Gagner de l’argent en prenant des vacances à l’autre bout du monde

par Olivier Roland

Je suis actuellement à Wallis, l’un des territoires Français les plus éloignés de France que l’on puisse trouver (16 000 kms de Paris ! 😉 ), et qui représente la première moitié de mon mois de vacances dans le Pacifique (la seconde moitié aura lieu aux îles Fidji).

C’est la première fois que je sors d’Europe, et c’est la première fois que je prend des vacances aussi longues. Auparavant je prenais des vacances d’une semaine, tout simplement parce que mon boulot d’entrepreneur surmené qui travaille 70 heures par semaine ne me laissait pas beaucoup de temps 😉 .

Un paysage typique de Wallis

Un paysage typique de Wallis. Son lagon à marée basse, ses îlots, sa barque de pêcheur

Ce premier voyage à l’autre bout du monde est donc pour moi à la fois ma première récompense pour être devenu un entrepreneur malin, et une première étape concrète vers ma libération. En juillet 2009, je me suis donné deux ans pour vivre “la semaine de 4 heures”, ce qui pour moi se traduit par le fait de travailler maximum 2 heures par jour, 5 jours par semaine, tout en gagnant beaucoup d’argent et en voyageant partout dans le monde. J’entend ici par “travail” tout ce que je ferai “par obligation”, c’est à dire la quantité de travail nécessaire à ce que mes entreprises tournent. Je pourrai sans doute faire au delà de ces deux heures des activités que certains pourraient considérer comme du travail, mais qui ne le sera pas pour moi 😉 .

Un peu plus d’un an après que je me sois donné cet objectif, je suis bien parti. Ma deuxième entreprise cartonne (j’ai réalisé près de 16 000 € de revenus en Août en promouvant un seul produit en tant qu’affilié, sans compter les revenus de mes produits) et il me reste deux étapes avant de pouvoir véritablement vivre la semaine de 4 heures :

  • Céder ma première entreprise “historique” qui a fêté récemment ses 10 ans d’existence
  • Créer des process qui génèrent automatiquement des résultats, que ce soit avec l’aide d’ordinateurs, d’employés, ou d’externalisation

La première étape est déjà pratiquement accomplie, puisque j’ai récemment cédé une partie de mon entreprise, et que je devrai céder le reste assez rapidement. Cette première entreprise était quasiment automatisé et ne me demandait plus que quelques heures de travail par semaine, mais elle m’empêchait de pouvoir voyager librement, étant donné que j’avais des clients à voir régulièrement. Maintenant que j’en ai cédé une partie, elle va me demander peut-être une heure par semaine pour la gérer, mais j’ai besoin de la céder complètement pour être libre “dans ma tête” 😉 .

Pour la deuxième étape, c’est l’objectif principal sur lequel je vais me concentrer d’ici juillet 2011, ce qui me permettra normalement d’atteindre mon objectif au bout des deux ans que je me suis fixé ! 😉

J’ai voulu également faire de ce voyage un test pour voir si gérer ses business de l’autre bout du monde tout en prenant du bon temps est possible. J’ai donc planifié le relancement de ma formation à destination des entrepreneurs, Agir et Réussir, le 13 septembre, soit une semaine pile après mon arrivée à Wallis. Je voulais voir si j’arrivais à gagner de l’argent tout en m’amusant 😉

En pleine séance de lévitation ;)

En bonus : les Wallisiens maîtrisent la lévitation, et ils me l’ont appris. Ici en pleine séance d’entraînement. Indice : on contrôle l’altitude avec les gros orteils 😉

Gérer le relancement d’un produit tout en prenant des vacances

Le relancement que j’ai fait d’Agir&Réussir reprenait nombre d’éléments déjà utilisés dans le précédent lancement en mars, donc cela demande beaucoup moins de travail que de gérer un lancement de produit de A à Z. De plus ce lancement était un lancement interne, c’est à dire qu’il n’était pas ouvert à la promotion par des affiliés, tout simplement parce que gérer les affiliés est un boulot à part entière, et que de toute façon je n’aurai pas pu accepter plus de 50 membres, correspondant aux 50 premiers membres inscrits en Décembre 2009. J’avais confiance dans le fait que je trouverai facilement 50 nouveaux membres juste dans mes listes, composées de nombreux aspirants entrepreneurs motivés, et mon choix de faire un lancement interne tout en réutilisant des éléments déjà utilisés était cohérent avec ma volonté de profiter de mes vacances tout en travaillant juste un peu 🙂 .

Le succès a été total, puisque les 50 membres inscrits ont été atteints en 4 jours, générant un CA de 4 055 € HT supplémentaire par mois pour mon entreprise, et permettant à 50 personnes supplémentaires d’agir pour créer leur entreprise. Mais qu’en est-il de la quantité de travail ?

