Vaincre la crise avec le blogging: De 0€ à 400€/mois en « après-journée »

par Joël Servais

blog-invest

Note : cet article est un article invité de Joël Servais du blog Blog-Invest.com. Contrairement aux blogueurs présentés dans Scoop : Combien gagnent les blogueurs Français de la nouvelle vague (et combien d’heures ils travaillent réellement), il ne gagne pas un revenu complet à partir de son blog, mais un complément de revenu intéressant pour du travail à temps partiel, qu’il  a développé sans capital de départ. Il est un exemple de ce que l’on peut aujourd’hui avec un blog avec un peu de volonté, et est représentatif des milliers de personnes en France qui commencent à gagner un complément de revenu de chez eux avec un blog, et c’est pourquoi j’ai accepté avec plaisir de publier son article 🙂 .

Bonjour, je suis Joël Servais, rédacteur de Blog-Invest.com depuis près de 18 mois. Je suis passionné par l’investissement financier, immobilier et par le développement d’une activité personnelle générant des revenus. Le business, quoi! Lorsque je dis que je suis devenu « blogueur pro », ne croyez pas que je gagne un salaire confortable uniquement avec le blogging… Par contre, j’ai appris à gagner de l’argent grâce au blogging. Au travers de cet article, je souhaite vous démontrer qu’un blog vous ouvre des portes et vous offre des opportunités dont, autrement, vous n’auriez pas eu conscience. Voici mon histoire de blogueur.

Mon premier business rentable

En 2008, j’étais employé depuis presque 4 ans dans une grosse boîte de développement de logiciels et cet emploi me satisfaisait amplement. C’est en septembre de cette année-là qu’un ami graphiste m’a proposé un premier contrat en tant qu’indépendant. Il m’a expliqué qu’une cliente désirait refaire entièrement son site web mais que lui n’y connaissait rien. En tant qu’informaticien, je pourrais évidemment me débrouiller pour effectuer le travail de développement, tandis que mon associé élaborerait le design et l’ergonomie. Cependant, il y a avait un problème de premier ordre, il fallait que j’estime le temps de travail qui serait nécessaire. J’ai beaucoup de connaissances et de compétences en programmation, j’ai fait des études pour ça, mais rien ne m’avait préparé à devoir rédiger « un devis ». J’ai donc pris mon courage à deux mains, étudié la demande du client et fixé mon prix à 750€.

Je me suis rarement trompé dans ma vie, ou plutôt ne m’en rendais pas compte car mes erreurs n’avaient pas de conséquences. On peut dire que pour ce coup-là, j’étais complètement à coté de la plaque. J’ai eu besoin de plus de 50 heures juste pour créer les pages web et encore au moins 25 heures pour chercher des informations sur la création de sites Internet. Nous arrivons donc à 10€/heure pour ce projet, auxquels il a été nécessaire de retirer quelques taxes, impôts, frais de gestion,… pour arriver à 4€ ou 5€/heure de travail. Depuis lors, je me suis trompé encore, et encore et encore, mais j’étais aussi de plus en plus rapide pour effectuer le travail demandé. J’ai automatisé certaines tâches, investi du temps durant les périodes creuses pour être plus rapide en période de forte demande. Maintenant, je gagne entre 50€ et 100€ par heure de travail pour ce type de projet.

Tout allait bien quand vint la crise

Les mois et les années suivantes, je suis resté employé dans cette grosse boîte d’informatique tout en continuant à gérer mon business « après-journée ». Je ricanais de voir que certains collègues se forçaient à faire des heures supplémentaires pour être bien vu par la hiérarchie. Ils allaient toucher entre 500€ et 1000€ de primes annuelles de « mérite » en travaillant en moyenne 1h de plus par jour. De mon coté, avec 1h de plus par jour, j’ai généré plus de 10.000€ nets en 2009, soit dès la première année de mon activité. Je me voyais déjà dans mon bureau à gérer mon business quelques heures par jour pour un plantureux salaire. Tout roulait pour moi jusqu’à avril 2010 où je n’ai quasiment plus eu de demandes jusqu’à la fin de l’année. Les devis rédigés pour des gros projets n’aboutissaient pas et le climat au sein de l’entreprise dans laquelle je travaillais se désagrégeait chaque jour. Les chefs sont devenus aigris ou déçus, il fallait en faire plus, mieux et moins chers pendant que nos plus gros clients voulaient faire des coupes de plusieurs millions dans les dépenses informatiques.

