Tire-toi une bûche 01 : Paris, livres, voyages, etc.

par Olivier Roland

Je profite de mon séjour à Paris pour rencontrer de nombreux blogueurs, entrepreneurs, clients et partenaires.

Parmi ceux-ci,  Michael Ferrari du blog Esprit Riche avec qui j’ai décidé de faire une expérience : faire une émission sympa, décontractée dans laquelle nous discutons à bâtons rompus de sujets divers liés à l’entreprenariat, le blogging, notre actu… et de hors-sujets !

Donc tirez-vous une bûche, mettez-vous à l’aise, c’est parti :

Ressources dont nous parlons dans la vidéo :

Qu’avez-vous pensé de cette émission ? Est-ce que vous aimez ? Est-ce que vous détestez ? Y a t-il des choses que nous pourrions améliorer ou changer ? Dites-le nous dans les commentaires ! 😉

Transcription texte de l’émission :

Michael Ferrari : Bonjour Olivier.

Olivier Roland : Bonjour à tous.

Michael Ferrari : L’idée c’est de vous proposer une vidéo dans laquelle on aborde des sujets que l’on n’aborde pas forcément dans les vidéos que l’on fait par ailleurs ou dans les articles que l’on peut écrire.

Olivier Roland : Ce sera une discussion décontractée entre nous deux sur des sujets qui nous intéressent et qui on l’espère vont vous intéresser aussi. C’est une expérience que l’on fait, donc n’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez grâce au lien sous la vidéo.

Michael Ferrari : Exactement. C’est un test et si vous appréciez, si vous nous encouragez, nous en ferons d’autres.

Olivier Roland : Alors par quoi on commence?

Michael Ferrari : Peut-être Paris, ta venue, ta présence à Paris.

Olivier Roland : Oui.

Michael Ferrari : C’est intéressant de partager ce que tu as fait ici, appris, découvert…

Olivier Roland : Par exemple je suis dans mon appartement parisien que j’ai loué sur Airbnb pour une période de trois mois. C’est ce qui est bien lorsque l’on est blogueur professionnel et que l’on a son entreprise sur internet, on peut se déplacer et travailler partout dans le monde. Je suis allé l’année passée en Californie et suis resté là-bas trois mois. Quand on me demandait où j’habitais, je disais à Lille près de Paris. Les américains s’exclamaient toujours en disant  » I love Paris, it is wonderful! ». Alors je me suis dit que je suis à Lille pas très loin de Paris, pourquoi ne pas aller vivre trois mois à Paris l’année prochaine? C’est ce que j’ai décidé de faire.

J’apprécie beaucoup les richesses de Paris, les restaurants, ma copine et moi avons le guide du routard qui donne d’excellents conseils pour trouver de bonnes adresses, sympathiques, bonnes et pas très chères. Nous sommes allés à l’opéra et au théâtre, c’était la première fois de ma vie que j’allais à l’opéra. Nous avons fait les touristes et sommes montés en haut de la tour Eiffel pour la première fois.

Michael Ferrari : C’est bien, car quand tu vis ici, tu finis par ne plus te rendre compte de la beauté des choses.

Olivier Roland : Le fait de voyager permet de faire des choses que l’on ne fait pas régulièrement dans sa vie. On bouge plus.

Michael Ferrari : Ce qui est bien avec Paris, c’est qu’il y a toutes ces ressources-là accessibles. Ce qui va peut-être encourager certains à venir voir, notamment ceux qui ne sont jamais venus et qui ont des aprioris par rapport à Paris et des clichés sur les parisiens. Il ne faut pas que cela empêche de venir visiter tout ce qu’il y a ici, les centaines de restaurants exceptionnels, pas forcément chers d’ailleurs.

Il faut juste faire attention à certaines choses, par exemple en arrivant, ma copine s’est foulé le petit doigt et s’est rendue chez un médecin qui à la fin de la consultation lui a demandé 60 € car il n’était pas conventionné (soit presque 3 fois le tarif conventionné). Pourtant, cela n’a été précisé à aucun moment par son assistante, ni écrit nulle part.

Il faut donc faire très attention, car il y a des services qui sont plus chers qu’ailleurs. De même pour sa radio, elle a appelé deux centres, l’un demandait 30€, l’autre 130€. Faites donc attention car le surplus n’est pas remboursé.

Sinon, ce qui est génial à Paris c’est que l’on peut rencontrer des tas de partenaires. Michael et moi, nous nous étions rencontrés l’année dernière au Web2Connect. Cela faisait des années que l’on correspondait par email. Dans l’esprit des parisiens, Lille semble être loin, comme le pôle nord! Le fait de me rendre à Paris me permet de rencontrer les blogueurs avec lesquels je corresponds depuis des années, des partenaires, des clients. Paris est un hub où il est facile de rencontrer tout le monde.

Michael Ferrari : C’est l’avantage de la centralisation même s’il y a quelques inconvénients.

Olivier Roland : Exactement! On peut parler de ce qu’on lit en ce moment. Alors quels sont les livres que tu as lus récemment et qui t’ont interpelé?

Michael Ferrari : J’ai lu récemment un livre qui s’intitule  » The goal » (le but). C’est un livre très intéressant, écrit il y a plus de 20 ans, qui explique le but d’une organisation, et qui est écrit comme un roman. Ce livre rappelle à travers une histoire, comment on organise les différents systèmes d’une entreprise pour atteindre ce but…et quel est vraiment ce but. Le personnage se rend compte en étudiant et en posant des questions, que dans l’entreprise il y a un certain nombre de services qui ont un but qui n’est pas le but véritable de l’entreprise. Ce qui fait que l’on met en place une manière de fonctionner qui ne correspond pas au véritable but de l’entreprise.

En réfléchissant au système dans son ensemble, on arrive à mettre en place une approche linéaire où tout s’écoule sans heurts, de manière fluide.

Olivier Roland : Quand vous aurez lu ce livre, vous allez voir débouler des goulets d’étranglement de partout…

Michael Ferrari : Partout…

Olivier Roland : Même si vous êtes un blogueur solitaire, vous allez vous rendre compte que le plus gros des goulets c’est vous et que si vous pouviez faire passer des choses par d’autres chaines que par vous, tout s’écoulerait de manière plus fluide.

Michael Ferrari : En fait c’est quand tu lis les découvertes que fait ce directeur d’usine que tu te dis « mais oui c’est ça »…On comprend ce qui est efficace, quel est le véritable but, et cela donne des idées de délégation. Il faut alors se demander si on est capable de déléguer…

Olivier Roland :…d’automatiser et de pouvoir se lever de la chaise…D’ailleurs c’est très complémentaire du livre « The e-myth » de Michael Gerber. Ils ouvrent un univers sur la systématisation des systèmes que l’on peut mettre en place dans une entreprise aujourd’hui pour être plus efficace.