J’avais déjà préparé avant de partir la majorité des éléments nécessaires pour ce lancement, mais il m’en restait quelques-uns à terminer, notamment la 3ème vidéo que je devais adapter pour ce lancement. Je pensai en avoir pour une journée maximum de travail, ce qui me semblait parfait et facile à insérer dans ma première semaine de vacances. J’ai donc commencé à travailler dès le lendemain de mon arrivée, profitant du fait que j’étais fatigué par un jet-lag dû à un décalage horaire de 10 heures qui m’a laissé au départ un peu raplaplapla 😉 .

C’était effectivement parfait. Sauf que j’ai mal calculé la charge de travail qui m’attendais. Au final, au lieu de travailler une journée, j’ai travaillé un peu plus de 3 jours en tout pour préparer ce relancement, répartis sur toute ma première semaine. Entre la vidéo qui m’a demandé plus de temps que prévu, les nombreux emails auxquels je devais répondre, les commentaires en dessous des vidéos, mes partenaires qui continuaient à échanger avec moi, je me suis retrouvé devant mon ordinateur un peu plus longtemps que ce que j’avais imaginé.

Finalement je suis passé par trois phases lors de cette semaine :

  • Première phase : wouah, cette île est trop belle !

La première phase a été d’apprécier de travailler dans un cadre très agréable. Voici mon principal bureau pendant toute cette semaine :

Mon bureau à Wallis

Il y a pire comme bureau non ? En plus c’est à deux pas de la mer 😉

De plus le climat est chaud et agréable, avec souvent une petite brise marine qui rafraîchit juste ce qu’il faut, et ce travail ne m’a pas empêché de me balader un peu et de profiter de mes soirées 😉 .

Un paysage typique de Wallis

Vue sur un paysage typique de Wallis, avec au loin la barrière de corail qui protège l’île des fureurs du Pacifique

Je me disais donc “Quelle chance j’ai de travailler sur Internet et de pouvoir travailler dans des cadres aussi agréables !”.

  • Deuxième phase : Mais pourquoi j’ai planifié un relancement juste au moment où j’arrive dans une île tropicale ?

Cependant, au fur et à mesure que je me rendais compte que j’allais passer une bonne partie de la semaine à travailler, j’ai commencé à être moins heureux. Je me suis dit ue j’étais vraiment un $*ù$*! d’entrepreneur compulsif à vouloir faire des tests de ce genre juste au moment où je pars dans une île loin de tout et où je goûte à des vacances dépaysantes. Je me suis promis de ne plus jamais planifier de lancement ou de relancement lorsque je pars en vacances. J’ai d’ailleurs expliqué à tous ceux que je rencontrai que je n’avais pas encore pu profiter de l’île à fond car je suis un entrepreneur web et que je me suis planté dans mon calcul sur ma charge de travail restante 🙂

  • Troisième phase : Finalement, c’est pas si mal

Au final, après deux semaines passées à Wallis, le bilan est très positif : le relancement d’Agir et Réussir s’est passé à merveille, j’ai eu de très nombreux retours positifs, j’ai rencontré des Français (ici on dit des “Papalanis”), des Wallisiens, ait visité les principaux lieux de l’île, ait fait différentes activités géniales, comme la plongée, de la pirogue, etc., et au final n’ait pas eu l’impression de travailler tant que ça.

Un Wallisien vient de découper une noix de coco avec sa machette

Un Wallisien vient de découper une noix de coco avec sa machette

Miam ! ;)

Que je m’empresse de déguster. Hmmm, c’est bon !

J’ai vraiment apprécié de travailler avec ce paysage, ce climat, et dans une ambiance décontractée. De plus l’île est petite (15 km de long) , et au final, il n’y a pas tant d’activités à faire que ça. Je sais également que si jamais l’envie me prend de partir quelque part, il me suffira de ne pas programmer de lancement en même temps pour être très tranquille 😉 . Enfin, j’aurai le privilège immense de revenir de vacances plus riche que quand j’y suis parti, et c’est un avantage que je savoure à sa juste valeur 😉 .

Cependant je dois être clair : si ces 15 jours représentaient mes seules vacances, j’aurai été déçu, et j’aurai estimé ne pas avoir suffisamment décompressé. Heureusement, je n’en suis que la moitié de mon périple, puisque je pars au îles Fidji, que je parcourrai du 22 jusqu’à mon retour en France le 6 octobre. Comme je ne sais absolument pas où je dormirai chaque soir, je ne sais pas même quand j’aurai accès à une connexion Internet. Le leitmotiv de la deuxième partie de mon voyage sera donc : NO work 😉 . Cela m’amène à la conclusion importante de cette article, qui me servira de leçon à l’avenir et qui pourra peut-être vous éviter de faire des erreurs lorsque vous aurez réussi sur Internet 😉 .