Alors que je continuais à vouloir travailler de la même manière, à générer de l’argent pour cette grosse entreprise, mon travail devenait de moins en moins intéressant et le premier poste d’économie auquel pensait l’équipe de direction et le conseil d’administration était la masse salariale des employés. Tout le monde l’a senti passé, les travailleurs partaient, changeaient d’emploi. Personnellement, je ne voulais pas changer d’emploi car je savais que c’était les mêmes injustices partout ailleurs et que si je ne me sentais pas bien ici, je ne me sentirais pas mieux dans un endroit équivalent. Mon boulot d’après journée était à plat, mon emploi était fade, j’ai donc commencé à chercher autre chose.

Une autre manière de gagner de l’argent

Tout d’abord, je me suis tourné vers la lecture de tous les livres de finances personnelles que je trouvais sur le web, et j’en ai lu un paquet: des bons, des moins bons, des utiles et des tas de papier sans intérêt. Kyiosaki, Napoléon Hill, David J. Shwartz, Olivier Seban, Jim Rohn, Tim Ferriss,… A certains moments, j’avais juste l’impression que je perdais mon temps, que je m’injectais simplement une dose d’espoir qui n’aboutirait jamais sur rien de concret. D’autres moments, plus rares, je me disais « mais oui, c’est évident », ou alors « donc, en réfléchissant de cette manière, ça ne me coûte rien et ça me rapporte de l’argent ». Grâce à ces livres, j’ai appris qu’il était possible de gagner de l’argent autrement qu’en vendant son temps à l’heure ou, le pire pour moi à présent, en échangeant sa vie contre un salaire régulier.

Je voulais concrétiser toutes ces connaissances, persuadé que seule la pratique pourrait apporter des résultats. Je savais qu’il était possible de gagner de l’argent sur Internet avec peu de moyens, j’ai donc cherché des heures durant comme gagner de l’argent sur la toile. Là aussi, j’ai trouvé le pire comme le meilleur et les blogueurs qui ont effectué les mêmes recherches que moi savent de quoi je parle. C’est en effectuant ces recherches à partir du réseau de Christian Godefroy que je suis tombé sur le site « Des livres pour changer de vie » d’Olivier, grâce auquel j’ai découvert quelques bons livres qui m’ont permis d’aller plus loin dans ce « cursus vers la liberté financière ». Un beau matin d’automne, j’ai reçu une newsletter du site « Des livres pour changer de vie ». Ce message expliquait qu’un certain Aurélien s’était donné un an pour vivre la vie de ses rêves grâce aux revenus de ses blogs et qu’il proposait une conférence en direct et gratuite expliquant comment gagner de l’argent en bloguant.

Gagner de l’argent avec un blog?

Les premiers contacts que j’ai eus avec la blogosphère datent du début des années 2000. A cette époque, les blogs étaient tout à fait remarquables. En Belgique et en France, le blogging était réservé à une élite qui se passionnait pour le mauvais goût, l’exhibitionnisme et une orthographe pitoyable (proche du kikoulol sms). Quant à l’information présentée, elle était franchement sans intérêt. Heureusement, Mark Zuckerberg a développé Facebook et tous ces « blogueurs de la première heure » ont découvert un autre exutoire. C’est d’ailleurs après plusieurs mois de consultation du site « Des livres pour changer de vie » que j’ai compris qu’il s’agissait en fait d’un blog, je suis un peu lent à la détente. J’ai aussi compris que l’Internet était en train de changer de main. Les programmes comme WordPress ont fait que n’importe qui peut profiter de cette vague dès le moment où il a le désir de partager des informations pertinentes, utiles,… qui rencontrent un certain intérêt du public dans tous les cas.

Soit, j’ai donc décidé de participer à la formation en direct de Aurélien de Readmeimfamous. Je n’ai pas été fabuleusement inspiré, ni ébloui si ce n’est par le débit calme et la voix claire de l’orateur. Cela semblait très bien préparé en tout cas mais j’étais perplexe. Après des heures de lecture sur des sites qui proposaient des méthodes très chères expliquant que la meilleure méthode pour gagner de l’argent sur Internet, c’est de vendre des méthodes très chères, il m’était difficile de revenir à un état d’esprit réceptif. J’ai néanmoins pris quelques notes de ce qui me semblait utile.