Michael Ferrari : Voilà, c’est un livre que je termine de lire. J’ai aussi commencé à lire « The lean startup », livre très intéressant également. Je trouve extraordinaire la manière dont l’auteur a mis au point une méthode pour lancer une startup de manière fluide et tester à chaque étape de manière un peu scientifique les différents composants de la startup pour savoir où il va. En effet, l’inconvénient d’une startup c’est l’incertitude.

Olivier Roland : Le but c’est de tester les idées sans y perdre trop de plumes si jamais l’idée se révèle ne pas être bonne. Il prend comme exemple un plugin qu’il a créé pour Skype. Ils avaient mis énormément de ressources et ils se sont finalement rendu compte que ce n’était pas ce que les clients attendaient et il n’a pas eu de succès. Il aurait mieux valu sortir une version moins élaborée et développer ce que veulent les gens. Il y en a même qui vont jusqu’à dire que depuis « The lean startup » on n’a plus besoin d’étude de marché. Je trouve que c’est un peu exagéré, mais c’est l’idée que l’on peut avoir une espèce de laboratoire dans la vie et l’expérimenter concrètement sur le terrain à moindre coût.

Michael Ferrari : Il donne un exemple à un moment donné lorsqu’il parle du monde en 3D du plugin, cela permettait de se déplacer en 3D avec des avatars. Ils voulaient développer le fait que l’on puisse déplacer son personnage dans le monde. Pour eux c’était une fonctionnalité de base. Ils se sont dit qu’ils ne pouvaient pas publier le plugin si la fonctionnalité ne fonctionne pas. Finalement ils ont publié un logiciel qui n’était pas terminé, et pour permettre aux gens de se déplacer, ils ont mis un raccourci pour que les gens puissent se téléporter. Il suffisait de cliquer quelque part pour que ton personnage se téléporte là-bas. Les gens trouvaient ça génial. De leur point de vue ce n’était pas fini, même ils se sont dit qu’ils allaient quand même sortir un truc. Les gens trouvaient ça assez extraordinaire, car c’est quelque chose que l’on ne peut pas faire dans la vraie vie, mais que l’on peut faire en 3D.

Olivier Roland : Cette idée que lorsque l’on est dans un projet, il y a des tas de choses que l’on ne voit pas, qui nous semblent évidentes, qui ne le sont pas pour le public…parfois on développe des choses qui embêtent les gens et c’est une perte en argent, en ressources pour des fonctions qui ne servent à rien, les gens seraient beaucoup plus contents sans.

Michael Ferrari : Donc testez vos suppositions…

Olivier Roland : Il faut les tester et avoir du feedback de la part des utilisateurs, c’est le concept. Voilà donc deux livres intéressants. Moi j’ai commencé un livre. Je parlais de « The e-myth » tout à l’heure, malheureusement très peu lu en France car il n’a pas été traduit en français. Il faut savoir que Tim Ferris le recommande dans  »La semaine de 4 heures ». C’est le premier livre que j’ai acheté juste après  »La semaine de 4 heures », parce qu’il était en top position des livres recommandés par Tim Ferris.

A l’époque je travaillais 60-70 heures par semaine, j’étais surmené et j’en avais marre. En le lisant je me suis pris la seconde plus grosse claque de ma vie. Je me suis dit qu’il décrivait exactement mon problème.

Sébastien le marketeur français, qui était aussi un grand fan de « The e-myth » m’a dit : « Je suis tombé sur un livre énorme. Tu sais, « The e-myth » te dit ce qui ne va pas dans les entreprises et pourquoi il faut changer. Il ne te dit pas vraiment comment faire. J’ai trouvé le livre qui te dit comment faire, « The e-myth mastery » du même auteur Michael Gerber. »

J’ai tout juste commencé à le lire, donc pour l’instant je ne peux pas en dire plus que cela. Je pense que ça va être très intéressant, si c’est comme le dit Sébastien.

Ensuite je suis tout simplement en train de réviser les classiques. Je relis pour la quatrième fois « La semaine de 4 heures » qui est un livre controversé, mais moi c’est un livre qui a changé ma vie.

A chaque fois que je le relis je trouve des choses nouvelles, j’ai appliqué pas mal de choses que recommande Tim Ferris. En tout cas, Tim Ferris, même s’il exagère un peu au niveau marketing, est passé par là avant. On voit très bien qu’il est passé par chaque étape, et qu’il décrit les problèmes rencontrés à chacune de ces étapes avec les solutions pour les résoudre.

A chaque fois que je l’ai relu, j’ai avancé un peu plus dans mon objectif d’être  »un nouveau bien heureux ». En tout cas Tim Ferris est très honnête dans son récit, on voit que c’est du vécu et qu’il a été affecté par les problèmes dont il parle.

Par exemple quand on a son entreprise automatisée et que l’on peut se permettre de ne plus travailler autant qu’avant, le problème c’est de combler le vide.

Quand on n’est plus obligé d’être devant son ordinateur toute la journée pour faire rentrer de l’argent, si derrière vous ne vous donnez pas des activités à faire, vous allez faire du travail pour faire du travail car c’est comme ça que vous vous êtes habitués à remplir vos journées.

Michael Ferrari : C’est un mode de fonctionnement par défaut.

Olivier Roland : C’est vraiment une habitude de rester devant son écran pendant des heures, alors que les résultats sont minimes. A la fin de la journée on se demande si on n’aurait pas mieux fait de faire autre chose, car le peu de choses accomplies en plus ne fera pas la différence dans notre business. Donc voilà, moi j’en suis à ce niveau-là, je relis « La semaine de 4 heures », c’est excellent.

Michael Ferrari : Moi je pense que ces livres comme les livres de Tony Robbins sont des livres qu’il faut relire régulièrement de temps à autre.

Moi je n’ai pas encore lu les livres de Tony Robbins, je suis allé à sa formation pédagogique à Londres cette année.

Quel livre de Tony Robbins recommandes-tu pour débuter?

Michael Ferrari : « Pouvoir illimité ». J’ai commencé à le relire et je me suis reconnu dans ce que tu dis, à chaque fois on trouve de nouvelles informations. C’est plusieurs niveaux de lecture. On se dit : « tiens, ça c’est évident, mais pourquoi je ne l’ai pas vu la première fois quand je l’ai lu ».

Olivier Roland : …Parce que l’on n’était pas à ce niveau-là.

Michael Ferrari : C’est un grand classique à lire. Il aborde un peu des sujets de développement personnel mais cela sert à toute personne qui veut prendre le contrôle de sa vie, et même à tout entrepreneur pour gérer le développement de son entreprise. C’est une des composantes qui aide à avancer dans la bonne direction et à faire parfois des bonds en avant. C’est le genre de livre qui t’aide à faire des bonds phénoménaux en avant et lorsque tu regardes en arrière tu te rends compte du chemin parcouru.