En conclusion : il y a une différence entre travailler en voyageant, et prendre des vacances

Quand vous aurez réussi sur Internet, c’est à dire quand vous gagnerez suffisamment de revenus uniquement sur le web, vous serez libéré de la contrainte géographique : vous serez libre de vivre n’importe où, de voyager partout où bon vous semble, les seules contraintes étant votre budget et la présence d’une connexion Internet.

Vous pourrez donc choisir, comme Tim Ferris, de vivre 3 mois à Tokyo, 3 mois à Los Angeles, 3 mois à Buenos Aire, 3 mois à Barcelone, tout en gérant votre business sur le web, ou alors de faire un tour du monde, ou tout ce que vous voulez d’autre. Vous pourrez travailler, et même travailler beaucoup tout en même temps, et devinez quoi ? Vous allez kiffer quand même. Un tel mode de vie n’est pas donné à tout le monde, et c’est un privilège que vous apprécierez à sa juste valeur. Le plaisir de travailler tout en voyageant est en effet infiniment plus plaisant que celui que l’on a à faire le train-train métro-boulot-dodo en région Parisienne (et même ailleurs). Contrairement à ce que dit le Marketeur Français, on PEUT travailler sur la plage tout en appréciant de le faire, car c’est infiniment mieux que de travailler dans un bureau de 5 m² éclairé au néon de la Défense.

Kayak à Wallis

Plongée à Wallis

Kayak et plongée dans une île paradisiaque tout en augmentant mon CA de 4 000 € par mois. Que demande le peuple ? 😉

Autrement dit, vous n’êtes pas obligé d’avoir atteint une automatisation complète à la Tim Ferris pour apprécier la liberté nouvelle que vous donne des revenus qui viennent entièrement du web. Car vous pouvez voyager en travaillant ET prendre des vacances quand vous le souhaitez, et donc savourer des semaines ou des mois où vous ne travaillez absolument pas.

Attention, je ne dis pas que le fait de considérer son blog comme une entreprise et de chercher à l’automatiser est mauvais. Au contraire, c’est même un des deux objectifs que je vous ai donné tout au début de cet article. Je dis simplement qu’il est possible de profiter d’un business sur Internet pour avoir un style de vie que beaucoup de personnes aimeraient avoir, AVANT MÊME de l’avoir complètement automatisé. Vous pouvez profiter du voyage ET de la destination. Et adopter un style de vie qui vous plaît tout en continuant à travailler est une bonne manière de fêter comme il se doit la réussite de votre premier jalon vers la liberté de vie totale 😉 .

Et vous pouvez aussi avoir de tout autres objectifs que voyager, une fois que vous aurez réussi sur Internet. Mon propos est de vous dire que si vous réussissez intelligemment sur Internet, en faisant attention à ne pas vous construire une prison dorée, vous allez augmenter incroyablement votre liberté, et serez libre de vous créer un style de vie qui peut vous sembler absolument impossible à atteindre, sans même avoir besoin d’être un millionnaire !

Si cet objectif vous paraît incroyablement lointain aujourd’hui, ou même impossible à réaliser, ne vous inquiétez pas. Je vais vous aider sur blogueur-pro à affronter sereinement tous les périples de votre voyage vers le succès, en vous donnant tout ce que je sais pour vous aider à réussir aussi, à devenir libre, et à accomplir vos rêves. Bref, à vivre la vie de vos rêves grâce à votre blog 😉 .

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherches utilisées pour trouver cet article :

wallis,gagner de largent en voyageant,gagner de l\argent a l\etranger,gagner de l\argent en voyageant,vacances en travaillant,vivre a wallis,travailler tout en voyageant,gagner de l\argent,faire le tour du monde en travaillant,gagner de largent a letranger
Related Posts
Showing 76 comments
  • Daouda

    Salut.

    Merci Olivier de nous faire partager
    ton expérience.

    Pour ma part, ça me dérangerai pas
    de travailler quelques heures chaque
    jour pendant mes vacances car
    pratiquement tous ce que je fait
    est fait avec plaisir et non avec
    contrainte.

    Mais pour arriver à ton niveau et
    partir dans un endroit paradisiaque
    va falloir que je sois patient ! ):

    Cordialement,

    Daouda

    • Olivier Roland

      Daouda, effectivement, quand pratiquement tout ce que tu fais est un plaisir, travailler quelques heures par jour dans un endroit paradisiaque n’est pas dérangeant, bien au contraire 😉 .

    • dlocdog

      Si Sébastien (lemarketeurfrançais) dit « Si vous êtes à la plage avec votre notebook ou votre iPad, alors vous n’êtes pas en train de profiter de la plage… vous êtes en train de TRAVAILLER. »

      Je suis pourtant du même avis qu’Olivier. Car franchement j’ai su profiter de mon tour du monde même si de temps en temps j’ai ouvert mon PC. 🙂

      (pour Info, il y a une connexion à Chame 2670 m – Annapurna – Népal :D)

      Mais en effet Daouda cela ne viens pas tout seul… patience 😉 !!