A la fin, il proposait de s’inscrire à un programme de coaching et, là, j’ai coupé car mon coté méfiant et obtus avait repris le dessus. Dès lors, je me suis dit « et pourquoi pas » et j’ai arrêté de réfléchir à « tout ce pourquoi ça ne fonctionnera pas » au profit de « tout ce que j’ai à y gagner ». Et j’ai passé des heures et des heures, non payées, à rédiger des articles, à visiter et m’inspirer d’autres blogs. En même temps, je découvrais de très bons blogs et me suis attaché à certains blogueurs. Dès le départ, je me suis concentré sur ceux qui développaient la même thématique que moi: Cédric de Business Attitude, Jérôme de Capital Story, Esprit-Riche,… Puis j’ai découvert d’autres blogueurs qui ont retenu mon attention comme Fabrice d’Instinct Voyageur, Matt d’Acide-Ici, Jean-Philippe de Révolution personnelle ou encore DavidB de iRiche,… Il y en a encore bien d’autres.

voile

Quand on a pas l’habitude de « travailler gratuitement »

Un soir, un groupe de nomades se préparaient à se retirer pour la nuit lorsqu’ils furent entourés d’une lumière intense. Avec beaucoup d’impatience, ils attendirent un message divin d’une grande importance. « Ramassez autant de cailloux que vous le pouvez. Place-les dans les sacoches de vos selles. Voyagez toute une journée et demain, quand viendra la nuit, vous serez à la fois heureux et tristes. » Les nomades furieux et déçus décidèrent tout de même de mettre quelques cailloux dans leurs sacoches tout en continuant d’exprimer leur mécontentement. Ils voyagèrent toute une journée et, le soir venu, ils découvrirent que chaque caillou ramassé s’était transformé en diamant. Ils étaient heureux de posséder des diamants. Ils étaient tristes de ne pas avoir ramassé plus de cailloux.
John Wayne SCHLATTER, bouillon de poulet pour l’âme

Le plus dur a été de travailler des heures et des heures sans aucun résultat financier. Mon seul salaire, et non des moindres, était le plaisir que j’ai de rédiger, de partager, de lire et d’échanger avec d’autres personnes mes opinions sur des sujets qui me tiennent à coeur. J’ai découvert des techniques d’investissement très intéressantes et lucratives, que j’applique chaque jour, et j’ai aussi appris à ne plus être aussi incrédule, méfiant, perplexe… idiot devant des idées nouvelles. C’est après 6 mois de blogging bénévole que ma première « paie » de 100€ est arrivée. Depuis, cela a été croissant quelque soit mon implication. Par exemple, l’année passée, j’ai mis le blogging de coté pendant plus de 3 mois. Pendant ce temps, mes revenus issus du blogging sont montés de 100€/mois automatiques à 150€/mois. Actuellement, pour blog-invest.com, l’argent continue de tomber chaque mois pour 5h de travail mensuel en moyenne.

La plus belle surprise est venue de la toute première cliente de mon business après-journée. Vers le mois de septembre, elle a appris que j’étais blogueur et a visité mon blog. Elle a beaucoup aimé mes articles et nous avons alors discuté lors d’un rendez-vous des avantages d’un blog pour l’image de son entreprise. Elle m’a donc chargé de gérer son blog « Previsions Financieres », dont le sujet est orienté vers un public de comptables et de dirigeants. Ma mission est de rédiger deux articles par mois… Et je suis payé pour ça. J’ai aussi décidé de « bloguiser » le site attaché à mon activité de webmaster « Megajools IT » qui traite notamment de la relation entre un professionnel et son client, ainsi que de l’élaboration de devis. J’ai commencé à rédiger des articles depuis septembre-octobre de l’année passée, il devrait commencer à me rapporter de l’argent dans deux ou trois mois. Nous verrons bien…

Mon activité de blogueur me rapporte maintenant près de 400€/mois pour une dizaine d’heure/mois. Ce résultat a été obtenu en un an. Tout ce dont vous avez besoin c’est d’un ordinateur connecté à Internet et quelque chose à raconter. Le reste, croyez-moi, c’est du détail!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

comment se faire un complement de revenu,gagner un complément de salaire
Related Posts
Showing 30 comments
  • Jérémy Goldyn (Road To Entrepreneur)

    Bonjour Joël,

    J’étais déjà tombé par hasard sur ton site et j’avais adhéré avec ton dessin 🙂 Le contenu que tu proposais était également intéressant d’après mes souvenirs.