Olivier Roland : C’est ce qui est bien quand tu relis ces livres-là, c’est de se rendre compte du chemin parcouru comme tu le dis.

Je suppose que vous avez peut-être un livre de chevet que vous relisez régulièrement. Parlez-en dans les commentaires! C’est vrai que ces livres-là de chevet sont ceux qui ont le plus d’impact sur la vie des personnes. On verra peut-être qu’il y a des livres qui apparaitront plusieurs fois, et il serait intéressant de voir ça.

Il y a les voyages aussi dans les sujets dont on peut parler.

Michael Ferrari : Oui, je voulais parler de mes voyages récents car c’est intéressant de voir comment cela se passe dans les autres pays. Je suis allé récemment en Italie. Moi je pratique beaucoup l’échange de maison. C’est une chose que je vous encourage à faire. Bien sûr certaines personnes sont réticentes car elles ont peur pour leurs meubles, mais si vous passez outre cela, ça vous permet de vraiment rencontrer les gens de la ville que vous visitez en plus du gain financier.

Par exemple je suis allé à Bologne, et cela m’a permis de rencontrer quelqu’un qui vit là depuis très longtemps et d’obtenir des conseils que l’on ne trouverait pas dans le guide.

Olivier Roland : Quel site tu utilises pour ça?

Michael Ferrari : J’utilise « Homeexchange.com » qui existe dans plusieurs langues. Le principe est de prêter son appartement à une personne contre son appartement.

Olivier Roland : C’est vraiment un échange.

Michael Ferrari : L’échange d’appartement ne se fait pas forcément au même moment ni sur la même durée. Par exemple en Italie, la personne était là lorsque l’on est arrivé, cela nous a permis de la voir. Elle est venue nous chercher à l’aéroport, ce qui est sympa. Cela a permis de nous remettre les clés et d’échanger des conseils. Elle est ensuite allée chez ses parents.

Olivier Roland : Pour l’instant, j’imagine qu’on peut juste échanger d’appartement contre un autre appartement. Mais est-ce qu’au final, on ne pourrait pas passer à l’étape supérieure, qui permettrait d’avoir un énorme réservoir d’appartements. A chaque fois que tu prêtes ton appartement à quelqu’un, tu as des points par exemple que tu pourrais dépenser pour emprunter un autre appartement.

Michael Ferrari : Cela pourrait être une idée.

Je ne sais pas…peut être que l’on ne pourrait pas le faire parce que cela serait considéré comme un marché gris où on remplacerait l’argent par…

Michael Ferrari :…Je pense qu’il y aurait un frein dû au fait de ne pas savoir qui va venir chez toi. Quand tu fais l’échange avec quelqu’un, tu fais un peu connaissance.

Olivier Roland : Tu peux envisager d’avoir un système comme sur Ebay ou Airbnb où tu vois les notes des personnes précédentes, ou comme sur « Couch surfing » où tu héberges des gens, tu sais en regardant les commentaires si la personne est de confiance ou pas.

Comment il en vit ce site-là? Comment cela se passe?

Michael Ferrari : Il y a un abonnement annuel qui permet d’accéder à toutes les fonctionnalités pour moins de 100€, ce qui est dérisoire en comparaison à une nuit d’hôtel n’importe où en Europe.

Olivier Roland : Donc c’est « Homeexchange.com ». Cela marche bien quand tu vis à Paris. Moi qui habite à Lille, je ne sais pas si je pourrais le faire.

Michael Ferrari : Il faut tester. Moi je reçois des propositions d’échange de gens qui ont des maisons dans les pays nordiques. J’ai aussi reçu une proposition d’une maison isolée en Toscane. Parfois les gens ont besoin d’aller à la campagne. Si à Lille il y a un événement professionnel, les gens pourraient être intéressés par l’échange. Bien sûr que c’est plus facile à Paris, mais il peut y avoir beaucoup de situations où les gens seraient intéressés par un appartement ailleurs.

Olivier Roland : Tu mets ton appartement en ligne, des personnes de partout dans le monde peuvent être intéressées, et du coup cela peut te donner des idées de voyages, à condition d’avoir le temps d’y aller bien sûr…

Michael Ferrari : Exactement, il faut avoir de la souplesse, et du temps. Par exemple, cette année je voulais aller à Bologne ou Laurence. Il se trouve qu’une personne avait un séminaire professionnel de 3 jours à Paris, et cela s’est fait très rapidement.

Sinon, le complément bien sûr c’est Airbnb. C’est très pratique, et moins cher que l’hôtel.

Olivier Roland : Par exemple, moi à Athènes, la personne vivait juste à côté de la Coupole. C’était une artiste photographe, elle était tout le temps à la maison, elle nous a fait des gâteaux et nous a accueillis royalement. En plus elle avait un chien adorable, et cela n’avait rien à voir avec l’hôtel.

Par contre à Santorin, la propriétaire travaillait, nous ne l’avions quasiment pas vue.

Michael Ferrari : Je vais tester Airbnb, puisque le mois prochain je vais passer une semaine à Berlin, donc nous allons voir. J’ai payé 200€ pour une semaine de logement, ce qui n’est pas cher et c’est dans le centre de la ville.

Olivier Roland : En plus dans les grandes villes comme Paris le plus difficile c’est de faire un choix car il y a des milliers d’appartements. Il faut envoyer plein d’emails et voir qui répond le plus rapidement.

D’ailleurs dans un article sur le blog d’Airbnb, il était dit que Paris était la deuxième ville avec le plus d’appartements après NYC, alors que cela ne fait pas très longtemps qu’ils sont implantés en France. Comme Paris est la première destination du monde, il y a plein de touristes qui aiment louer des appartements.

Michael Ferrari : Voilà, ce sont des sites qui permettent de voyager un peu autrement.

Olivier Roland : Le « couch surfing » est un autre moyen de se faire héberger par quelqu’un. On peut avoir une chambre ou juste un canapé et les rencontres sont garanties. La personne peut nous faire visiter la ville. Il y a aussi les rencontres « Couch surfing » où l’on peut rencontrer plein de gens. J’en ai fait beaucoup aux Etats-Unis pas pour être hébergé mais pour rencontrer des personnes. C’est une excellente manière de s’intégrer directement à la vie locale.

Michael Ferrari : Oui parce que ce sont des gens qui recherchent cela et qui sont très ouverts.

Olivier Roland : D’ailleurs le « Couch surfing » est connu pour faciliter les communications entre les gens qui ont une langue commune puisque au moment des recherches il vous met en priorité des gens qui parlent les langues que vous maitrisez.

Si par exemple vous allez à Tokyo, il y a des milliers de gens qui parlent anglais qui peuvent vous héberger gratuitement dans une des villes les plus chères du monde.