  • Rick44

    Salut Olivier,

    M’en fout bientôt, ce sera mon tour 🙂

    Trève de plaisanterie, je pense que tu merite la vie que tu mène car tu fais du super boulot. De plus tu me motive.

    Amicalement,

    Richard
    http://www.formations-sur-internet.com

    PS: Au fait tu pensera à me ramener du poisson.

    • Olivier Roland

      Merci Richard ! 😉

  • olivier

    Aloha et bonne vacances 🙂

    Ce sera pour un peu plus tard pour moi – trop de taf et puis je reviens tout juste de vacances… Ca fait plaisir de voir des exemples autres que Tim Ferriss dans le genre Semaine de 4 heures isnt’it ? :p

    Au plaisir de te lire,

    Olivier

  • Jean-Hugues

    C’est super, voilà un exemple parfait
    de liberté financière. Que cela est
    possible, pour tout ceux qui n’y croient
    plus…

    Pas mal, le montage photo sur la lévitation

    • Olivier Roland

      Ce n’est pas un montage photo, la vérité est ailleurs 😉

  • Stéphane

    Bonjour Olivier,

    Trés sympa ton post, Il se trouve que je vis en Nouvelle Calédonie, et je me demandais si tu repassais par la pour ton retour ? si c’était le cas je serais vraiment heureux de te rencontrer lors de ton escale à Nouméa !
    A très bientôt peut être.

    Stéphane

    • Olivier Roland

      Merci beaucoup pour ta proposition Stéphane, mais je suis parti directement de Fidji à Séoul, puis Paris pour mon voyage de retour. Une autre fois peut-être, ce voyage m’a définitivement donné le goût des îles du Pacifique 😉 .

  • Mik

    Salut Olivier, J’admire le boulot que tu fais et si aujourd’hui tu profites pleinement de tes vacances; c’est normal et c’est une juste récompense de ton travail !!!

    Je me suis donné comme objectif de vivre complètement de mes revenus automatisé sur internet et d’atteindre cette liberté d’ici décembre 2011…

    Bonne vacance et profite de ces bons moments pour te détendre un peu.

    A très bientôt et bonne continuation !

    P.S : Au faîtes, je commence dès le mois prochain car je pars 3 semaines en Irlande ( Fin Octobre / Mi-Novembre ) après le lancement de mon produit… J’avoue que j’appréhende un peu car c’est la première fois que je partirais à l’étranger tout en gérant mon business à distance… Je reviendrais sur ton blog pour informer tes lecteurs et toi-même afin de donner mes premières impressions…

    • Olivier Roland

      Hello Mik. Vivre complètement de tes revenus automatisés d’ici fin 2011 est ambitieux si tu n’as pas encore de revenus. Mais ce n’est pas impossible, et quoi qu’il en soit tu apprendras beaucoup et tu pourras certainement commencer à générer des revenus si tu travailles et que tu n’abandonnes pas en cours de route.

      Ton retour sur ton expérience en Irlande sera très appréciée 😉

  • christian

    comment ne pas etre seduit par une vie de reve
    et surtout de voyage j’espere en faire partie sous peu
    c’est bien d’ouvrir la voie et de faire des emules
    a bientot et merci pour toutes ces belles emotions
    bon succes

  • STANISLAS

    AVEC TON AIDE ….PEUT ETRE….. QUE……. SUREMENT DANS UN FUTUR PAS TROP LOINTAIN……. ON SE VERRA ENTRE BLOGGEUUUUUURR SUR LA MEME ILE………
    MERCI
    A+
    STAN

  • Angelique

    Bravo Olivier, c’est super de voir ta réussite ; merci pour ces photos qui dépaysent !!

  • Argancel

    Hello Olivier!

    C’est un super retour que tu nous fait là, il faudra que tu fasses une interview avec Tim Ferriss quand même un de ces jours!

    Et quand tu passeras par l’Ile Maurice, fait-moi signe.

    • Olivier Roland

      Merci Argancel, je ne manquerai pas de t’informer quand je passerai à l’île Maurice 😉

  • Charles

    Une dur labeur qui a enfin payé. Bravo Olivier !

    On peut dire qu’avec un travail acharné, tu t’es construit un lifestyle de rêve.

    « Il faut semer avant de récolter »

  • Jean-Philippe

    Encore une fois félicitations et merci pour la voie que tu traces pour nous tous ! 😉

  • Le Marketeur Francais

    Un post aussi long… tout ça pour demontrer que j’avais bien raison !

    Tes vraies vacances sont celles où le Tiers-Monde aura réussi à te couper d’Internet. CQFD.