    Je pense que lorsqu’on commence un blog, au début, on a pas de résultat et ensuite, le travail accompli commence à maturer et porter ses fruits. Mais pour ça il faut poster du contenu et je pense que le contenu de qualité vaut mieux que n’importe type de contenu. Soyez neuf, soyez créatif, soyez authentique. Le problème c’est que la majorité des blogueurs qui veulent gagner de l’argent le font en prenant exemple sur d’autres blogueurs qui ont réussi. Ce n’est pas la bonne solution. Partagez simplement ce que vous avez à partager.

    Ton parcours est génial et je pense qu’il permettra d’inspirer et d’aider d’autres blogueurs ou Entrepreneurs dans l’âme à avancer.

    Merci pour ton intervention et à bientôt,
    Jérémy Goldyn

  • Aude

    Ton témoignage est très intéressant, Joël, et porteur d’espoir pour les gens comme moi qui débutent dans la blogosphère. Je retiens que tu as beaucoup travaillé sur ton blog, sans en tirer de revenus… et que les choses sont venues petit à petit.
    C’est là clé de tout projet, y croire, et persévérer ! C’est sûr que passer des heures à écrire des articles pour constater qu’ils ne sont lus que par une poignée de personnes, ça peut être décourageant… Mais c’est aussi créer du contenu pour un futur plus florissant !
    Il faut du temps pour tout, l’important étant de garder le plaisir de faire sans être obnubilé par les résultats !
    Je vais aller faire un tour sur ton blog de ce pas,
    A bientôt,
    Aude

  • Joel

    Bonjour à tous,

    Tout d’abord un tout grand merci à Olivier d’avoir accepté de publier mon article.

    Comme sous-entendu, je ne souhaite pas me placer comme un « modèle à suivre » (ce que je ne suis certainement pas) mais je voulais partager avec un maximum de gens que conserver un esprit ouvert aux idées nouvelles, même si elles semblent farfelues, peut vous ouvrir des portes que vous n’aviez jamais remarquées auparavant.

    Le blogging vous permet de partager vos connaissances et d’en recevoir un retour (positif ou non) vous poussant à vous remettre en question: ce qui vous fera avancer indéniablement. Au début, je ne croyais à rien du tout: en fait, je ne croyais pas en moi. Mais ma volonté de changer les choses m’a poussé à aller plus loin et à découvrir que le monde ne s’arrête pas uniquement à ses propres limites.

  • Julien Arcin

    C’est très sympa d’avoir des témoignages de blogueurs qui réussissent. C’est normal que tu y arrives, ton blog est !

    J’espère arriver à ce résultat moi aussi. Mais bon, là ça fait que 2 ou 3 mois de blogging bénévole donc bon … 🙂

  • Pierre-Antoine de Jeune et Actif

    Salut Joel (et Olivier),

    Cet article m’a beaucoup intéressé, de voir que le partage, la passion du blogging permet d’en retirer des revenus est quelque chose de très motivant 🙂 On ne va pas se voiler la face si cela peut-être un actif de plus à notre patrimoine et surtout une vitrine sur notre métier, nos projets… c’est super.

    Merci pour ce témoignage.

    Pierre-Antoine

  • Manuel @affiliation emarketing

    Bonjour,
    J’ai apprécié la lecture de ton témoignage d’autant plus que ton blog fait partie de ma liste de blogs d’investissement que je suis.
    Je débute dans le blogging et je sais qu’il faudra du temps avant d’avoir un revenu passif acceptable.

    Manuel

  • Guillaume de komment devenir riche

    Très intéressant comme témoignage 🙂

    Tu a su rebondir après ta petite erreur et tu as bien su monétiser tes compétences…

    Ce qui m’impressionne le plus, c’est le « peu » de temps que tu y passes et les résultats que tu obtient !!

  • fabrice

    Merci pour la citation Joel:-)

    Et bravo pour tes projets! Je vois que tout roule!

  • Joel

    @Pierre-Antoine: C’est la motivation et l’envie de partage qui m’a poussé à avancer. Si cela ma seule motivation avait été l’argent, j’aurais pu gagner beaucoup plus d’argent par heure de travail avec autre chose, comme je me le suis déjà prouvé avec d’autres projets.