On voulait aussi parler brièvement même si ce n’est pas le but, d’économie politique. Je ne peux pas m’empêcher d’être au courant de ce projet de loi des finances 2013. J’ai suivi plus au moins le mouvement des pigeons qui a gagné des milliers de suiveurs en quelques jours. Tout le monde s’enflamme par rapport à ça. J’ai lu des articles qui disent tout et son contraire. Il est difficile de séparer le vrai du faux. Tu t’y retrouves toi?

Michael Ferrari : Moi ce que je sais c’est que l’imposition augmente. Evidemment ce qui est difficile à comprendre c’est dans quelles proportions, dans quelles conditions, sur qui…etc. Je pense que c’est ce qui est à l’origine de ce mouvement. Maintenant au niveau de la loi, c’est tout ce qui est accumulé autour de l’entreprenariat et de l’entreprise. Je pense que ce mouvement est une bonne chose. C’est aussi cela une démocratie où l’on peut faire entendre sa voix. Et étonnamment cela a pris assez vite.

Olivier Roland : J’ai vu le mouvement des pigeons, le premier jour ils avaient 3 000 fans, le second jour ils en avaient plus de 10 000.

Michael Ferrari : Ils sont maintenant à plus de 50 000.

Olivier Roland : Quand j’ai lu les articles, certains disaient que les pigeons étaient un peu fous par rapport à leurs revendications de base, ils n’avaient pas très bien compris la loi. En tout cas cela fait plaisir de voir autant d’entrepreneurs se réunir dans une même contestation. Pour moi ceux qui font des mouvements de contestations sont plutôt des salariés, et là on a des entrepreneurs. Il y a un sentiment de malaise des entrepreneurs en France vis à vis de la manière dont ils sont perçus. Effectivement, il peut y avoir des imprécisions, beaucoup de personnes n’ont pas pris le temps d’analyser cela de manière froide, mais cela est emblématique d’un malaise. Les entrepreneurs se sentent mal aimés et je peux comprendre cela.

Moi j’ai été ébahi en Californie de voir à quel point les entrepreneurs sont mis sur un piédestal. Ce sont vraiment des héros aux yeux de beaucoup d’américains. Ce qui n’est pas le cas du tout en France.

C’est quand même vrai que les entrepreneurs apportent énormément de valeurs, il y en beaucoup qui bossent comme des fous et qui prennent des risques, qui ne sont pas forcément rétribués à la hauteur de ces risques et de ces efforts. Ceux qui y arrivent créent beaucoup de richesses pour leur pays. Ils mériteraient un peu plus de considération et de respect dans l’état d’esprit collectif.

Voilà ce sont des sujets complexes…

Michael Ferrari : Ce sont des sujets complexes qui rentrent aussi dans la politique. Je lisais des articles dans le mouvement des contestataires, et on se rend compte que beaucoup se plaignent des cotisations.

Olivier Roland : J’ai pris la peine d’aller vérifier le taux d’imposition en France par rapport à d’autres pays, et au niveau de l’impôt sur les sociétés, nous sommes deuxième juste après Malte en termes de pourcentage. On est à 34%. Dans l’impôt sur le revenu, on n’est pas loin des premiers non plus. Au niveau de la sécurité sociale, on est premier avec la République tchèque. Il est clair qu’en France, les impôts et les cotisations sont très élevés et on se demande si cela encourage les entrepreneurs à créer leur entreprise ici et les investisseurs à investir ici.

Michael Ferrari : Sans doute pas.

Olivier Roland : Surtout que nous n’avons plus de frontières en Europe.

Michael Ferrari : Moi j’ai regardé les cabinets qui sont chargés de déplacer les patrimoines des gens fortunés ou des entrepreneurs, et j’ai vu qu’ils avaient beaucoup de travail depuis un an.

Olivier Roland : Moi j’ai des collègues en Suisse, qui me demandent pourquoi je ne vais pas en Suisse.

Michael Ferrari : J’ai vu aussi une réaction d’un professeur qui traitait le sujet des impôts au collègee, et les enfants disaient tous que si on augmentait leurs impôts ils partiraient. Cette réaction enfantine montre que tout le monde pense quand même avant tout à sa propre situation.

Olivier Roland : On ne va pas aller plus loin dans ce sujet très politique, mais c’est bien d’en discuter un peu. On va un peu parler de ton actualité, de tes projets…

Michael Ferrari : Mon actualité c’est « L’efficacité Zen » qui va sortir bientôt. Il y a eu un premier groupe d’élèves issus de la formation. « L’efficacité Zen », c’est une formation liée à l’efficacité personnelle. C’est un programme de 7 semaines que j’ai élaboré et où j’explique comment devenir plus efficace dans sa journée, pour concentrer son temps de travail sur une période de temps courte et efficace et vivre à côté et faire autre chose.

Olivier Roland : Tu parles de ce travail pour le travail dans lequel on peut se lancer parfois.

Michael Ferrari : La question du pourquoi est une question qui revient tout le temps. Pourquoi est-ce qu’on fait ça, pourquoi est-ce qu’on fait ce projet, comment peut-on le faire rapidement. D’ailleurs un des principes d’efficacité de Parkinson dit « plus tu as de temps, et plus tu vas prendre de temps ».

Olivier Roland : L’idée est que si vous vous donnez un temps de 2 heures pour finir un projet qui peut se finir en une demi-heure vous allez le terminez en 2 heures. Si vous vous donnez 3 semaines, vous le ferez au dernier moment. En fait il faut se rendre compte qu’être occupé ce n’est la même chose qu’être efficace. J’aime donner cette analogie : « si vous poussez la tour Eiffel toute la journée, à la fin vous serez épuisé mais ce n’est pas pour autant que vous serez efficace » pour faire bouger la tour Eiffel. Il faudrait sans doute s’y prendre d’une autre manière ».

Michael Ferrari : Et toi alors, quelle est ton actualité?

Olivier Roland : Moi je profite de mon séjour à Paris. Je vais aller aux Etats-Unis pendant 15 jours de mi-octobre à fin octobre. Je vais au séminaire de la « Product launch formula », cela fera la troisième fois que j’y vais. D’ailleurs il y a de plus en plus de français qui y vont.

En tout cas, c’est une façon de lancement de produit connue sous le nom de « Lancement orchestré » en France, inventé par Jeff Walker. Deux jours avant, on se retrouve pour le groupe « Master mind » dont je fais partie. Cela se passe à Scottsdale en Arizona, et ce sera l’occasion de prendre un peu de soleil.

Sinon, je vais sans doute bientôt signer le contrat pour éditer mon premier livre. Nous sommes en discussions finales pour le plan du livre, nous allons sans doute signer le contrat d’ici novembre. Cela va être mon objectif 2013 de terminer ce livre et d’en faire un bestseller. J’ai beaucoup d’ambitions pour ce livre, on verra ce que cela donnera.