    Profite bien du soleil, tu as un confortable cheque qui t’attend à ton retour, mais attention si tu tardes trop je m’offrirai peut-être un billet d’avion avec (il ya de quoi aller loin!)

    Sébastien

    • Olivier Roland

      Hello Sébastien.

      Non, comme je le dis dans l’article, je pense que l’on peut tout à fait adopter un mode de vie où l’on travaille en voyageant et de kiffer cela, à condition de s’accorder des vacances « no work » de temps en temps. L’autre point implicite de ton commentaire, le fait qu’Internet entraîne une certaine addiction pour les travailleurs du web, et qu’avoir des circonstances qui nous forcent à passer moins de temps online est bénéfique, est tout à fait vrai, mais c’est un autre sujet 😉 .
      Je suis d’accord toutefois sur le fait que se mettre dans des circonstances où il est plus difficile de se connecter aide à se « sevrer » d’une certaine dépendance à Internet. Partir 15 jours en vacances dans un pays où les connexions en sont pas omniprésentes est une excellent transition vers la nouvelle vie des entrepreneurs ayant réussi à se constituer un revenu récurrent automatisé suffisant sur Internet.

  • Anselme AKA

    Merci Olivier,

    Je suis un dropout comme toi, originaire de Côte d’Ivoire, je te suis depuis que je t’ai découvert grâce à Christian. Mais, il faut l’avouer, j’ai énormement tiré profit de tes conseils. Aujourd’hui, je suis salarié à mi-temps au lieu de plein temps comme auparavant, j’ai créé des produits et un service. je suis sur le point de finaliser mon projet car j’ai presque l’équipement dont j’ai besoin et surtout une connection internet illimitée à domicile, ce n’est pas vraiment donné en Afrique mais grâce à tes conseils j’y suis arrivé. Je veux surtout faire partie des 20% qui appliquent tes conseils et s’engagent.

    Thanks a lot

  • Sébastien

    Merci Olivier pour cet article motivant.

    Bonne Vacance !

    Sébastien Laude

  • Ézéchiel

    Cette île parait vraiment fantastique.
    J’espère pouvoir la visiter un jour…

    Gagner de l’argent sur internet est
    vraiment quelque chose d’intéressant.
    Pas de dépendance, pas de contrainte
    géographique. Excellent!

  • Serge de degoter.com

    Bonjour,

    Et bien je vois que apprécie les bonnes choses, ma vie c’est passée à Tahiti non loin de là où tu es et j’y retourne fréquemment (vive internet) pour faire comme tu le dit ‘prendre du bon temps’.

    Merci pour ta vidéo et tes nombreux conseils.

    [email protected]

    • Olivier Roland

      Hello Serge , merci pour ton retour, je compte bien aller à Tahiti un de ces jours, ce voyage m’a définitivement donné le goût des îles du Pacifique ! 😉

  • Aurélien

    Sympa les vacances « studieuses » 😉

  • claudine berthe

    merci pour tes superbes photos et bonne chances sutout profite de tes vacances pour te reposer je crois qu’un jour tu passera par l’afrique merci encore

  • Edmond

    Pour commencé, je voudrais te dis bravo Olivier !!! et bien je me demande après la lecture de ton article, comment d’autres arrivent dans la vie si vite hors que nous autres, personnelement, je parle de moi et de ma situation financière, parce que j’ai des projets que je pense réaliser avant 2011 mais contetenu des moyens financière, je suis staguné, je tourne sur place et mais voilà je viens de découvrir le secret à trvers de tes riches conseils et je pense les met en application et je suis sûr que par tes conseils j’arriverai.Encore Bravo mon cher, moi je suis un Africain de Nationalité Togolaise et je vis en Afrique.Es que je peux te demander une faveur c’est de m’envoyer ton email et ton adresse complementaire. Merci et A+. Edmond

  • Benoît

    Merci de nous faire partager ton voyage et ton expérience.

    Merci de nous faire partager ton rêve devenu réalité.

    J’adhère totalement.

    Merci pour ce moment de détente fort agréable.

  • Sylvie

    Cela me fait super plaisir de voir un compte rendu de ceux qui ont déjà reussi à le faire : Vivre et travailler de n’importe où !!! Félicitation Olivier…

    Pour ma part, cette semaine je prends du bon temps en Tunisie et …..pfff, pas encore écris mon article sur mon blog.
    Il fait encore beau et chaud… tant pis j’en profite…
    Et merci pour ces belles photos… ça donne envie d’y faire un tour !

  • Matth

    Salut Olivier,

    Ca fait plaisir de voir que tu as réussi à te créer un style de vie « semaine de 4h00 ». Tu nous montres à tous que c’est possible avec les stratégies adéquates.

    Étant client d’Agir & Réussir, je continue de suivre et d’appliquer l’ensemble de tes conseils.