    @Manuel: acceptable, tout dépend de ce que tu appelles par « acceptable ». Si je voulais en vivre, les revenus du blogging ne seraient pas suffisant en l’état. Par contre, le fait de m’être « diversifié » me permet de combler les périodes creuses lorsque mon business bat de l’aile. Le temps de retrouver des clients, de valider des projets, de recevoir les paiements,… je pourrais toujours me retourner vers l’activité de blogueur.

    @Fabrice: Avec plaisir 🙂 Et oui, je peux dire que tout roule pour moi. En tout cas, j’ai la vie que je veux à présent: horaire libre, méthode de travail libre, clientèle choisie, au prix que je décide,… Je me demande parfois pourquoi je ne l’ai pas fait plus tôt, ou même dès ma sortie de l’école mais lorsque je fais le bilan de ces 7 dernières années, je me souviens par où je suis passé. Quelqu’un qui sait nager a déjà bu la tasse des dizaines de fois, ça fait partie du processus d’apprentissage.

  • Joel

    @Julien: J’aime bien ton blog et je ne doute pas de son potentiel. Reste motivé et tu pourras facilement gagner bien plus que moi. Vu que tu es un peu dans la même niche que WebMarketingJunkie, tu peux facilement en apprécier le potentiel.

  • Grégory @ Virtuose

    Bravo Joël !

    Tu montre qu’avec de la constance, de la régularité et de l’envie, on arrive à tout !

    J’avais déjà remarqué ton blog sur lequel on se sent bien effectivement.

    J’espère que tout ça va encore s’accroître. Tu as contré l’inertie de départ : ça y est, la machine est en route 🙂

  • Matt (Acide Ici)

    Coucou Joël,

    Tout d’abord, merci pour cette citation de mon modeste blog (qui a aussi eu le plaisir de t’accueillir comme rédacteur invité) ! Je suis heureux de voir que tu poursuis ton petit bonhomme de chemin avec succès. En tant que blogueur toujours « bénévole » pour l’heure, je salue ta capacité à avoir généré des revenus complémentaires réguliers à partir de tes écrits.

    Tout ceci me rappelle d’ailleurs que je n’ai pas visité ton blog depuis quelques mois, tiens. J’y vais de ce pas ! 🙂

  • Corinne

    Bonjour Joël,

    Aujourd’hui 2 mars 2012, est un grand jour pour moi : j’ai reçu mes Assedics et je vais enfin pouvoir m’acheter mon nom de domaine. Depuis ce matin 9h, je cherche à lui trouver un nom qui corresponde à la thématique que je souhaite développer ! C’est pas facile, j’ai peur mais je sais que je ne peux et ne veux plus retourner en arrière (faire un travail sans intérêt). Mon but est de me faire plaisir en partageant vraiment ce qui me tient à coeur (chose que je cache qd je travaille car cela n’a aucun rapport avec le métier que j’exerçais) tout gagnant de l’argent pour enfin vivre et profiter de ma vie. Alors quand je lis des témoignages comme le tien, Joël…Cela me donne bon espoir et c’est capital lorsque l’on se lance, d’avoir des exemples positifs.

    Un grand merci à toi et à tout ceux qui nous poussent à franchir le pas !

    Belle journée et à très vite,
    Corinne

    • Matt (Acide Ici)

      « j’ai reçu mes Assedics et je vais enfin pouvoir m’acheter mon nom de domaine. Depuis ce matin 9h, je cherche à lui trouver un nom qui corresponde à la thématique que je souhaite développer ».

      Hum… Ce n’est pas AVANT les assedics qu’il aurait fallu réfléchir à ce genre de babioles ?

  • yann

    Bonjour , Olivier , en effet , ce livre ouvert , sur le blogging , si je peux dire
    est vraiement très interessant.
    Comme la plupart , des choses que tu publies , d’ailleurs.

    Ici , encore une fois , on constate ,que sans travail , on n’a rien.
    On n’a pas dit 10h/jour , mais un minimum, et comme disent certains bloggeurs , il faut du contenu , neuf , avec une approche nouvelle , et travailler à échanger son blog , et à le faire connaître , cela doit être la priorité avant tout

    Encore merci pour ce joli témoignage , bien amicalement , amis blogeurs salut

  • Raphael

    Je sais qu’il est possiblie de gagner de l’argent sur internet mais cela n’arrive pas du jour au lendemain,car il faut creer sa e-reputation dans un domaine precis.merci Olivier et Joel pour cet article.

  • François - SuccessTool

    Hello Joël,

    Très belle et très intéressante histoire que tu nous présentes ici! Je crois qu’on peut un peu tous se retrouver dans certaines parties en tout cas.

