus, et vous vous dites quesque cela va m’apporter de +, est ce vraiment raisonnable? Et vous n’achetez pas. Si personne n’achète, personne ne peut vendre. Il ne faut pas du tout confondre publicité et marketing. Des pseudos marketeurs vous vantent tout un tas de services ou de produits mais ces produits là n’ont guère d’intéêt par rapport au prix qu’il nous coute. Vous citez christian godefroy, ce mec ressemblait + à un cadre administratif qu’à un marketeur. d’ailleurs vous tapez prenom XXX et vous avez tout les renseignements. La vrai vertu du marketing c’est de repondre à un besoin et non de stimuler le besoin. Ce n’est pas l’offre qui stimule la demande c’est la demande qui stimule l’offre. Vous avez une demande, vous vous y adaptez et vous vendez. Par exemple, un blog monetisable sur le poker et qui apporte vraiment un +..Si en revanche, vous faites tout pour provoquer la demande et que derrière, cela ne repond pas à un besoin et à une demande, ce n’est pas du marketing que vous faîtes mais de la publicité. C’est comme faire du marketing et du conseil, cela est differend. Quand quelqu’un intervient dans une entreprises, pour faire du conseil en marketing, en management, en informatique, souvent, c’est une forme de manipulation déguisé. Le conseilleur ne vous lache + et + l’entreprise pense avancer et + elle regresse et + cela donne du job au conseilleur. Vous avez aussi le conseiller de clientèle, le conseiller assurances, le conseiller immobilier, le conseiller fiscal, le conseiller en patrimoine.. Tous ces gens là ne font pas du marketing, ils vous retournent le cerveau, ils vous vendent du vent…Un bon marketeur comme un bon vendeur est celui qui s’adapte non pas aux tendances mais qui a lui même un besoin et sait y repondre pour lui. Si vous savez repondre à vos propres besoins, vous pouvez les faire partager aux autres et les aider. Aides toi d’abord et alors tu peux aider le monde…

  • Jordane

    Sympa l’article et les références à Anthony Robbins, tu fais bien de rappeler les clefs du succès du blogging… même si ca devient de plus en plus saturés !

    A bientôt

    Jordane de MonBonPote

  • Xavier

    Je suis tout à fait d’accord avec toi.
    Il y a quelques jours je faisais la même analyse.

    Tous les blogueurs à succès sont ceux qui on crée leur propre produit.
    Certains sont de qualité et d’autres pas. D’où la nécessité de bien travailler le produit en question pour donner envie au client de revenir acheter d’autres.

    Je dois cependant souligner une chose.

    En observant les résultats des derniers lancements organiser sur le web francophone, j’ai constater que ceux qui faisaient le plus de vente étaient ceux qui avaient déjà fait un lancement de leurs propre produit.

    Et du coup je me suis posé une question:
    Pourquoi c’est toujours les mêmes qui arrivent en premier?

    Et bien, la réponse est toute simple. Grâce au lancement de leur propre produit, les partenaires les ont permis de constituer en un temps record un liste de prospect ciblée constitué de milliers de personnes.
    Ces listes par la suite leur permet de vendre d’autres produit d’affiliation et d’enccaiser de très grosses commissions.

    Il n’ont pas eu besoin de passer des mois voir des année de publication et de référencement pour pouvoir constituer une liste de prospect ciblée, mais d’un seul lancement de quelque jour avec une simple vidéo.
    Olivier en sait quelque chose.

    Très ingénieur non

    Amicalement,
    Xavier

    • Sylvain Wealth

      En effet Xavier, très bonne réflexion. Il faut croire que le lancement orchestré, lorsque bien appliqué, peut permettre de profiter d’un effet de momentum de longue durée!

      J’en ai peu parler à l’intérieur de mon article, mais c’est en effet une technique de promotion très utilisée par ceux qui ont réussi à avoir du succès. Mais il ne faut pas jurer que par les lancements orchestrés… Jean Rivière n’en a jamais vraiment fait si je ne me trompe pas et sont succès n’est pas moindre pour autant.

  • Vanessa

    Bonjour et merci pour l’article.
    Moi j’ajouterais une dernière chose, il ne faut pas être trop pressé (et faire ses preuves). Car même si on peut se constituer une liste email en temps record avec des partenariats, je pense qu’il faut se donner le temps de réussir. Car on apprend, développe une endurance intéressante en business, et on pose les bases d’un blog solide (enfin à mon avis!).
    Mon blog porte sur le blogging et je suis débutante, j’ai l’intention de créer par la suite mon propre produit et de suivre ces conseils, mais en tant que débutante je ne peux pas non plus lancer un produit à XXXX euros.
    Il faut un temps, une phase de confiance, avec les méthodes que vous décrivez aussi.

    • Sylvain Wealth

      La patience est une vertu que seul le temps récompense, surtout lorsqu’il s’agit de gagner de l’argent sur Internet.

      Merci Vanessa pour ton commentaire! 😉

  • Vanessa

    Petite précision,
    quand je parle de phase de confiance je voulais dire non seulement par rapport aux visiteurs, lecteurs qui deviendront fidèles et nous accorderont leur confiance, mais aussi confiance en soi, une assurance de ce que l’on peut faire pour les autres.

  • Alexandre

    Merci pour ces informations très utiles.

    Alexandre

  • Jos

    Bonjour,
    merci pour cet article très intéressant. Une bonne stratégie, mais surtout beaucoup de travail est nécessaire à toute réussite.

    Créer son propre produit permet d’avoir des gains potentiellement élevé. Mais je pense qu’il faut y aller petit à petit et ce n’est qu’après un certain temps que tout se met en place pour la création de ce premier produit…

    • Sylvain Wealth

      En effet, Jos. C’est bien de commencer petit et c’est également bien de voir grand. Il faut faire se faire son chemin pour se hisser au sommet et ça ne se fait pas du jour au lendemain. Ça se fait pas à pas; lentement, mais sûrement.

  • maxi

    Moi j’ajouterais une dernière chose, il ne faut pas être trop pressé (et faire ses preuves). Car même si on peut se constituer une liste email en temps record avec des partenariats, je pense qu’il faut se donner le temps de réussir. Car on apprend,

  • sebatien

    La vrai vertu du marketing c’est de repondre à un besoin et non de stimuler le besoin.

  • Chouchou et Loulou

    La différence entre un blogueur qui réussit et celui qui ne réussit pas réside dans sa capacité d’entreprendre.

    Innover, se démarquer et surtout faire preuve de créativité en utilisant une stratégie cohérente.

    La stratégie, c’est la base. Ce qui fait la différence entre un winner et un looser, ce n’est pas la temps passé sur son blog, c’est la stratégie.

Leave a Comment

52-nous-sommes-tous-des-soleils5000-abonnes-avant