    Je vais prochainement lancer mon 1er produit sur le net. J »ai hâte.

    Merci beaucoup de partager tes expériences et tes conseils 🙂
    Bonne vacances!
    Matth,

  • BAILE

    Bravo Olivier,
    bravo pour cette entreprise prospére ; profitez bien de chaque minute.Merci de partager /
    NB: si vous avez le temps? arrêtez-vous en Nouvelle Calédonie: c ‘est beau aussi et proche.
    Have a nice holidays!!!!

    Claire.

  • Yann

    Dommage que tu partes aussi vite car j’habite Wallis et je rentre le 4 octobre !

  • jerome F.

    ÇA LAISSE RÊVEUR TOUT ÇA !

    Et bien je vais redoubler d’ efforts sur mon blog pour arriver à ça! 😉

  • Richard

    Salut Olivier,

    Merci pour les cartes postales.

    Juste un conseil : quand tu es en bas, marche
    sur les mains, ça t’évite d’avoir le sang qui
    descend à la tête. C’est que ça fait mal au
    bout d’un moment.

    Profite bien de tes vraies vacances maintenant !

    Bien amicalement

  • Alain Dedoh

    Sacré veinard!…Que dis-je Sacré Stratège!
    Tu es vraiment un modèle du genre. Ce que j’admire le plus chez toi en plus de ton sens élevé des affaires, c’est ta ténacité, ton courage et ton dynamisme qui n’a point de mesure.
    En tout cas je me délecte de tes conseils pro et ta riche expérience.

    OK! Bon vent & I’m sure… »In GOD we trust! ».

  • Simon de Toile-filante.com

    Alors là bravo !
    Rien de plus à rajouter, un exemple à suivre.

  • JeanN

    Bonjour Olivier,

    Tu vois c’est pas si difficile que ça il faut tout simplement le décider.

    Bien amicalement
    Jean

  • ngomori

    c est tres geniale.

  • Yolene

    Magnifique!!! j’espere en faire de meme dans un avenir pas trop lointain.

  • luc namessi

    Voilà la vie que peut avoir un infopreneur à succès : travailler partout quand on veut. Vraiment intéressant. Cet article m’a motivé. Merci olivier pour ce partage.
    Luc

  • Yves

    Salut Over,

    Je ne me suis vraiment pas intéressé au finance par le net mais avec tous ces témoignages, ça me tente!!! Merci donc pour votre sens du partage et félicitation!!!!

  • MaxR de Maxadi

    Très chouette article à lire et bravo pour la motivation que tu y transmets.

    J’ai bien aimé le coup de la lévitation ! 😀

    Sur le dernier point de ton article (jouïr d’un style de vie avant d’avoir un business automatisé), là j’irais même plus loin :

    J’ai personellement choisi mon style de vie avant d’avoir un business !!! Je vis déjà dans les endroits de mes rêves (les îles tropicales). Et c’est maintenant que je bosse pour créer un style de business (web marketing) qui me permette de ne pas dépendre d’un lieu précis.
    Il est donc possible de mettre le style de vie AVANT son business.
    A bon entendeur …

    En tout cas, si tu considères passer par la Nouvelle Calédonie avant ton retour en métropole, fait moi signe ! 😉

    Amicalement,

    MaxR

    • Olivier Roland

      Hello MaxR,

      Intéressant ce point de vue. Cela signifie que tu as trouvé un boulot « normal » là-bas, non ?

      Et merci pour ta proposition, même si je suis rentré par Fidji et Séoul, je te contacterai si je vais en Nouvelle Calédonie 😉 .

    • MaxR de Maxadi

      Salut Olivier,

      Non, je ne cherche même plus de boulot ‘normal’, c’est-à-dire pour une entreprise quelconque. Vu mon mode de vie, j’ai décidé de tout miser sur les revenus via internet. Ceci me permettra de pouvoir voyager n’importe où, et d’avoir suffisamment de systèmes automatisés qui ne nécessitent en rien ma présence, ou mon intervention (ou très très peu en tout cas).

      D’autres l’ont fait, donc c’est possible. Y’a du boulot, c’est sûr, mais c’est possible … 🙂

  • Jacky

    Bravo Olivier,

    Une belle récompense pour tout le travail que tu as effectué.. Des photos qui font rêver et qui donnent du baume au cœur en allant au boulot dans « la grisaille ».
    Merci pour ton altruisme, de nous prouver que la semaine de 4H est à la portée de tous..avec tout ce que tu nous a appris au cours de la formation Agir&Réussir!!
    Alors il ne reste plus qu’à mettre en place « la formule magique » et à-bas la PROCRASTINATION »..
    Profite de ton séjour à fond

    Amicalement Jacky

    • Olivier Roland

      Merci Jacky, en tant que client privilégié d’Agir&Réussir, tes compliments me vont droit au coeur 😉

  • DocG

    super!
    mais juste un petit commentaire
    y’en a qui ont déjà une famille?
    y’en a qui ont des enfants?
    parce que les départs dans les îles lointaines
    après la rentrée scolaire ça ne le fait pas vraiment!
    je n’ai pas à me plaindre
    j’ai bcp bcp voyagé
    alors profitez!