Michael Ferrari : Parfait.

Olivier Roland : Voilà, on espère que cela vous a plu. Dites-nous dans les commentaires ce que vous en pensez. Si cela vous a plu, peut-être qu’on en fera d’autres. De même si vous avez des idées d’améliorations, si vous trouvez cela trop long, trop court, si vous aimeriez que l’on parle d’autres sujets, n’hésitez pas à nous le faire savoir.

Michael Ferrari : Merci beaucoup à tous.

Olivier Roland : Merci.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Related Posts
Showing 59 comments
  • Maxence

    Bonjour à tous,

    Il y a Malte en tarif attractif comme destination. Vous pouvez vous louer une Villa incroyable avec piscine…pour 1500 euros par mois.

    Pour ma part, 570 euros les 110m² (appartement meublé, juste à déposer votre valise + internet + électricité + eau…).

    Je suis en collocation avec 2 personnes donc 190 euros par mois et par personne. 😉

    Tout simplement très sympathique par rapport à la France.
    Bon voyage à vous 2.

  • Thierry

    Salut Olivier

    Intéressant cette façon originale d’aborder des sujets différents.

    Cela permet quelques découvertes.

    +1 pour le passage sur les entrepreneurs. Plus on est taxés, et plus ils en veulent. Cela n’est pas prêt d’encourager les entrepreneurs. C’est bien dommage.

    PS: il y a un petit écho qui viens vers la fin.

    Thierry

    • Olivier Roland

      Hello Thierry,

      Merci pour ton message, effectivement il y a un petit écho à la fin car le microphone n’enregistre pas avec exactement le même échantillonnage que la caméra donc il apparaît un léger décalage avec le temps difficile à corriger…

    • Le Marketeur Francais

      Bonjour Olivier,
      pour les dictaphones numériques qui n’enregistrent pas avec le même « tempo » que les caméras, notamment les Philips, mes tests donnent des résultats excellents avec la manip suivante :
      Accélerer le tempo de la piste audio du dictaphone (dans Audacity) de +0,20574%

      Même sur une video de 2 ou 3 heures cela permet d’avoir une synchro impeccable.

      Sébastien

  • Maxence

    Je voulais revenir sur Malte. Je vais me renseigner de manière très précise mais de ce que l’on m’a dit pour Malte, c’est la chose suivante :

    35% d’impôts à Malte si tu vends des produits à des Maltais…
    5% d’impôts à Malte si tu vends des produits à des NON-Maltais.

    Dans le cas du blogging, tu serais taxé à 5% car tu vends à des Francophones ou non à des résidents Malatis.

    Je ne peux pas confirmer à 100% les propos que je viens de dire mais quand j’aurai une réponse définitive, je la donnerai. 😉

    A très vite.

    • Olivier Roland

      Merci Maxence, d’un point de vue fiscal ça a l’air très intéressant, encore faut-il aimer l’idée de vivre à Malte la majeure partie de l’année.

      Qu’en est-il pour l’impôt sur le revenu par contre ?

  • Paul

    Sympa la vidéo ! J’aime bien le style.

    Pour le livre je conseil « The Next Millionaires » de Paul Zane Pilzer.

    @bientôt

    • Maxime

      Merci, Paul!
      Je vois que là encore, nous nous rejoignons!
      (Voir mon 1er commentaire).

  • Angélique

    Bonjour à tous,

    J’ai passé un bon moment à vous écouter. Bon rythme. Sujets intéressants. Contente de voir aussi que la politique prend sa place dans votre discussion. La politique n’est pas ce que l’on entend de façon stéréotypée comme appartenant aux politiciens. C’est la vie de la société avant tout…

    La France n’aime pas encore ses entrepreneurs. Mais ça vient. C’est un pays historiquement salarié. Ce qui a permis de sécuriser des millions de personnes et construire un pays économiquement fort. Et c’est très bien.

    Vous sentez bien vous-même que entrepreneuriat prend sa place et notre pays doit faire face à cette nouvelle façon de faire.

    Comme tout changement, ça créé des tensions et des ajustements.

    Mais on y vient.

    Bravo pour cette expérience. Et de m’avoir fait passer un bon moment 🙂

    Angélique

  • elodie

    Bonjour !

    Bonne idée, juste quelques remarques : le son au début de la vidéo n’est pas terrible, votre position également (due au canapé, vos genoux sont trop hauts et esthétiquement ce n’est pas terrible), cadrage trop loin. Les sujets sont sympas !
    Et je suis tout à fait d’accord avec les relectures de livres : on y trouve toujours quelque chose de nouveau suivant l’angle de lecture ! MON best c’est l’art de l’essentiel de d loreau (avec pas loin derrière l’art d’aller à l’essentiel de leo )

    Bonne journée à vous !

    • Olivier Roland

      Hello Elodie,

      Merci pour ton retour constructif, on va essayer de travailler cela pour la prochaine vidéo 😉

  • Cyrille

    J’ai été contacté récemment par une suisse qui travaillait en Espagne pour faire la promotion de l’apprentissage de l’anglais à Malte.

    Il est clair qu’ils se bougent pour leur île.

  • Angélique

    J’avais oublié mes remarques sur la forme 🙂

    Le format et la durée sont bonnes. Le rythme des échanges aussi. Peut-être un plan plus serré sur vous deux pour donner l’impression « d’être avec vous ».

    Merci encore.

    Angélique

  • Guillaume

    Hello les gars,

    Top, on a toujours a apprendre de discussions comme celle-ci.
    Perso j’ai découvert l’idée d’échange d’appartement pour le voyage que je connaissais peu donc merci 🙂

    Pour les livres en plus de ceux dont vous parlez un que je suis en train de relire qui est top est : le succès selon Jack de Jack Canfield.

    @bientôt

  • Loïc Tortelier

    Clairement après avoir lu le livre de la semaine de 4 heures et suivant se dont vous parlez sur la productivité vers la fin de la vidéo, j’ai apprécié de retrouver la même vision que j’ai eu.
    Aussi j’ai aimé l’exemple de temps que l’on se donne pour réaliser une tâche ou un projet. Car je vie cela au quotidien et j’adore me dire que je réalise des tâches ou des projets avec un temps très court et une satisfaction du client. Je prévois toujours le temps « normal » nécessaire et au final je me retrouve très souvent à avoir fini bien avant en me mettant un temps virtuel bien plus court. Cela me permet pouvoir profiter du temps qu’il me reste pour faire d’autres activités comme gérer mon 2eme blog par exemple ;).
    Bref, c’est certains que l’on à tendance a mal utiliser notre temps ! Notamment dans notre travaille mais aussi dans la vie de tous les jours.

    Merci pour cette interview que j’ai trouvé intéressante.