    J’espère que ta progression sera constante et te permettra d’atteindre tes objectifs 😉

    A bientôt,

    François

  • Joel

    @Gregory: Dans toute discipline, 3 piliers mènent à la réussite: expérience, motivation, régularité. Au départ, je n’y croyais pas trop mais quelque chose me disait qu’il fallait quand même essayer. En groupant ces trois éléments, le résultat est arrivé. Comme tu le dis, l’inertie de départ, c’est là la grande difficulté.

    @Matt: Met plezier. Tu fus même le premier à m’inviter dans ton blog. Tu reste un blogueur bénévole mais si je ne me trompe pas, ton but n’a jamais été de produire pour 100.000EUR de chiffre d’affaire mensuel avec Acide-Ici. Me trompe-je?

    @Corinne: Félicitations, tout voyage de 1000km commence par un premier pas. En entâmant ce travail, tu te places au dessus des millions de personnes qui se pleignenet mais ne font rien du tout pour changer leur situation. Le travail sans intérêt, je connais… et vu que le blogging est uniquement ce que tu veux en faire, il ne devient sans intérêt que si tu le décides. Mais ce n’est pas ce que tu veux!

    @Yann: L’avantage du blogging est qu’il n’a pas de limite, c’est un média de communication qui peut vous permettre de gagner de l’argent. Avec une voiture, on peut gagner 20EUR/heure (en étant chauffeur de taxi) ou 10000EUR/heure (en étant fabriquant d’automobile). Des blogueurs perdent de l’argent avec leur blog pendant que d’autres amassent un salaire confortable.

    @Raphael: créer sa e-réputation, trouver son public, créer un réseau autour de son blog composé de lecteurs motivés et d’autres blogueurs,… Là non plus, il n’y a pas de limite.

    @François: Merci François, tout comme je me retrouve souvent dans le parcours d’autres blogueurs, entrepreneurs et/ou investisseurs, je suis heureux que d’autres personnes se retrouvent dans mon histoire.

  • samuel

    Salut Joel,

    très très interessant ton article.

    Tout le monde fait des erreurs; mais pourtant tout le monde n’apprends pas de ces erreurs.

    Tu a réussi à tirer une leçon de tes erreurs et elles t’ont permis d’aller plus loin que ce que tu imaginait.

    Concernant l’activité de blogueur, la persévérance et la détermination doivent être les mots-clés de quelqu’un qui veut réussir; sinon il aura vite fait d’abandonner en route.

  • AUbin

    Je ne suis pas blogueur,mais je m’y intéresse beaucoup car je veux m’y investir.Le souci est le fait que au Cameroun(oui c’est mon pays et j’y vis) le blog n’est pas encore répandu sinon ceux du genre skyrock et ses collègues.Par contre gagner de l’argent à travers le blog c’est interressant vraiment.Je bosse avec des amis en tant qu’associé dans une boite d’informatique(www.kristdev.com).
    De ce fait j’aimerais me lancer dans le blog et je crie à l’aide

  • Capital story

    Bien joué joel, c'est mérité! 🙂

  • pierre

    Bonjour,

    Je viens de découvrir ce site, cette vidéo, cet article. Je dois dire que j’ai apprécié chaque instant ! La vidéo remonte vraiment le moral et donne encore plus d’idées pour développer son activité. Un élan de positivisme s’est emparé de moi !

    Merci, cela fait toujours du bien d’apprendre :p

  • DanielG974

    Merci Joël pour ton témoignage, qui montre que nous devons passer par certaines étapes difficile et nécessaire pour apprendre avant de réussir sur la toile.
    je ne suis qu’au début et je vois qu’il y a encore du chemin à parcourir,

    bonne continuation à toi

    Daniel

  • Joel

    @Samuel: Dans le blogging et dans l’entreprenariat, j’ai vraiment avancé à tâtons. J’entends des proches me dire « oui, j’ai essayé de me mettre à mon compte mais… », puis je leur demande de me raconter leur histoire… et là, je me rend compte que j’ai fait exactement la même chose à ceci près que j’ai continué là où ils ont abandonné.

    @Aubin: Lance-toi dès que tu en as les possibilités. Le blogging permet de faire des erreurs et d’avancer. Les vidéos sur ce blogs qui expliquent comment créer un blog t’aideront à réussir dans cette voie. En haut de la page, l’onglet « débutants commencez ici ».