    • Olivier Roland

      Hello DocG,

      Effectivement, le mode de vie à la Tim Ferris est plutôt conçu pour les célibataires sans enfants, mais des familles arrivent à vivre une vie de globe-trotter, voir par exemple l’avant-dernière vidéo de cet article 😉 .

  • Olivier Roland

    Me voici enfin de retour. J’ai passé deux semaines géniales aux îles Fidji, en ne travaillant quasiment pas (j’ai dû me connecter 20 minutes par jour sur Internet à tout casser, essentiellement pour correspondre avec mes amis et la famille 😉 ) .

    Merci pour vos nombreux commentaires et vos encouragements, ils me font chaud au coeur 🙂

  • wildo

    Que Dieu te benisse mon frere,tu es un excellent garçon que je connait,je tencourage de continuer le chemin.

    se wildo kiala

    luanda-Angola-Afrique

  • Erwan

    Bravo. Tu as réussi à franchir la ligne.
    La ligne qui empêche la plupart d’entre nous de réaliser que la vie ne se résume pas à aller travailler pendant 40 ans en s’infligeant des trajets d’une heure et demi dans le métro à supporter la sueur et les zombies du métro.

    Tu es libre, profite à fond et prépare un cocktail pour accueillir les suivants 😉

  • Fabrice

    Bravo pour ton travail et ta réussite dans ton domaine!

    Cela dit, certains commentaires me laissent perplexes.Visiblement certains rêvent de voyager et pour cela attendent de se faire de l’argent grâce à un blog. Mais si vous voulez vraiment voyager, pourquoi attendre quelque chose qui peut prendre des années? Plein de gens voyagent beaucoup sans avoir un business sur le net, nul besoin! Mais sans doute la plupart des gens sont bien plus attirés par le côté argent que le côte voyage…

    D’autre part, certains vous diront que voyager en étant toujours collé devant un écran, est-ce vraiment Voyager? C’est en tout cas perdre de la liberté et du temps. Voyager en étant toujours connecté n’a pas la même dimension qu’un voyage sans.

  • Didier

    Tu es la preuve que la semaine de 4 heures, ça marche!
    Je viens de démarrer un blog sur l’état d’esprit millionnaire: http://www.argentmecanique.com.

    J’espère suivre ton exemple.
    bonnes vacances

  • Thibault

    Bonjour,
    Je suis très impressionné Olivier Roland par ta grande motivation ,ton enthousiasme, cette capacité à chercher et synthétiser autant d’informations…tu nous motives tous!
    Il y a néanmoins quelque chose qui me dérange, c’est le coté « m’as tu vu? », peut-être interprète-je mal, peut-être suis je fermé ou aigris …mais je trouve que tu te montres beaucoup…je fais-ci je fais-ça, regardez-moi je suis à l’autre bout du monde et je gagne de l’argent, je réussis, je vends mon entreprise, je vais réussir à…: regardez tout ce que je fais, regardez moi surtout!
    Je trouve également que les sujets ou le style (ultrapositif, yakafautka… style américain) se répètent, sont toujours abracadabrants, dormir 4h par nuit, devenir millionnaire, devenez le meilleur, plus riche, plus intelligent, plus tout..ou du style devenez milliardaire en 3 jours…
    Enfin cette façon de présenter les choses, avoir une indépendance financière pour vivre la vie dont avez toujours rêvé d’avoir, devenez riche pour être libre pour être heureux…c’est logique mais ça sonne faux…comme si le bonheur dépendait uniquement de cela ou même de cela…
    Bref, je me suis pas exprimé de façon très clair, je trouve ce blog très intéressant, une mine d’information, mais je me sens parfois perplexe devant cette façon de voir les choses.
    Est-ce que certains lecteurs perçoivent également un peu cela? Qu’en pensez-vous?
    Bien à vous, merci OR et bonne continuation!
    Thibault

    • jennifer

      Bonjour,

      Je respecte votre point de vue, qui induit un certain ?

      Dans ma logique, ce partage ne sonne pas faux, je dis bien « dans ma logique »..

      Chacun perçoit les choses en fonction de son contexte de vie..
      Pour ma part, le marché sur lequel Olivier a choisi de se réaliser professionnellement et personnellement, permet aussi de percevoir des possibles en matière d’emploi… et en 2013, je trouve tout cela cohérent… je ne suis pas « impressionnée », mais tout bonnement « inspirée » 😉

      Voilou

  • bacri

    Je suis d accord avec Fabrice
    Je pense qu il est possible de financer un second voyage grace à un son blog mais le premier lui dois etre financer differemment( travailler comme saisonnier par exemple)
    j’en profite pour te demander .pourquoi selon-toi les photographes-voyages n arrivent pas mieux à vivre de leur blog?de même les photographes-animaliers?je ne pense pas que ce soit des niches surbookés .et en plus la photo est un langage international.
    je suis impatient de connaitre ton point de vu et celui de tes lecteurs.