  • Laurent Durieux

    cette vidéo est très intéressante . juste une question au sujet de l'optimisation du temps que l'on passe au travail .que penses-tu olivier de la comparaison en terme d'optimisation du temps entre le MLM et le business internet .

    selon toi , est-il plus efficace de faire du MlM et de dupliquer son activité ou au fond automatiser son business grâce à l'internet . je te pose cette question car souvent les " MLMeurs " ont une vision très négative du" web entrepreneur " et très peu de réseauteur en fait proposent à leurs distributeurs de faire un "mix des 2.
    juste une remarque au sujet du temps aussi , robbins le considère comme émotion et il ajoute la "qualité de ta vie est fonction des émotions que tu ressens chaque seconde chaque minute , chaque jour etc .. en gros : EMOTION IS CREATE BY motion et inversement . en ce qui concerne aussi ls rencontres business, j'aime bien le travail de biba pedron , qui est aussi un peu dans ta philosophie de bloggeur ..

    en tout merci pour cette vidéo . le format est parfait pas trop long, pas trop court , les livres proposés présentent un réel intérêt spécialement la semaine de4 heures de tim ferris qui est hélas encore une grand utopie pour moi .

    merci pour cette vidéo .

    chaleureusement .

    LAURENT DURIEUX

  • Christine

    Bonjour à vous 2,

    Bonne idée, un échange sympathique que vous nous faites partager.
    Il va falloir que je lise le livre de Tony Robbins « Pouvoir Illimité » !

    C’est vrai qu’en ce moment je suis plus dans le développement personnel vers l’éveil et la spiritualité. Les livres d’Eckhart Tolle « Le pouvoir du moment présent » et les livres d’Abraham Hicks : « La loi de l’attraction » de Esther & Jerry Hicks.

    Avec ces lectures et en appliquant les conseils et préceptes, on gagne aussi en efficacité dans toutes ses activités.

    Bien amicalement,
    Christine

  • Freddy

    Bonjour Olivier,

    J’ai bien aimé cette vidéo, le contenu est intéressant, mais juste une petite chose, si je puis me permettre.
    J’aurais aimé qu’il y est une limite un peu plus tranchée entre chaque sujet, par des jingles ou autre chose. Sans forcement en faire 3 Tonnes (ce n’est pas la Star’ac, hein ! 😉
    pour que cela fasse un peu moins discussion de salon, sauf si c’était l’effet recherché.
    En passant, le titre me fait penser au groupe folklorique contemporain québécois, Mes Aïeux ! qui ont un album du même nom 😉

    Au plaisir

    Freddy

    • Olivier Roland

      Hello Freddy,

      Le titre a une signification particulière que les Québécois connaissent bien, on en parlera lors de la prochaine vidéo 😉

  • Marie-Yolande Kemenàr

    Génial!!! c'est vivant, plein d 'infos intéressante. Ça donne des idées, ouvre des portes. N'hésitez pas à en refaire je suis fan!

  • Bettina Banwarth

    Bravo pour cette vidéo très conviviale.
    Ma lecture actuelle : Vivez la vie de vos rêves grâce à votre blog.
    Je suis au tout début du chemin…

  • Marie-Yolande Kemenàr

    coach surfing: c'est ça? je n'ai pas trouver ?

    • Olivier Roland

      Hello Marie-Yolande. C’est « Couchsurfing ». J’ai ajouté le lien en-dessous de la vidéo, c’est vrai que je l’ai oublié.

      Le voici également : http://www.couchsurfing.org/

  • Didier

    Bonjour à tous les deux,

    Cette vidéo est très sympa, spontanée, naturelle… On a l’impression d’assister à la discussion dans le même salon 😉

    A mon avis, la durée est bonne parce qu’elle permet d’aborder justement différents thèmes, de parler à bâton rompu, … tout en suivant le rythme normal de la pensée. Je pense que c’est ça qui permet de rester scotché jusqu’au bout.

    En tous cas, Olivier, je te souhaite beaucoup de succès avec ton livre. Cela fait un certain temps que tu en parles et je suis impatient de voir ce que tu vas nous sortir ! 😉

    Merci à vous 2,

    Didier

  • Brice

    Bonjour à tous les 2,

    Il manque plus que le feu de bois qui crépite dans la vidéo 😉

    Je prend note de AirBnB. Cela a l’air génial.

    Olivier, vous qui avez voyagé en Inde, je vous recommande le quartier indien de Paris, proche de Gare du Nord et du métro la Chapelle.
    Moi qui ai vécu dans le Tamil Nadu, ce lieu me permet de voyager en utilisant mes sensn régulièrement. Un bon moment de ressourcement.

    Je suis d’accord avec Thierry sur l’écho du micro de Mickaël à partir de la parti sur les entrepreneurs.

    Bonne route à tout les 2.

    • Olivier Roland

      Merci pour le conseil Brice, j’irai y faire un tour 😉

  • kamel

    vidéo très intéressantes et qui m’a apportée beaucoup.
    Moi même intéressé par la création de mon entreprise après 30 ans dans l’enseignement et la formation continue à distance( publique ).
    Je suis maintenant en chantier pour lancer un projet ici en Tunisie où ces jours-ci le climat de l’entreprise n’est pas au top avec l’arrivée des islamistes au pouvoir.

  • Philippe

    Bonjour Olivier, Michael.

    Videos toujours très interessanteset enthousiaste,bravo,un « special thank » à mickael aussi ,très sympa.

    Le ton est super,les 2 angles de caméra différents,donnent un du mouvement.

    Dommage que l’on ne puisse pas mettre la video en pause histoire de réecouter/revenir en arrière ou pour répondre à un appel téléphonique.

    Le contenu divers, permet l’attention et comme on apprend des choses, c’est à renouveler bien sûr.

    A bientot
    continuez,grace à vous on va peut etre réaliser nos rêves!

    Philippe

    • Olivier Roland

      Hello Philippe,

      Ma transcriptrice est en train de bosser dessus, ça va venir 😉

  • jacky

    Je crains que cet étalage permanent de ta (bonne) fortune dans un monde où les gens ont de plus en plus de mal à joindre les deux bouts ne soit pas de très bon aloi à l’heure actuelle.

    @micalement
    Jacky

    • Olivier Roland

      Hello Jacky,

      Ce n’est pas parce que je me suis construit une belle vie épanouissante et intéressante que les gens ont du mal à joindre les 2 bouts. Il n’y a pas de relation entre les deux.

      Si tu parles des jaloux, c’est une chose qu’il est nécessaire de supporter dès que l’on atteint un minimum de succès.

  • Ariane

    Merci pour cette vidéo,très bon moment!

    Pour les échanges de maisons et autres, il y a aussi un nouveau site très bien qui s’appelle Guest to Guest (guesttoguest.com)

    Bonne journée à tous

    • Olivier Roland

      Merci pour l’info Ariane ! Tu as utilisé ce site ?