    @Jérôme: merci, ton soutien y est pour quelque chose.

    @Pierre: même réponse que pour Aubin: onglet « débutants commencez ici » => C’est une vraie pépite

    @Daniel: Si tu es comme moi, bloguer sur un sujet qui te passionne te permettra de rester sur les rails. L’argent viendra alors automatiquement sans même te poser de question. Gagner de l’argent en faisant quelque chose que l’on aime, n’est-ce pas un des secrets du bonheur contemporain?

  • David 【ツ】

    Bonjour Joel,

    Je me suis pas mal reconnu dans certaines choses que tu écris sur la méfiance et les fausses idées que l’on peut se faire lorsqu’on démarre le blogging.

    Lire, se former, lire, se former, c’est très bien… mais à un moment il faut passer à l’action, sinon je pense qu’on pourrait en arriver à se dégouter de toute cette overdose d’apprentissage, pour au final ne jamais passer à l’action et rester juste spectateur : L’immobilisme… ou la procrastination ne sont jamais bien loin…

    Cela fait maintenant une dizaine d’année que j’ai décidé de générer des revenus grâce à une ou des activités diverses sur internet, comme toi à temps choisi, d’abord quelques heures par mois, et pour 100 à 400 euros / mois.
    Puis en 2009, j’ai créé mon premier blog WordPress, et je suis arrivé beaucoup plus rapidement aux mêmes résultats financiers. Et personnellement je trouve que c’est bien plus gratifiant, passionnant et moins stressant comme « forme de travail », que ce que je faisais avant sans utiliser l’outil « blog ». J’ai beaucoup plus appris en 3 ans qu’auparavant, grâce à Olivier notamment, et aux lectures qu’il conseille 🙂
    L’avantage du blog aussi, c’est que pour un boulot que tu as fait il y a quelques années, tu peux encore avoir des internautes qui s’y intéressent et commentent assez régulièrement ton « vieil article », qui est souvent remis au goût du jour, et qu’indirectement ce boulot rapporte encore de petits revenus récurrents.
    Et chaque mois, un petit revenu + un petit revenu + un petit revenu… on en arrive au final à un bon revenu complémentaire ou principal au fil des mois et des premières années 🙂 La persévérance finit toujours par payer.

    Sur ce, bonne continuation et bon courage 🙂

    David.

  • attié

    Très bonne vidéo ;merci.

  • Agnes Actenciel

    @tous. J’ai appliqué toute la recette : des titres accrocheurs, des news régulières qui qui se relaient en page d’accueil, des photos travaillées, un référencement tip-top que j’entretiens, une variété d’articles. J’ai bien tout fouetté, remis au four mon joli plat avec une présentation moins fouillis et enrichi ma liste de destinataires de news : les convives continuent à faire la moue.
    Je trône sur certaines requêtes comme un roi défroqué et songe avec tristesse à faire la belle-au-bois-dormant.
    Certes, la nouvelle présentation du site a qlqs bugs que je tarde à réparer par lassitude. J’entasse les articles embryonnaires en me remettant en cause toutes les semaines et, faute de visites et d’intérêt, j’écoute Nostalgie !
    Clairement découragée par tant de travail inutile et la galère qui s’installe, j’aspire à une embellie mais ne serait-ce pas une chimère ? Conseils bienvenus

  • Marjorie Molinier

    Merci joël,

    J'avoue que ton article est rassurant dans le sens ou il n'y a pas de recette miracle. Mais que la persévérance et constance paie toujours.

  • Richard Revirard

    super Joël, moi j'ai découvert celui d'Olivier y a 2 mois et je viens de me lancer aujourd'hui!…j'ai fait le grand saut..! alors si toi tu as réussi a faire passer tes "messages" et tes connaissances, je ne vois pas pourquoi je n'y arriverais pas….
    a bientôt de vous lire tous.

  • Tewoz

    Chouette retour d’experience. Merci de partager.
    Je connais ton blog et la plupart de ceux que tu cites, un jour moi aussi j’essaierai de générer un revenu avec mon blog, un jour… Ou pas… 😉

Leave a Comment

65 Shares
Share16
Tweet49
87-video-comment-installer-un-blog-convivial-au-design-professionnel-en-5-minutes85-interview-jeff-walker-inventeur-du-lancement-orchestre-et-les-300-millions-de-dollars-realises-par-ses-clients