  • Kamal Le Marocain

    Hi,

    C’est mon souhait de gagner de l’argent sur internet en découvrant et visitant la Planète…
    Quel article intéressant et enrichissant de retour d’expérience !

    Bonne continuation Olivier,

  • Christina

    Waouuuu ça me paraît super correct et combien amusant ….J’habite nouméa et je sais aussi que money book et paypal ne fonctionne pas ici. Comment sommes nous supposés recevoir de l’argent si nous n’avons pas de compte à l’étranger ? c’est la seule chose qui me bloque avant de pouvoir commencer un travail sur internet à nouméa…Merci de partager avec nous vos merveilleux moments, je vous souhaite une merveilleuse continuation et à bientôt ? Bien amicalement, christina.

  • Gabriel Run

    Salut Olivier tout ceci parait super ! Bravo à toi !

  • Dimitri

    Bonjour,

    J’aime bien la photo « en pleine séance de lévitation » !!!!

    Il en faut de temps de méditation avant de pouvoir en arriver la !!

    Bravo ! 😉

    Ca me fait penser au film chronicle même si je n’ai vu que la bande

    d’annonce.. ^^

    Bon voyage !

  • Aldecoo Al Adarissa

    c'est tout simplement génial, cher olivier, je me demandais seulement si un marocain comme moi, pourrait réussir tout comme vous?!
    ben à vous, merci

  • benzaky

    merci pour les information : )

  • Jode

    Salut,

    Moi aussi je suis capable de sauter! HEU je veu dire leviter bien sur!

    Mais reellement, j’ai le meme reve, de travailler en ayant du plaisir et en voyageant. J’essais mais de facon moins efficace! Je me promene et je trouve un emploie ou je me trouve. Ca m’auras permit de traverser du Quebec a la Colombie Britanique(pour l’instant), mais cela reste que c’est beaucoup d’efforts, pour ensuite recommencer au debut!

    Bref, je te felicite, tu est un pro! 😉

  • jennifer

    humhum….

    Ce témoignage évoque pour moi :

    Si on est à sa « vraie » place, le travail revêt 1 autre définition que ce qui nous a été enseigné à l’école standard scolaire…

    Olivier, empiriquement parlant, nous insuffle 1 new définition.. y a plus qu’à transposer, en âme et conscience …!

    Merci ! 🙂

  • Sarah Wild

    Bonjour Olivier !
    J’aurai dans l’idée de commencer un blog lifestyle, cet a dire dans plusieurs domaines comme le voyage, les livres, la mode … et j’aimerai savoir comment vivre de ce blog, en faire un blog a « succès » ?
    De plus je sais que je peux vraiment bien m’exprimer a l’ecrit mais sachant qu’il sera lu par des inconnus je bloc ! comment faire ? HELP ME PLEASE !

  • Marie-Ange

    Bonjour Olivier,
    Merci pour ce que tu fais car je crois que je reprends espoir grâce à toi même si le chemin va être long et que je ne sais pas vraiment comment m’y prendre et que des fois tu emploies des termes que je ne comprends pas (ex : outsourcing) . C’est marrant parce moi c’était quand je ne gagnais pratiquement pas d’argent que j’étais libre comme l’air et que je voyageais un peu partout et loin. Aujourd’hui je suis maman de deux enfants, au foyer, et malgré une activité salariée ou non de temps en temps, j’ai l’impression d’être en prison. Alors j’aimerai monter un blog sur le thème de ma passion, afin non pas de repartir autour du globe, mais pour gagner ma liberté par l’argent. Si j’ai de l’argent je peux payer quelqu’un pour aller chercher mes enfants à l’école quand j’en ai besoin. Et puis aussi je veux que mes enfants voient que dans toute situation, notamment quand on est maman au foyer, on peut aussi faire des choses constructives et productives. Je ne veux plus être une personne qui reste à la maison à s’occuper de ses enfants et du ménage, je veux de la liberté. Bon ce n’est pas gagné, je sais très bien qu’il va y avoir des moments de découragement et aussi que mon manque de confiance en moi va être un sacré obstacle, mais bon vraiment tu me donnes de l’espoir et il faut vraiment que je me bouge !!!
    Donc mille fois merci Olivier !
    Marie-Ange

pingbacks / trackbacks

Leave a Comment

84 Shares
Share44
Tweet40
125-interview-frederic-canevet-de-conseils-marketingEric