  • Maxime Jacq

    Merci à vous 2!
    J'ai beaucoup aimé cette vidéo un peu "décalée".
    Je l'ai trouvé très vivante, bien préparée également et ça m'a permis de bénéficier de votre expérience dans des domaines encore inconnus pour moi.
    Un + pour l'actu du moment!
    Pour répondre à la proposition d'Olivier, je vous partage 2 livres découverts récemment et qui vont sans nul doute vous intéresser si vous ne les connaissez pas encore.
    Le 1er: Les prochains Millionnaires" de Paul Zane Pilzer.
    L'auteur nous révèle qu'une immense partie de la nouvelle richesse sera créée au cours des 10 années à venir et nous explique comment faire partie de ces prochains millionnaires.
    Le 2ème, malheureusement pas traduit en français: "The Millionaire Messenger" de Brendon Burchard, livre que j'ai découvert récemment grâce à mon ami Jean-Jacques Crèvecoeur.
    Brendon Burchard est un multimillionnaire américain qui a construit sa fortune en partant de zéro.
    Il est fondateur de "Expert Academy".
    Son concept est très novateur.
    Chaque personne qui vit sur la planète est un expert en puissance, a une compétence que d'autres personnes aimeraient connaître.
    Et il nous explique d'une part comment faire pour offrir cette expertise au monde et d'autre part comment en tirer un revenu qui peut atteindre le Million de $.
    Attention, il casse également le mythe de faire croire qu'il n'y a rien à faire pour gagner ce million.
    Comme Tony Robbins, son ami et mentor, il a commencé à développer son entreprise dans une chambre de bonne et il a passé plusieurs années à se former, construire les bases de ses formations avant d'en retirer des bénéfices substantiels.
    Du travail, du travail et encore du travail!
    C'est le 1er secret de la Réussite!
    Voila pour ce partage.
    Au plaisir de vous retrouver au Web2Connect 2012 les 16 et 17 novembre prochain.
    Maxime

  • Jeremy Goldyn

    Hello Olivier, excellente cette petite interview. Ca change.
    En ce qui concerne la pratique Lean, j’en suis un fervent adepte et je l’enseigne un peu sur mon blog.

    Pour ceux qui voudraient lire la chronique du livre, je l’ai réalisée : http://www.roadtoentrepreneur.com/the-lean-startup-methodologie-creer-business-succes

    Pour Aibnb, je viens de passer 1 mois en Sicile grâce à ce système. C’était une expérience vraiment chouette. Je ferai un compte rendu de mon expérience prochainement.

    Merci pour ce billet innovant et à bientôt,
    Jérémy

  • nicolas

    je suis gratuitement du brésil, pour une personne comme moi qui n´aime pas la lecture je me surprends chaque fois plus a aimer écouté ces vidéos . merci.

  • bredson

    Des bons sujets y sont développés je trouve un peu long quand même 10 mn de moins c’est parfait. Merci pour ces références! Le fait de lancer ces sujets dans une discussion simpatyque je trouve ça très plaisant…

  • Fabien NOËL

    Bonjour à vous deux,

    Elle est très sympa cette émission. Ils devraient proposer la même chose à la télé aux heures de grand audimat. De toute façon je n’ai pas la télé, toutes les infos intéressantes sont bien entendu sur le web.

    C’est intéressant de voir Olivier partager sa passion des livres de développement perso avec une autres personne. Ca change et ça fait du bien.

    Il va vraiment falloir que je me mette à le lire ce livre de Tim Ferriss, je n’arrête pas d’en entendre parler. Bon ok, c’est souvent dans la bouche d’Olivier 😉

    Avez-vous connaissance, d’un ou plusieurs livres, qui traite des même sujet, mais en s’appuyant sur une expérience dans les arts martiaux ?
    Je suis un passionné et j’avoue que l’approche des deux me semble intéressante.

    En tout cas merci pour cette vidéo de fin de semaine, qui donne pas mal de motivation.

    A+
    Fabien de Passion Martiale

  • céline

    Très agréable conversation, bien animée et qui « matérialise » bien votre activité. Elle va, je pense, inspirer de nombreux blogueurs. Le livre que je conseille : Les Caractères de La Bruyère, qui date à peine puisque la 1ère édition est sortie vers 1688… mais pas une ride ! des portraits à faire pâlir les DRH d’aujourd’hui. Votre vidéo m’a donné envie de relire (et finir) Tim Ferris.

  • yehohanan82

    Sympa ce genre de vidéo même si j’étais très sceptique quand je l’ai lancé. C’est simple et agréable. On peut en profiter d’une oreille distraite en faisant autre chose et on gagne du temps finalement. A renouveler clairement.

  • Sylvain

    Salut à tous les deux.
    Merci pour toutes ces infos, idées qui peuvent permettre de développer un nouveau blog. Et pourquoi pas en faire un peu plus courte d’environ 15 minutes?

    Bon continuation à tous les deux.
    SyldeMos

  • Xavier

    Salut olivier.

    très intéressante votre expérience. une fois de plus vous nous fournissez des idée de blog et de niche dans cette vidéo. mais encore faut-il que cette niche soit  » Rentable ».

    Amicalement,
    Xaiver

  • cedric

    j’ai trouvé cette video tres bien. J’ai bien aimé particulierement l’humour d’olivier, et les references ou idees citées (bouquins à lire notamment)
    Je suis moi même marketer internet (blogs, referencement, etc..)
    Continuez !..

  • Anita Covelli

    En réponse à Marie Yolande, coach est prononcé avec la diphtongue "o ou" et couch (canapé en anglais), pour le couchsurfing, avec la diphtongue "a ou" 🙂

    Sinon oui ! Vidéo très intéressante bien sûr car en effet bien préparée et sur un ton très naturel, cela m'a donné l'envie de lire au moins 2 livres que vous citez !

    Une remarque d'ordre technique : le son de Olivier est meilleur que celui de Michael, probablement dû à la position du micro ? (placé du côté opposé où il tourne la tête !)

  • nicolas

    Bonjour à tous les deux. C’est une excellente expéreince je trouve , à renouveler.
    C’est bien que vous parliez de politique sans rentrer dans la polémique comme vous l’avez fait.
    Je suis d’accord avec un des commentaires précédents, qu’il serait bien de distinguer plus clairement les thématiques que vous abordez.
    Sinon, comme toi Olivier, j’ai relu dernièrement la semaine des 4 heures; je découvre encore des idées qui m’avaient échappé.
    Je crois qu’Aurélien Amacker n’a pas le même point de vue que Mickael et toi sur ce livre. Il pourrait être intéressant de faire une vidéo de ce style dans laquelle vous vous réunissez tous les 3 ( Olivier, Mickael, Aurélien) et dans laquelle vous débattez sur ce livre de Tim Ferriss? Car le livre la semaine des 4 heures est maintenant de plus en plus populaire en France. Qu’en pensez-vous?

  • Krystl

    Très bonne idée cette émission
    merci pour vos partagent
    vos expériences aident
    Merci à vous

  • Stéphanie

    Hé ben dites donc !
    Vous arrivez à être intéressants, contrairement à la radio !
    Il faut continuer, cela offre aux internautes et notamment aux Français (qui ont davantage besoin d’acquérir la culture de l’entreprenariat que les autres…) un bain d’idées constructives et agréables qui ne peut que bonifier l’état d’esprit.
    Merci !
    Stéphanie

  • Karym

    Très sympa cette vidéo. La durée de 30 min n’est pas trop longue, pas trop courte. L’expérience est à refaire je pense.

    Moi aussi j’ai ressorti le livre La semaine de 4 heures que je vais lire pour la deuxième fois. 😉

    Je ne sais pas si vous êtes au courant mais il existe une grosse polémique à propos du site couchsurfing.

    http://www.rue89.com/2012/09/27/au-tour-de-couchsurfingorg-de-pietiner-votre-vie-privee-235692

    Je pense que c’est important d’informer les gens par ce que c’est le flou juridique en ce moment et de nombreux membres sont mécontant et parle de quitter le site pour un autre qui respecterai plus la vie privé comme Bewelcome ou Hospitality Club.

    • Philippe

      Bonjour Karim,
      je viens de lire l’article et ….c’est vraiment malhonnête pour ne pas dire autre chose .

      Je me désabonnerai illico dans un 1er temps à leur place

      L’idée d’utiliser ce « portefeuille clients » trainait peut être certainement déja dans leur tête avant la creation du site.

      Quant à « la semaine de 4h » ah je l’ai mais pour le moment je n’ai pas le temps ….mais avec tellement de regrets

      Bonne journée

      Olivier,aller encore des videos,au boulot…:)

  • Philippe

    Bonsoir les gars,

    C’est très sympa de vous voir parler simplement comme cela. En plus c’est très intéressant. J’ai encore appris certaines choses.
    Pour ma part je cherche à trouver des formations pas trop onéreuses pour créer des produits à moi bien adapté à mon domaine.
    Si j’avais plus de moyens, je n’hésiterais pas à me lancer dans de nombreuses formations chères mais il y a un moment où il faut être réaliste. J’ai déjà tout craqué.
    Je me sens un peu isolé et je n’ai pas d’amis près de chez moi avec qui on pourrait s’auto booster. Je voudrais pouvoir échanger plus facilement, voire en direct avec des gens qui voudrais bien me conseiller pour avancer et m’aider à secouer un peu la semoule. C’est urgent pour moi maintenant
    J’ai l’impression de chercher en vain.

    Mon projet de blog se fait autour de mon spectacle que je propose en live. Et pour le développer (le blog), je cherche à utiliser toutes les techniques de promotion que vous connaissez.
    Mais je ne suis pas assez efficace et j’ai besoin d’un mentor qui me montre où je me plante.
    Le prix des formations me bloquent souvent. J’en suit 3 actuellement, Je ne peux pas faire plus et je ne sais pas encore tout ce que j’auraisbesoin de savoir.
    J’aimerais me sentir épauler avec des partenaires en qui j’aurais une belle et amicale confiance, et que je peux questionner quand j’en ai besoin sans sentir que je les dérange.
    Je ne manque jamais de vous écouter quand vous proposez des vidéos. J’aime lire, les Etats Unis, la nature et la bonne musique.
    Bravo pour tout ce que vous avez accomplis.
    Ça donne envie de faire comme vous.
    J’aimerais bien avoir un de vous au téléphone une fois.
    J’ai déjà lu le livre numérique d’olivier et c’est à partir de cette lecture que je me suis lancé dans la construction de mon premier blog.
    A bientôt. Phil

  • William

    Hello! Sympa ce format d’article. Vous seriez vous inspirés par hasard des vidéos « Random » de Tim Ferris & Kevin Rose? :p

    En tout cas on attend l’épisode 2

  • Nabil

    Salut,
    votre échange de propos ma captivé, merci.
    Olivier, tu es interrogé sur ton prochain livre, quel en sera le thème ?
    Ma lecture actuelle : Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent, de Stephen R. Covey. 1989.
    Bonnes suites.

  • Claude

    Voici donc une vidéo qui regroupe les 2 personnes qui m’ont fait découvrir une autre manière de voir les choses et de se lancer. cela me fait super plaisir.

    Un grand merci à vous deux pour m’avoir fait ouvrir les yeux sur une évidence !

    Une très belle vidéo avec plein de sujets en vrac et de précieux conseils. c’est une sorte de vidéo « du dimanche », de détente, ou tout un tas d’histoire sympa sont traitées.

    En vous voyant, je me dis que le chemin est encore loin avant d’arriver à avoir le même style de vie et d’épanouissement !
    en tout les cas, ça donne envie ! profitez en bien.

    (Ce message sera donc posté sur vos deux sites respectifs !!)

  • nicole

    Excellent, vraiment excellent et très positif sans acrimonie, sans petites phrases méchantes comme on entend souvent hélas.
    Même sans avoir l’intention de créer ma propre entreprise (les circonstances actuelles ne me le permettent pas), c’est un rayon de soleil dans un contexte actuellement très gris.
    Pas le temps de tout lire, mais petit à petit cela va venir…
    Merci et mes compliments du fond du coeur.

  • Alain

    Excellente idée, la transcription! Souvent, je ne peux pas écouter le son des vidéos parce que je ne suis pas tranquile, ou parce que les écouteurs m’embêtent. Franchement, je préfère lire que d’ecouter une conversation.

  • Alex

    Bonjour Olivier, ce concept de conversation est très enrichissant pour tous les blogueurs qui veulent faire avancer leurs projets.
    Un grand MERCI.
    Et j’espère vite « Tire-toi une buche 02 ».

  • Florent

    L’approche de la vidéo est effectivement assez innovante pour être saluée.
    Personnellement, je trouve que c’est un peu long par rapport au contenu du message. Ca gagnerait à être raccourci en ayant par exemple 3 minutes par sujet abordé, basé sur une liste que vous préparez à l’avance.

  • Fabien

    Sympa. Vous me faites penser au « Random Show » de Tim Ferriss et Kevin Rose.

  • Anonyme

    C’est vrai que c’est pas toujours facile avec nos amis Canadien, pour les comprendre, pour le reste ils sont géniaux 🙂 . A bien des niveaux ils ont de l’avance sur nous, et font preuve de beaucoup d’innovation

Leave a Comment

74-donation-a-lassociation-toit-a-moi72-pourquoi-un-blogueur-devrait-aussi-publier-sur-le-kindle